Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Autres ctés de Paroisses

 

AUTRES COMMUNAUTES DE PAROISSES

 

Saint Pierre et Saint Paul

Curé : Jean GANTZER

 

Paroisses de St Maximin, St Pierre, St Urbain et Beauregard

Secrétariat : Presbytère Saint Maximin

3 place de l’Eglise, Thionville -tél 03 82 54 36 06

Email : paroisse.saintmaximin@orange.fr

Blog : http://stpierrestpaul.over-blog.com

 

Communauté du Bon Pasteur

Curé : Jean Pierre KOVACS

Paroisses de Veymerange, Volkrange, et Terville

Secrétariat : Presbytère de Veymerange

16 rue Saint Martin – tél 09 52 71 15 32 ou 03 82 50 40 06

Email : bonpasteurcourriel@free.fr

Blog : http://bonpasteur.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

11 octobre 2014 6 11 /10 /octobre /2014 14:59

Vous vous désirez vous marier en 2015 et vous vous ètes inscrits dans une des églises de la Communauté de la Sainte Famille. Je vous invites à choisir au plus vite l'une de ces dates pour votre préparation au mariage.

Prendre contact avec Saint Maximin tél  03 82 54 36 06   
Paroisse St Maximin Thionville<paroisse.saintmaximin@orange.fr>

Bonne préparation, cordialement,  Serge, prêtre

 

Jour

Date

Lieu

Dimanche

1er février 2015

Salle paroissiale Saint Maximin

Dimanche

15 février 2015

Salle paroissiale Saint Maximin

Dimanche

1er mars 2015

Salle paroissiale Saint Maximin

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Mariage
commenter cet article
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 09:45
Dire "oui" pour toujours ? C'est possible !
Rencontre avec les fiancés pour la Saint-Valentin (texte intégral)

Pape François

ROME, 14 février 2014 (Zenit.org) - A une époque où « faire des choix pour toute la vie semble impossible », le pape livre des recommandations pour que le « oui » et l'amour des mariés « soit stable et pour toujours ».

Le pape François a rencontré quelque 25.000 fiancés qui se préparent au mariage, en provenance du monde entier, ce vendredi 14 février 2014, place Saint-Pierre, pour la Saint-Valentin.

Au cours de la rencontre, organisée par le Conseil pontifical pour la famille, le pape a dialogué avec trois couples de fiancés. Voici notre traduction intégrale de ce dialogue :

Dialogue entre le pape et les fiancés

Première question : La peur de ce « pour toujours »

[Q. Sainteté, nombreux sont ceux qui pensent, aujourd’hui, que se promettre fidélité pour toute la vie est une entreprise trop difficile ; beaucoup pensent que vivre ensemble est un beau défi, fascinant, mais trop exigeant, presque impossible. Nous vous demandons une parole pour nous éclairer sur ce point.]

Pape François - Je vous remercie pour votre témoignage et pour cette question. Je vais vous expliquer : ils m’ont envoyé leurs questions à l’avance… C’est compréhensible… Et comme cela, j’ai pu réfléchir et penser à une réponse un peu plus solide.

C’est important de se demander s’il est possible de s’aimer « pour toujours ». C’est une question qu’il faut se poser : est-il possible de s’aimer « pour toujours » ? Aujourd’hui, beaucoup de personnes ont peur de faire des choix définitifs. Un garçon disait à son évêque : « Je veux être prêtre, mais seulement pour dix ans ». Il avait peur de faire un choix définitif. Mais c’est une peur généralisée, propre à notre culture. Faire des choix pour toute la vie semble impossible. Aujourd’hui, tout change rapidement, rien ne dure longtemps… Et cette mentalité pousse beaucoup de ceux qui se préparent au mariage à dire : « On reste ensemble tant que dure l’amour », et ensuite ? Salut et à bientôt… Et le mariage se termine comme cela. Mais qu’est-ce que nous entendons par « amour » ? Seulement un sentiment, un état psycho-physique ? Bien sûr, si c’est cela, on ne peut pas se construire sur quelque chose de solide. Mais si, en fait, l’amour est une relation, alors c’est une réalité qui grandit, et nous pouvons dire, par analogie, qu’elle se construit comme une maison. Et on construit la maison ensemble, pas tout seul ! Construire, ici, signifie favoriser et aider la croissance.

Chers fiancés, vous êtes en train de vous préparer à grandir ensemble, à construire cette maison, pour vivre ensemble pour toujours. Vous ne voulez pas la fonder sur le sable des sentiments qui vont et viennent, mais sur le roc de l’amour vrai, l’amour qui vient de Dieu. La famille naît de ce projet d’amour qui veut grandir comme on construit une maison pour qu’elle soit un lieu d’affection, d’aide, d’espérance, de soutien. De même que l’amour de Dieu est stable et pour toujours, ainsi nous voulons aussi que l’amour qui fonde la famille soit stable et pour toujours. S’il vous plaît, nous ne devons pas nous laisser vaincre par « la culture du provisoire » ! Cette culture qui, aujourd’hui, nous envahit tous, cette culture du provisoire. Ce n’est pas possible !

Alors, comment peut-on soigner cette peur du « pour toujours » ? On la soigne jour après jour, en se confiant au Seigneur Jésus dans une vie qui devient un chemin spirituel quotidien, fait de pas – des petits pas, des pas de croissance commune –, fait d’engagement à devenir des femmes et des hommes murs dans la foi. Parce que, chers fiancés, ce « pour toujours » n’est pas simplement une question de durée ! Un mariage n’est pas réussi seulement s’il dure, mais c’est sa qualité qui est importante. Le défi des époux chrétiens est d’être ensemble et de savoir s’aimer pour toujours. Il me vient à l’esprit le miracle de la multiplication des pains ; pour vous aussi, le Seigneur peut multiplier votre amour et vous le rendre frais et bon chaque jour. Il en a une réserve infinie ! C’est lui qui vous donne l’amour qui est le fondement de votre union et il le renouvelle, il le fortifie chaque jour. Et il le rend encore plus grand lorsque la famille s’agrandit avec les enfants. Sur ce chemin, la prière est importante, elle est nécessaire, toujours. Lui pour elle, elle pour lui et tous les deux ensemble. Demandez à Jésus de multiplier votre amour. Dans la prière du Notre Père, nous disons : « Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour ». Les époux peuvent apprendre aussi à prier ainsi : « Seigneur, donne-nous aujourd’hui notre amour de ce jour », parce que l’amour quotidien des époux est le pain, le vrai pain de l’âme, celui qui les soutient pour qu’ils puissent avancer. Et la prière : pouvons-nous faire un essai pour voir si nous la savons ? « Seigneur, donne-nous aujourd’hui notre amour de ce jour ». Tous ensemble ! [les fiancés : Seigneur, donne-nous aujourd’hui notre amour de ce jour]. Encore une fois ! [les fiancés : Seigneur, donne-nous aujourd’hui notre amour de ce jour]. Voilà la prière des fiancés et des époux. Apprends-nous à nous aimer, à nous aimer vraiment ! Plus vous vous confierez en Lui, plus votre amour sera « pour toujours », capable de se renouveler, et il vaincra toute difficulté. Voilà ce que je voulais vous dire, en réponse à votre question. Merci !

Deuxième question : Vivre ensemble : le mariage, un « style de vie »

[Q – Sainteté, c’est beau de vivre ensemble tous les jours, cela donne de la joie, c’est un soutien. Mais c’est un défi à relever. Nous croyons qu’aimer s’apprend. Il y a un « style de vie » du couple, une spiritualité du quotidien, que nous voulons apprendre. Saint-Père, pouvez-vous nous y aider ?]

Pape François - Vivre ensemble est un art, un cheminement patient, beau et fascinant. Cela ne se termine pas une fois que vous vous êtes conquis l’un l’autre… Au contraire, c’est justement à ce moment que ça commence ! Ce cheminement de chaque jour a des règles que l’on peut résumer dans ces trois mots que tu as dits, des mots que j’ai répétés souvent aux familles : « S'il ta plaît / tu permets ? » - ou « je peux ? », comme tu as dit, « merci », et « pardon ».

« Je peux ? – Tu permets ? ». C’est une façon gentille de demander d’entrer dans la vie de quelqu’un d’autre, avec respect et attention. Il faut apprendre à demander : je peux faire cela ? Tu aimes bien que nous fassions cela ? que nous prenions cette initiative, que nous éduquions nos enfants comme cela ? Tu veux que nous sortions ce soir ?... En somme, demander la permission signifie savoir entrer avec courtoisie dans la vie des autres. Mais écoutez bien : savoir entrer avec courtoisie dans la vie des autres. Et ce n’est pas facile, ce n’est pas facile. Parfois, au contraire, on a des manières un peu lourdes, comme avec des chaussures de montagne ! L’amour vrai ne s’impose pas par la dureté et l’agressivité. Dans les Fioretti de saint François, on trouve cette expression : « Sache que la courtoisie est une des propriétés de Dieu… et la courtoisie est la sœur de la charité, qui éteint la haine et conserve l’amour » (Chap. 37). Oui, la courtoisie conserve l’amour. Et aujourd’hui, dans nos familles, dans notre monde, souvent violent et arrogant, il faut beaucoup plus de courtoisie. Et cela peut commencer à la maison.

« Merci ». Il semble que ce soit facile de prononcer ce mot, mais nous savons que ce n’est pas le cas… Pourtant, c’est important ! Nous l’enseignons aux enfants, mais ensuite, nous l’oublions ! La gratitude est un sentiment important ! Une fois, à Buenos Aires, une personne âgée m’a dit : « La gratitude est une fleur qui pousse sur une terre noble ». La noblesse d’âme est nécessaire pour que pousse cette fleur. Vous vous souvenez de l’Évangile de Luc ? Jésus guérit dix malades de la lèpre, et ensuite un seul revient dire merci à Jésus. Et le Seigneur dit : « et les neuf autres, où sont-ils ? Cela vaut pour nous aussi : savons-nous remercier ? Dans votre relation, et demain dans la vie de mariage, il est important de garder une conscience vive que l’autre personne est un don de Dieu et on dit merci pour les cadeaux de Dieu ! Se dire merci, réciproquement, pour tout, dans cette attitude intérieure. Ce n’est pas un mot gentil qu’on utilise avec les étrangers, pour être bien-élevé. Il faut savoir se dire merci, pour avancer ensemble dans la vie matrimoniale.

Le troisième : « Pardon ». Dans la vie, nous nous trompons souvent, nous faisons tant d’erreurs. Nous en faisons tous. Mais peut-être qu’ici, il y a des personnes qui n’ont jamais fait d’erreur ? S’il y a quelqu’un, ici, qu’il lève la main ! Il y a quelqu’un qui n’a jamais fait d’erreur ? Nous en faisons tous, tous. Il n’y a peut-être pas une journée sans que nous ne fassions des erreurs. La Bible dit que le plus juste pèche sept fois par jour. Et donc nous faisons des erreurs… D’où la nécessité d’utiliser ce mot simple : « pardon ». En général, chacun de nous est prêt à accuser l’autre et à se justifier. Cela a commencé avec notre père Adam, quand Dieu lui a demandé : « Adam, tu as mangé de ce fruit ? ». « Moi ? non ! C’est celle que tu m’as donnée ! ». Accuser l’autre pour ne pas dire « pardon », « excuse-moi ». C’est une vieille histoire ! C’est un instinct qui est à la source de tant de désastres. Apprenons à reconnaître nos erreurs et à demander pardon. « Pardon si, aujourd’hui, j’ai haussé le ton », « pardon si je suis passé sans te saluer », « pardon si je suis rentré tard », « si cette semaine, j’ai été si silencieux », « si j’ai trop parlé sans jamais écouter », « pardon, j’ai oublié », « pardon, j’étais en colère et je m’en suis pris à toi »… Tous ces « pardons », nous pouvons les dire tous les jours. C’est aussi de cette façon que grandit une famille chrétienne. Nous savons tous que la famille parfaite n’existe pas, ni le mari parfait, ni la femme parfaite. Sans parler de la belle-mère parfaite ! Nous existons et nous sommes pécheurs. Jésus, qui nous connaît bien, nous enseigne un secret : ne jamais terminer la journée sans se demander pardon, sans que la paix ne soit revenue dans votre maison, dans votre famille. C’est normal de se disputer entre époux, il y a toujours quelque chose, on s’est disputé… Peut-être que vous vous êtes mis en colère, peut-être qu’une assiette a volé, mais s’il vous plaît, rappelez-vous ceci : ne jamais finir la journée sans faire la paix ! Jamais, jamais, jamais ! C’est un secret, un secret pour conserver l’amour et pour faire la paix. Ce n’est pas nécessaire de faire de grands discours… Parfois, un simple geste et… la paix est faite. Ne jamais terminer… parce que si tu termines la journée sans faire la paix, ce que tu as au fond de toi, le lendemain, c’est froid et dur et c’est plus difficile de faire la paix. Souvenez-vous bien de cela : ne jamais finir la journée sans faire la paix ! Si nous apprenons à nous demander pardon et à nous pardonner mutuellement, le mariage durera, il avancera. Lorsque des couples mariés depuis longtemps viennent aux audiences, ou à la messe ici à Sainte-Marthe, des couples qui fêtent leur cinquantième anniversaire, je leur demande : « Qui a supporté qui ? ». C’est beau ! Ils se regardent tous, ils me regardent et ils me disent « Tous les deux ! ». Et ça, c’est beau ! C’est un beau témoignage.

Question 3 : Le style de la célébration du mariage

[Q – Sainteté, ces mois-ci, nous sommes dans tous les préparatifs de notre mariage. Pouvez-vous nous donner quelques conseils pour bien célébrer notre mariage ?]

Faites en sorte que ce soit une véritable fête – parce que le mariage est une fête – une fête chrétienne, pas une fête mondaine ! La raison la plus profonde de la joie de ce jour nous est donnée par l’Évangile de Jean : vous vous souvenez du miracle des noces de Cana ? À un moment, le vin vient à manquer et la fête semble gâchée. Vous imaginez de finir la fête en buvant du thé ? Non, ce n’est pas possible ! Sans vin, ce n’est pas une fête ! Sur la suggestion de Marie, à ce moment-là, Jésus se révèle pour la première fois et il donne un signe : il transforme l’eau en vin et, en faisant cela, il sauve la fête des noces. Ce qui s’est passé à Cana il y a deux mille ans se reproduit en réalité à chaque mariage : ce qui rendra votre mariage plein et profondément vrai sera la présence du Seigneur qui se révèle et qui donne sa grâce. C’est sa présence qui offre le « bon vin », c’est lui le secret de la joie pleine, celle qui réchauffe vraiment le cœur. C’est la présence de Jésus à cette fête. Que ce soit une belle fête, mais avec Jésus ! Pas dans l’esprit du monde, non ! On le sent, quand le Seigneur est là.

Mais en même temps, c’est bien que votre mariage soit sobre et mette en relief ce qui est vraiment important. Certaines personnes se préoccupent davantage des signes extérieurs, du banquet, des photos, des vêtements et des fleurs… Ce sont des choses importantes dans une fête, mais seulement si elles sont capables d’indiquer le véritable motif de votre joie : la bénédiction de votre amour par le Seigneur. Faites en sorte que, comme le vin de Cana, les signes extérieurs de votre fête révèlent la présence du Seigneur et rappellent à vous-mêmes et à tous la source et le motif de votre joie.

Mais tu as dit quelque chose que je veux saisir au vol, parce que je ne veux pas le laisser passer. Le mariage est aussi un travail de tous les jours, je pourrais dire un travail artisanal, un travail de joaillerie, parce le mari a la tâche de rendre son épouse plus femme et la femme a celle de rendre son mari plus homme. Grandir aussi en humanité, comme homme et comme femme. Et c’est entre vous que cela se fait. C’est ce qui s’appelle grandir ensemble. Cela ne tombe pas du ciel ! Le Seigneur le bénit, mais cela vient de nos mains, de vos comportements, de votre mode de vie, de votre manière de vous aimer. Nous faire grandir ! Faire toujours en sorte que l’autre grandisse. Travailler à cela. Et comme cela, je ne sais pas, je pense à toi : un jour tu seras dans ton pays, dans la rue et les gens diront : « Regarde, quelle belle femme, comme elle est forte !... Avec le mari qu’elle a, c’est compréhensible ! » Et aussi, à toi : « Regarde celui-là, comment il est !... Avec la femme qu’il a, c’est compréhensible ! ». C’est cela, parvenir à cela : nous faire grandir ensemble, l’un l’autre. Et vos enfants hériteront de cela, d’avoir eu un papa et une maman qui ont grandi ensemble, se rendant mutuellement davantage homme et femme !

Traduction de Zenit, Hélène Ginabat

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Mariage
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 23:31

Préparation Mariage

Année 2013 / 2014

 

Vous avez décidé de vous marier en 2014 dans l’une de nos églises :

Notre Dame, quartier Saint François-Thionville 

Sainte Anne,  côte des Roses Thionville

Notre Dame, Manom

Saint Nicolas, Garche

Saint Rémy, Husange-Koeking

nous vous exprimons notre joie de vous y accueillir.

Voici l’itinéraire qui vous est proposé afin de préparer votre mariage :

 

1° Inscription

 

 

Après avoir choisi votre date et votre église, il vous faut vous inscrire au plus vite au secrétariat :

 

Presbytère Notre Dame

37 avenue de Guise

57100 THIONVILLE

03 82 53 25 81       paroisse.assomptionthionville@orange.net

 

2° Rencontre

 

Afin de vous connaître, les prêtres de la paroisse :

Serge PHILIPPI et André SPANG

vous invitent à un premier contact le :

 

Vendredi 10  Janvier 2014

de 18h à 22h

à la salle Notre Dame (sous l’Eglise à l’arrière)

37 avenue de Guise.            57100 THIONVILLE

 

Nous pourrons mettre en commun les éléments de repas que chacun aura apporté. Nous nous occuperons des boissons.

 

Nous allons cheminer ensemble quelques temps, nous vous invitons à vous inscrire à la newsletter du blog de la Communauté de paroisses de la Sainte famille du pays thionvillois :

http://saintefamille.over-blog.org

 

 

3° Journée de préparation au mariage

 

Cette journée est nécessaire pour différentes raisons :

 

·         elle vous donnera l’occasion de parler de votre mariage futur avec d’autres couples comme vous, d’échanger sur vos projets, vos attentes, vos questions.

·         Vous rencontrerez également des couples mariés qui partageront avec vous leur expérience et leur foi.

·         Un prêtre vous aidera à comprendre le sens du mariage à l’église.

·         Des indications pratiques vous seront données pour la célébration liturgique.

 

Vous trouverez ci-dessous le calendrier de ces journées. Elles ont lieu un dimanche de 9h à 17h. Il vous sera demandé 10€ par couple pour les frais d’organisation, le déjeuner sera tiré du sac.

 

Nous vous demandons de choisir un des jours proposés et de vous inscrire le plus rapidement possible, car certaines dates sont plus demandées que d’autres.

 

 


Jour

Date

Lieu

Dimanche

26 janvier 2014

Salle paroissiale Saint Maximin

Dimanche

16 février 2014

Salle paroissiale Saint Maximin

Dimanche

23 Mars 2014

Salle paroissiale Saint Maximin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous inscrire, vous prendrez contact avec :

Secrétariat

Paroisse St Maximin

3 place de l’église 57100 THIONVILLE

03.82.54.36.06

paroisse.saintmaximin@orange.fr


4° Rendez-vous

 

Le prêtre qui bénira votre mariage, vous contactera afin de vous aider à poursuivre et approfondir votre préparation, lors
d’entretiens individuels.

 

  BON MARIAGE

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Mariage
commenter cet article
26 septembre 2012 3 26 /09 /septembre /2012 00:36

PREPARATION DE MARIAGE

 

Vous avez décidé de vous marier en 2013 dans l’une de nos églises :

Nous vous exprimons notre joie de vous y accueillir.

 

Nous vous invitons à vous inscrire à l’une de ces rencontres ci-dessous.

Puis vous pourrez prendre contact avec le presbytère pour poursuivre la préparation.

 

Bonne préparation de votre  mariage

 

Journée de préparation au mariage

 

Cette journée est nécessaire pour différentes raisons :

 

elle vous donnera l’occasion de parler de votre mariage futur avec d’autres couples comme vous, d’échanger sur vos projets, vos attentes, vos questions.

Vous rencontrerez également des couples mariés qui partageront avec vous leur expérience et leur foi.

Un prêtre vous aidera à comprendre le sens du mariage à l’église.

Des indications pratiques vous seront données pour la célébration liturgique.

 

Vous trouverez ci-dessous le calendrier de ces journées. Elles ont lieu un dimanche ou un samedi de 9h à 17h. Il vous sera demandé 10€ par couple pour les frais d’organisation, le déjeuner sera tiré du sac.

 

Nous vous demandons de choisir un des jours proposés et de vous inscrire le plus rapidement possible, car certaines dates sont plus demandées que d’autres.

 

 

Pour vous inscrire, vous prendrez contact avec :

Secrétariat

Paroisse St Maximin

03 place de l’église 57100 THIONVILLE

03.82.54.36.06

Paroisse.saintmaximin@orange.fr

 

Jour 

Date 

Lieu 

Dimanche 

25 Novembre 2012

Salle paroissiale Saint Maximin

Samedi

26 janvier 2013

Salle paroissiale Saint Maximin

Dimanche

17 mars 2013

Salle paroissiale Saint Maximin

Dimanche

26 Mai 2013

Salle paroissiale Saint Maximin

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Mariage
commenter cet article
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 10:01

Journée de préparation au mariage

 

Cette journée est nécessaire pour différentes raisons :

 

elle vous donnera l’occasion de parler de votre mariage futur avec d’autres couples comme vous, d’échanger sur vos projets, vos attentes, vos questions.

Vous rencontrerez également des couples mariés qui partageront avec vous leur expérience et leur foi.

Un prêtre vous aidera à comprendre le sens du mariage à l’église.

Des indications pratiques vous seront données pour la célébration liturgique.

 

Vous trouverez ci-dessous le calendrier de ces journées. Elles ont lieu un dimanche ou un samedi de 9h à 17h. Il vous sera demandé 5€ par couple pour les frais d’organisation, le déjeuner sera tiré du sac.

 

Nous vous demandons de choisir un des jours proposés et de vous inscrire le plus rapidement possible, car certaines dates sont plus demandées que d’autres.

 

Dimanche    29 Janvier          Salle paroissiale Saint Maximin

Dimanche     4 mars              Salle paroissiale Saint Maximin

Samedi       24 Mars             Salle paroissiale Saint Maximin

Dimanche     6 Mai                Salle paroissiale Saint Maximin

 

de 9h à 17h

 

Pour vous inscrire, vous prendrez contact avec :

Sabine et Thibaut HUET

38a route de Verdun

57180 TERVILLE

03 54 54 32 54 / 06 63 09 77 54

 huetsabine@gmail.com

 

Télécharger la feuille de renseignements de préparation au mariage

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Mariage
commenter cet article
23 septembre 2009 3 23 /09 /septembre /2009 00:43

Sur le secteur de Thionville

Rencontre de Préparation au Mariage 2010 2011
Ne tardez pas à vous inscrire

si vous désirez avoir le choix de  la date.

 

Préparation au mariage

Année 2011

Chers amis fiancés,

 

Vous vous êtes inscrits pour vous marier en 2010 à l’église Notre Dame de Thionville, Notre Dame de Manom, Sainte Anne de Thionville, Saint Nicolas de Garche, Saint Rémi de Husange-Koeking

 

Nous vous renouvelons notre joie de vous y accueillir.

 

Nous vous avions indiqué alors qu’il vous faudrait participer à une rencontre de préparation au mariage.

 

Ces rencontres sont nécessaires pour différentes raisons :

 

-  elles vous donneront l’occasion de parler de votre mariage futur avec d’autres couples comme vous, d’échanger sur vos projets, vos attentes, vos questions ;

-  vous rencontrerez aussi des couples mariés qui partageront avec vous leur expérience et leur foi ;

-  un prêtre vous aidera à comprendre le sens du mariage à l’église ;

-  des indications pratiques vous seront données pour la célébration liturgique.

 

Vous trouverez ci-dessous le calendrier de ces rencontres.

 

Elles ont toujours lieu un dimanche de 9h à 17h. Il vous sera demandé 25 € par couple pour le déjeuner pris en commun et les frais d’organisation.

 

Nous vous demandons de choisir un des dimanches proposés et de vous inscrire le plus tôt possible  car certaines dates sont plus demandées que d’autres.

 

Pour vous inscrire, vous prendrez contact par téléphone ou par écrit avec :

 

Irène et Aloïse FELTEN

20 chemin des Quatre Vents

57570 BERG SUR MOSELLE

Tél : 03.82.83.73.36



Calendrier 2010-2011

 

 

 

28 novembre 2010         salle paroissiale Saint Maximin           THIONVILLE

 

09 janvier 2011              socio culturel                                       RODEMACK

 

30 janvier 2011              socio culturel                                       RODEMACK

 

13 février 2011              socio culturel                                       RODEMACK

 

13 mars 2011                 salle paroissiale Saint Maximin           THIONVILLE

 

10 avril 2011                 salle paroissiale Saint Maximin           THIONVILLE

 

15 mai 2011                   église Saint Joseph                              YUTZ

 

20 novembre 2011         salle paroissiale Saint Maximin           THIONVILLE

 

 

 

Les journées se dérouleront toujours de 9h00 à 17h00.

 

Inscriptions chez Irène et Aloyse FELTEN  Tél : 03 82 83 73 36

 

Participation financière : 25 euros par couple à verser le matin de la journée de préparation.

 

 

 

INSCRIPTIONS A PARTIR DU 10 OCTOBRE.



Autres lieux:
http://catholique-metz.cef.fr/images/stories/eveche/07_eglise_et_vous/preparation_mariage/prepa-mariages-2010.pdf
Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Mariage
commenter cet article
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 21:37

Préparer son mariage à l’Eglise

 

Votre décision est prise : vous allez vous marier, et demander à l’Eglise le sacrement de mariage ! Félicitations ! Votre démarche réjouit la communauté chrétienne tout entière. En effet, pour les croyants, l'alliance de l'homme et de la femme est scellée en Dieu par le sacrement et ils croient qu'il sera pour eux une aide. En prenant Dieu comme témoin de votre union, vous confiez votre amour à Celui qui est l'Amour.

Aussi nous mettons-nous à votre disposition (prêtres et foyers chrétiens lors de la journée du Centre de Préparation au Mariage) pour partager, dialoguer, découvrir avec vous plus en profondeur ce que veut signifier le mariage.

Mariage !

 

Parmi plusieurs définitions qui peuvent décrire le sens et la chance du mariage chrétien, nous vous proposons celle-ci : l’union de deux êtres complémentaires, pour un projet commun : fonder un foyer, d’où naîtra la vie ; tâche qui demande une entente profonde et de longue durée ; un engagement soutenu par Dieu.

 

A bien y regarder, cette simple phrase contient en germe beaucoup des réalités de notre mariage, avec les interrogations qui se posent :

 

         « Union de deux êtres complémentaires »

-        Comment est né notre amour ?

-        Nous connaissons-nous bien ?

-        Avons-nous remarqué nos différences (familiales, sociales, psychologiques) ?

 

« Pour un projet commun »

-        Avons-nous le temps de parler ?

-        Partageons-nous les mêmes goûts ?

-        Faut-il faire des concessions ? Y a-t-il des limites ? Décidons-nous ensemble ?

-        Avons-nous des secrets, des domaines réservés ?

 

« Fonder un foyer »

-        Quand avons-nous décidé de nous marier civilement ? Et à l’Eglise ?

-        Quelles significations pour nous ? Comment a réagi notre entourage ?

 

« d’où naîtra la vie… »

-        De quelle vie notre foyer sera-t-il source ? Celle de nos enfants bien sûr, mais pas seulement…

-        En quoi notre foyer fera-t-il rayonner la vie autour de lui et de chacun de ses membres ?

 

« tâche qui demande une entende profonde »

-        Comment prévoyons-nous de nous organiser ? En parlons-nous ?

-        Comment concilions-nous notre travail et notre vie de couple ?

-        Nos loisirs et notre vie de couple ?

-        Ressentons-nous, homme et femme, notre sexualité de la même manière ?

 

« et de longue durée »

-        Aurons-nous toujours envie de séduire l’autre ?

-        Avons-nous déjà parlé en couple de la fidélité ?

-        Des couples que nous connaissons divorcent, quelles questions cela nous pose-t-il ?

 

« un engagement soutenu par Dieu »

-        Qui est Dieu pour moi ? Ai-je déjà parlé de lui avec mon conjoint ?

-        M'arrive-t-il de prier ? d'entrer dans une église ?

-        En nous mariant à l’église attendons-nous quelque chose de Dieu ?

 

 

 

 

 

 

Si vous désirez un week-end  d’approfondissement : (parmi diverses possibilités)

 

http://www.vivre-et-aimer.org   -  www.chemin-neuf.org  -  www.amouretverite.org

 

 

Pour les « branchés » : voici quelques sites, parmi d’autres… utile pour se préparer…

 

http://www.preparation-mariage.eu          : site de préparation au mariage.

 

http://www.eglise.catholiqageue.fr : site de l’Eglise de France.

 

http://www.cler.net             : association de conseil conjugal, éducation à la vie affective.

 

http://www.equipes-notre-dame.fr      : mouvement de spiritualité conjugale.

 

 

Pour construire et approfondir la célébration !

 

 

http ://www.mariage-idf.fr  : (rubrique Livret de messe) site qui décline pour chaque temps – formules, prières, chants – une gamme de propositions parmi lesquelles choisir.

 

http://www.croire.com            :  (rubrique Mariage, se marier, une aventure !) pour approfondir le rite et comprendre le sens de chaque étape de la célébration. Choix des textes pour le mariage.

               OU  www.cpm-be.eu

 

http ://www.jbdnd.free.fr    : (rubrique Mariage) site de la paroisse de Septeuil (78). Si le sacrement du mariage est échangé lors d’une cérémonie sans eucharistie, la célébration est recentrée sur la liturgie de la Parole. Un plan précis et  comparé des deux types de célébrations vous est proposé.

           

 

Choisir les textes !

 

 

http ://www.cursillos.ca       : (rubrique Prière) est un bon outil. Il recense 150 textes, dont le corpus forme une large palette de sentiments humains, de la louange à la complainte, en passant par le chant de foi. Ils ont été classés par thèmes d’expérience (émerveillement, admiration, confiance…), et chacun d’eux est rapidement défini.

 

 

Mettre le tout en musique !

 

 

http://www.chant-liturgique-paroisse.fr    : (rubrique, Un mariage à préparer ?) est une véritable mine. Ne manquez pas d’ouvrir le tableau de suggestions de chants, œuvres d’orgue, où vous pourrez écouter en ligne de nombreux extraits, assortis d’éclairantes remarques.

 

        http://www.chantez-online.org  -  http://www.psallite.org   -  http://www.taize.fr

 

 

Notre blog de la communauté de Paroisses Saint Pierre – Saint Paul !

 

http://stpierreetstpaul.over-blog.com

 

 

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Mariage
commenter cet article
17 mai 2008 6 17 /05 /mai /2008 21:34

Profession de foi pour Mariage

 

  1. J’ose croire

 

Je ne croirai pas au droit du plus fort, au langage des armes, à la puissance des puissants.

Je veux croire au droit de l’Homme, à la main ouverte, à la puissance des non-violents.

Je ne croirai pas à la race ou aux privilèges, à l’ordre établi.

Je veux croire que tous les Hommes sont des Hommes, que l’ordre de la force et de

 l’injustice est un désordre.

Je ne croirai pas que je n’ai pas à m’occuper de ceux qui sont loin d’ici.

Je veux croire que le monde entier est ma maison et le champ que j’ensemence.

Et que tous moissonnent ce que tous ont semé.

Je ne croirai pas que je puisse combattre l’oppression là-bas, si je tolère l’injustice ici.

Je veux croire que le droit est un, ici et là, que je ne suis pas libre tant qu’un seul

            homme est esclave

Je ne croirai pas que la guerre et la faim soient inévitables et la paix inaccessible.

Je veux croire à l’action modeste, à l’amour aux mains nues, à la paix sur la terre.

Je ne croirai pas que toute paix est vaine.

Je ne croirai pas que le rêve des Hommes restera un rêve et que la mort sera la fin.

Mais j’ose croire toujours et malgré tout, à l’Homme nouveau.

J’ose croire au rêve de Dieu même : un ciel nouveau, une terre nouvelle où la justice

 habitera.

 

  2.  Profession de foi

 

Croyez-vous en Dieu le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre ?
- Je crois

Croyez-vous en Jésus Christ son Fils unique, notre Seigneur, qui est né de la Vierge Marie, a souffert la passion, a été enseveli, est ressuscité des morts, et qui est assis à la droite du Père ? - Je crois

Croyez-vous en l’Esprit Saint, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, au pardon des péchés, à la résurrection de la chair, et à la vie éternelle ?

- Je crois

Que Dieu tout-puissant de douceur et de tendresse, Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a fait renaître par l’eau et l’Esprit Saint, et qui nous a accordé le pardon, nous garde encore par sa grâce dans le Christ Jésus notre Seigneur pour la vie éternelle. – Amen

 

3. Credo :

Dialogué, le prêtre pose les questions :

 

 

·                                 Dieu est notre Père et le Père de tous les hommes. Il nous appelle à vivre et nous confie l’univers.

Croyez-vous que Dieu est notre Père ?

Réponse : Oui, je crois.

 

·                                 Jésus est l’envoyé du Père pour être notre guide et notre sauveur. Il a vécu sur notre terre. Il a aimé jusqu’au bout, il est mort sur une croix. Par sa résurrection, il nous fait partager sa vie.

Croyez-vous que Jésus est l’envoyé du Père ?

Réponse : Oui, je crois.

 

·                                 L’Esprit Saint nous est donné par le Père et le Fils. Il nous rassemble en Eglise pour servir nos frères, être les témoins de Jésus et remercier Dieu dans la prière.

Croyez-vous que l’Esprit Saint nous est donné par le Père et le Fils ?

Réponse : Oui, je crois.

 

4 . Je crois en Dieu

 De Yves BURDELOT "Devenir humain"

 

Je crois à la vie nouvelle que rien

ne pourra détruire ni la mort, ni le péché.

Je le crois parce que je l'expérimente déjà

dans le partage communautaire, qui doit s'ouvrir

pour réaliser l'assemblement universel des croyants.

 

Je crois en l'Esprit qui m'ouvre aux autres

- et me révèle à moi-même-

A travers cette tension vers la communauté humaine.

 

Je crois en Jésus le Messie.

En Lui, cette vie nouvelle a été manifestée à la perfection

Identifié à la Source de tout amour,

il est désormais le modèle de tout amour.

 

Je crois que cet homme est vivant

parce que ceux qui ont partagé son histoire,

qui l'ont vu vivre, souffrir et mourir

ont fait l'expérience, après Sa mort,

de cette vie "ressuscitée ".

 

Je crois, comme eux, que cet homme,

Visage de Dieu, né d'une femme,

et seul Seigneur des humains, venait de Dieu.

 

Dans cette foi, je crois au Dieu

- qu'il- appelait–son-Père,

En qui je reconnais la Source de toute vie,

Le Créateur et la destinée du monde.

Autre présentation

Je crois à la vie nouvelle que rien ne pourra détruire ni la mort, ni le péché. Je le crois parce que je l’expérimente déjà dans le partage communautaire, qui doit s’ouvrir pour réaliser l’église universelle des croyants.

Je crois en l’Esprit qui m’ouvre aux autres - et me révèle à moi-même - à travers cette tension vers la communauté humaine.

Je crois en Jésus le Messie, en Lui, cette vie nouvelle a été manifestée à la perfection. Identifié à la Source de tout amour, Il est désormais le modèle de tout amour. Je crois que cet homme est vivant parce que ceux qui ont partagé son histoire, qui l’ont vu vivre, souffrir et mourir on fait l’expérience, après Sa mort, de cette vie "ressuscitée". Je crois, comme eux, que cet homme, visage de Dieu, né d’une femme, et seul Seigneur des humains, venait de Dieu.

Dans cette foi, je crois au Dieu-qu’il-appelait-son-Père, En qui je reconnais la Source de toute vie, le Créateur et la destinée du monde.

 

 
5.      Credo
 

Je crois en Dieu qui est lumière, je crois en Dieu il est mon Père. (bis)
Il a fait le ciel et la terre, tout ce qui vit dans l’univers.
Il a fait l’homme à son image, il a fait l’homme et son visage.
 

Je crois au Christ qui nous libère, je crois au Christ, il est mon frère. (bis)
C’est Jésus venu sur la terre. Il s’est donné, il a souffert.
Ressuscité dans l’espérance, il nous conduit dans la confiance.

 

Je crois en Dieu Esprit de force qui nous rassemble en son Eglise. (bis)
Nous serons un jour dans la gloire, nous attendons ce jour d’espoir.
Dans son amour, Dieu nous veut libres et pour toujours, nous pourrons vivre.

 
 

6. Profession de Foi

de Loredana et Stéphane

Nous croyons que Dieu appelle chaque Homme à s’aimer et à s’entraider
Nous croyons en l’amour que Dieu porte à chacun d’entre nous
Nous croyons en la Vie éternelle et que la mort n’est pas une fin en soi
Nous croyons en la liberté en en l’égalité de chaque Homme sur la terre
Nous croyons en la Paix dans notre Monde et que la guerre et la faim sont évitables
Nous croyons en l’accomplissement de nos rêves
Nous croyons en la force de notre Amour et en notre envie de le faire partager

  

7. Par Luc Norin

Je crois en un Dieu unique
Il a créé tous les êtres, invisibles & visibles.
Je crois au Père créateur
Il a voulu que l’homme soit
responsable de la terre,
responsable de la vie
responsable de ses frères.
Je crois en un Dieu libre.
Il a créé la liberté en créant l’homme.
Je crois en Jésus, le Christ.
Il est venu parmi nous librement.
Il continue à nous parler sa parole d’amour.
Il continue à souffrir chaque jour la torture et l’assassinat.
Il a promis de rester avec nous
jusqu’à la fin des temps.
Il a promis de nous ressusciter avec lui.
Je crois en l’Esprit-Saint, Souffle de la vraie Vie.
Il nous libère du mensonge, de la peur, de la haine.
Je crois à l’Eglise que nous formons
au nom de Jésus Christ,
dans la Lumière, la Liberté et la Force de son Amour.
et cela pour toujours.
Amen.

 

8. Je crois

 Par Marianne Putallaz

Je crois en la vie reçue gratuitement. Je crois en la Source de cette vie, Présence aimante qui nous accompagne depuis notre naissance jusqu’à notre mort et au-delà encore.

Je crois en la Création tout entière qui nous est prêtée : elle nous porte et nous nourrit. Je crois en l’être humain, homme, femme et enfant à qui cette création a été confiée. Nous en sommes les gérants et nous portons la responsabilité de la maintenir vivante et saine pour celles et ceux qui nous succéderont.

Je crois qu’en chacun d’entre-nous est déposée une plénitude qui ne demande qu’à être découverte et développée afin que nous portions des fruits de paix et de liberté, de bonté et de beauté.

Je crois que la force nous est donnée pour accomplir ce à quoi chacun d’entre-nous est appelé.

Je crois que l’Esprit agit en nous. Il vient nous libérer de nos peurs et de nos angoisses. Je crois que nos faiblesses nous apprennent l’humilité et nous invitent ainsi à ne juger personne.

Je crois que notre foi se renouvelle chaque jour : elle puise ses racines dans les chercheuses et les chercheurs de sens qui nous ont précédés. Elle est le fruit d’un lieu et d’une culture donnés. Elle est appelée à se transfigurer.

Je crois que le doute est nécessaire pour ne jamais nous sentir arrivés car tout chemin se fait en marchant.

Je crois qu’aucune tradition religieuse ou laïque ne détient la Vérité pleine et entière. Je crois au contraire que les religions et les sociétés de par leur incomplétude ont à travailler en solidarité pour défendre une éthique planétaire commune sans laquelle nous courrons à notre anéantissement.

Je crois enfin que ’’l’Homme passe l’Homme’’ car malgré toutes nos faiblesses, nos égoïsmes et nos manques nous portons en nous plus grand que nous.

Et cela m’est un émerveillement perpétuel.

 

9. Symbole des Apôtres

 

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, Créateur du ciel et de la terre ;

Et en Jésus Christ son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu du Saint Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, est mort et a été enseveli, est descendu aux enfers, le troisième jour, est ressuscité des morts, est monté aux cieux, est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant, d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Eglise catholique, à la communion des saints, à la rémission des péchés, à la résurrection de la chair, à la vie éternelle. Amen.

 

10. Symbole de Nicée Constantinople

 

Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible. Je crois en un seul Seigneur, Jésus Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles : il est Dieu né de Dieu, lumière née de la lumière, vrai Dieu né du vrai Dieu, engendré, non pas créé, de même nature que le Père et par lui tout a été fait. Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel ; par l’Esprit Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme.

Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa Passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux écritures, et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire pour juger les vivants et les morts, et son règne n’aura pas de fin.

Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie, il procède du Père et du Fils ; il a parlé par les prophètes.

Je crois en l’Eglise, une, sainte, catholique et apostolique. Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés, j’attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir.

Amen.

 

11. Confession de foi

Nous croyons en Dieu.
Malgré son silence et son secret, nous croyons qu'il est vivant.

Malgré le mal et la souffrance,

nous croyons qu'il a fait le monde pour le bonheur de la vie.

Malgré les limites de notre raison et les révoltes de notre cœur,

nous croyons en Dieu.

Nous croyons en Jésus-Christ.

Malgré les siècles qui nous séparent de son existence terrestre,

nous croyons en sa parole.

Malgré sa faiblesse et sa pauvreté, nous croyons que sa mort est notre Vie.

Malgré nos incompréhensions et nos refus, nous croyons en sa résurrection.

Nous croyons en l'Esprit Saint.

Malgré les apparences, nous croyons qu'il conduit l'Eglise.

Malgré la mort, nous croyons à la résurrection.

Malgré l'ignorance et l'incrédulité,

nous croyons que le royaume de Dieu est pour tous les hommes. Amen.

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Mariage
commenter cet article