Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Autres ctés de Paroisses

 

AUTRES COMMUNAUTES DE PAROISSES

 

Saint Pierre et Saint Paul

Curé : Jean GANTZER

 

Paroisses de St Maximin, St Pierre, St Urbain et Beauregard

Secrétariat : Presbytère Saint Maximin

3 place de l’Eglise, Thionville -tél 03 82 54 36 06

Email : paroisse.saintmaximin@orange.fr

Blog : http://stpierrestpaul.over-blog.com

 

Communauté du Bon Pasteur

Curé : Jean Pierre KOVACS

Paroisses de Veymerange, Volkrange, et Terville

Secrétariat : Presbytère de Veymerange

16 rue Saint Martin – tél 09 52 71 15 32 ou 03 82 50 40 06

Email : bonpasteurcourriel@free.fr

Blog : http://bonpasteur.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 08:34

Inscription à la confirmation 2015 - 2016

Thionville le 13 mai 2016

Madame, Monsieur,

Il y a quelques années vous avez demandé le baptême pour votre enfant. Ce jour-là en tant que parents vous avez, avec ceux que vous avez choisis comme parrain et marraine, pris l’engagement de transmettre votre foi et de permettre à votre enfant de devenir chrétien.

Plus récemment, en accompagnant votre enfant vers sa première communion, vous avez fait avec lui un pas de plus sur ce chemin.

Voici qu'une nouvelle étape de votre engagement est arrivée : l’heure est venue pour votre enfant de se préparer à recevoir le sacrement de la Confirmation.

La confirmation contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent aujourd’hui n’est absolument pas une OPTION ! Ce sacrement nécessaire termine le chemin commencé au baptême et ouvre devant nous la vie d’adulte dans la foi. Car la confirmation accomplit le don du Baptême. C'est le sacrement qui donne l'Esprit-Saint pour nous enraciner plus profondément dans notre vie d'enfant de Dieu et nous unir plus fermement à Lui.

La nécessité de la confirmation n'est pas toujours comprise. Cependant il est nécessaire d'être confirmé pour vivre une vie chrétienne authentique, car la force de l'Esprit-Saint est indispensable pour vivre en vrai témoin du Christ. Ne pas être confirmé est un manque important dans la vie d’un chrétien.

De plus, il y a des cas où la confirmation est obligatoire comme pour la mission de parrain ou marraine de baptême et de confirmation (code de droit canonique n°874). De même l’Église demande aussi que l’on n’admette pas au mariage des fiancés non confirmés sauf « s'il existe un grave inconvénient » (code de droit canonique n°1065). Même si en France certaines paroisses ne sont pas toujours regardantes, pour les mariages qui ont lieu dans des pays comme le Portugal, l'Espagne ou l'Italie, la confirmation est exigée.

Vous l’avez compris cette proposition qui est faite à votre enfant est de la plus grande importance ! Elle s’adresse à tous les jeunes qui entreront en classe de 4ème en septembre. Ils constitueront un groupe qui se réunira une fois par mois. Pour vous présenter ce parcours je vous invite avec votre enfant à une soirée d’information et d’inscription qui aura lieu le :

Lundi 20 juin à 20h15 au presbytère St Maximin

Si vous ne pouvez pas participer à cette réunion, vous pouvez me contacter à l’adresse suivante, car j’assurerai cette préparation pour l’ensemble des paroisses de Thionville:

Abbé Jean-Samuel WANG

Presbytère Saint Maximin

3, place de l’église

57100 Thionville

Tél : 03 82 54 36 06

mail : jeansamuelw« at » @gmail.com

Danuta KURCHARSKI

Presbytère St Maximin

3 place de l’église

57100 Thionville

Tél : 06 31 49 69 61

mail : dan.kucharski« at » @laposte.net

Dans l’attente de vous rencontrer, recevez mes salutations respectueuses.
Abbé Jean-Samuel WANG +
Pour l’archiprêtré de Thionville
Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille
commenter cet article
9 mai 2016 1 09 /05 /mai /2016 16:17
8 mai 2016 - 7 ème dimanche de Pâques
Edito

SORTIR DE SA BULLE

Une maman fait appel sur le journal local à des bénévoles pour accompagner son fils autiste avec la méthode des 3i (1), stimulation individuelle, intensive, interactive sur une durée de 2 à 3 ans. Dans l’article une date mais pas de lieu, nous proposons la salle St François, grande joie! La responsable nationale était invitée pour exposer cet accompagnement. Plus de 80 personnes répondent à cet appel et, nombreuses parmi elles s’inscrivent pour des séances de 1h30 afin d’éveiller l’enfant. L’aider à communiquer, à répondre aux sollicitations extérieures, à sortir de sa bulle. Un moment d’amour et de fraternité extraordinaire tant par la présence des personnes: chrétiens, musulmans, non croyant en Dieu, tous présents pour aider un enfant, que par les témoignages et exposés entendus. Un ciel ouvert sur la terre. ‘’Voici que je contemple les cieux ouverts.’’ Act 7, 56a. Combien d’événements vivons-nous qui nous aident à nous élever ? C'est une question de regard sur le monde qui nous entoure.

Je lis : ‘’Nous sommes invités à laisser notre prière jaillir du contenu de notre vie quotidienne, à nous laisser guider vers le ciel par nos chemins terrestres : la terre est le seul chemin qui puisse nous conduire au ciel.’’ Prier 15 jours n° 176, p.38. Dans cet entre deux de l’attente où Jésus est monté au ciel et la Pentecôte, l’envoi de l’Esprit Saint, Jésus nous fait confiance pour continuer son œuvre. Qu’Il nous ouvre à la présence de l’Esprit qui souffle, qu’il nous aide à sortir de notre bulle. Le ciel est ouvert sur la terre.

Serge PHILIPPI

(1) http://www.autisme-espoir.org/.Vous pouvez signer la pétition.

Annonces du 8 mai 2016 - 7 ème dimanche de Pâques Au 15 mai 2016 - PENTECOTE

NOTRE DAME

Dimanche 8 mai

10h30– MESSE

Armand BRABANT

Jean-Marie REISER et

Familles LUSTIG-JALABERT

Adrien MARION (messe anniversaire)

Marie-Rose THOMAS

André LEICK

Michel CORBASCIO

Mohamed HAKIM

Et pour:

Bruno SCODELLERO

Anna DA SILVA MARTINS

Le bébé Lucile REBELO-PEREIRA

que nous avons accompagnés dans la Paix de Dieu.

11h30– BAPTEME:

Maëva SIMON

Mardi 10 mai

14h30: Réunion de l’équipe programmation des chants

18h15 - MESSE

Mercredi 11 mai

20h15– Prière ignatienne

Vendredi 13 mai

18h15 - MESSE

Dimanche 15 mai

PENTECOTE

10h30– MESSE

Jean et Jacques FELTEN

Denise SCHILZ

Roland HAUTOY

11h30– BAPTEME:

Emilie BURIELLO

SAINTE ANNE

Samedi 7 mai

18 h 30 – MESSE anticipée pour

Aude et Rachel HOUZELLE

Adelina et Giovanni D’ANGELO

Et pour:

Roger GABORY

Jacques BONNET

Nora DE ORTEGA

que nous avons accompagnés dans la Paix de Dieu.

Lundi 9 mai

16h - Prières - Vêpres, chapelle de l’hôpital Bel-Air, 8ème étage.

17h - MESSE aux Epis d’Or

Vendredi 13 mai

17 h – Répétitions des chorales de Garche et Ste Anne

Samedi 14 mai

18 h 30 – MESSE anticipée de la Pentecôte

Gilbert LADENER

Nora DE ORTEGA

Dimanche 15 mai

PENTECOTE

10 h 30 – MESSE et 1ère Communion des enfants de l’institut

Notre Dame de la Providence

MANOM

Dimanche 8 mai

10h30– MESSE et 1ère Communion des enfants

Fernand FILLSTROFF

11h45– BAPTEMES :

Alessia FRESU

Axel LAHSENE

Mercredi 11 mai

9h15– MESSE

Dimanche 15 mai

PENTECOTE

9h15– MESSE

10h30- BAPTEMES:

Coline et Eleonore NKABA BREZ

Hugo MARCHESON

GARCHE

Dimanche 15 mai

10h30- MESSE et 1ère communion des enfants

KOEKING

Dimanche 8 mai

9h15– MESSE

Famille DUC - CONRADT - STAR

François et Berthe VATRY

Famille NEYEN - THIL - JUNG

René et Marguerite KREPPERT

-----------

Nous avons accompagné dans la Paix de Dieu cette semaine :

Eglise Ste Anne - Côte des Roses :

Roger GABORY

Jacques BONNET

Nora DE ORTEGA

Eglise Notre Dame - Thionville:

Bruno SCODELLERO

Anna DA SILVA MARTINS

Le bébé Lucile REBELO-PEREIRA

Nous exprimons notre compassion aux familles endeuillées.

----------

CALENDRIER LITURGIQUE

Dimanche 8 mai :

7ème dimanche de Pâques .

Jeudi 12 mai : S t. Pancrace,

St. Nérée et St. Achille, martyrs

Vendredi 13 Notre-Dame de Fatima

S amedi 14 St. Matthias, Apôtre

Diimanche 15 Pentecôte

----------

INFOS

CONFERENCE

par le Grand Rabbin de France à la synagogue -Thionville samedi 14 mai 18 h .

49ème soirée publique

Association Pierre Clément Lorraine

Service Régional de soins palliatifs Vendredi 3 juin à 20h Foyer A. Schweitzer. Projection du film « Vivre le temps qu’il nous reste à vivre » Suivi d’un débat .

PASTORALE DES MIGRANTS

Cours de Français langue étrangère (FLE) chaque mardi et vendredi de 9h à 11h , presbytère Notre Dame.

VOIX LYRIQUES DE LORRAINE

Dimanche 12 juin 17h. Eglise Notre Dame –Thionville. Début des événements pour le 60ème anniversaire de
l’église Notre Dame-Thionville

APPEL AUX DONS Notre Dame Thionville

Besoin de personnes pour distribuer les enveloppes rue par rue.

Merci de vous signaler.

SECOURS CATHOLIQUE

"Goûter crêpes de l'amitié" mardi 10 mai 14h30 avec les personnes isolées: au local 27 rue de Strasbourg Thionville.

Tél : 06 75 95 19 72.

Route des orgues

lundi 16 mai

À la découverte des orgues

Histoire-fonctionnement-concerts.

10h –Eglise St Nicolas - Garche Loïc Bonisoli.

14h –Eglise Notre Dame-Manom Raphaële Garreau de Labarre.

16h- Eglise Notre Dame-Thionville Jonathan Grün. Entrée libre

Conférences

Grand Séminaire salle St Jean-Baptiste

2 avenue Jean XXIII Metz, mercredi 11 mai à 20h« Libre pour aimer »

Animée par l’abbé Cédric BURGUN

mardi 7 juin à 20h15 « c’est quoi ce bordel avec l’amour? » Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque)

Animée par Thérèse HARGOT

Jubilé de la Miséricorde- Démarche jubilaire, Dimanche 22 mai 2016.

Vers la Porte Sainte de la Cathédrale de Metz

Un bus partira à 14h de l’église Notre Dame Thionville. Le cheminement se fera à pied de la synagogue vers l’église Ste Ségolène 15h, puis vers la cathédrale de Metz 15h30. Un goûter sera partagé à 16h pour un retour vers 17h sur Thionville. Les personnes ayant des difficultés de déplacement seront transportées en voiture d’un lieu à un autre.

Inscription dans les secrétariats des communautés de paroisses. Tarif 10€, gratuit pour les enfants.

Inauguration du Square Des Justes Parmi Les Nations

-Vendredi 13 mai 2016-17h15 quartier Saint François devant la rue De Gravelotte, près du Cimetière Israélite par Dr Cuny, Maire de Thionville en présence de Mr Haim Korsia, Grand Rabbin de France et Mr Pierre François Veil, Président du Comité Français pour Yad Vashem de Mme Elinor Agam Ben David, attachée culturelle de l'ambassade d'Israël à Paris et des représentants des autorités civiles, militaires et religieuses

CONFERENCE - samedi 14 mai 18h00

par le Grand Rabbin de France à la synaguogue - Thionville

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille
commenter cet article
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 12:07
1er mai avril 2016 - 6 ème dimanche de Pâques

« Je vous donne ma Paix »

« Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix », c'est une parole que nous entendons à chaque célébration eucharistique, après la récitation communautaire de la prière de « Notre Père ».

Ayant appelé unanimement Dieu du nom de « Père », le geste de paix que nous échangeons avec nos voisins de l'assemblée porte un sens spirituel bien profond : c'est en tant qu’enfant de Dieu, en tant que fils et fille d'un même Père que chacun de nous transmet la paix qu'il a reçu personnellement du Seigneur Jésus-Christ, le Fils « unique engendré » (Jn 1,14), établi par le Père comme « l’aîné d'une multitude de frère » (Rm 8,29).

Cette Paix donnée aux croyants par Jésus-Christ est donc d'abord intimement liée avec la filiation divine que Lui-même incarne. Cette paix n'a en effet rien à voir avec une paix à la mesure mondaine, prônée et recherchée par les politiques ou les psychologues ; elle ne signifie aucunement un manque de trouble ou de conflit, elle n'est point un confort intérieur, un sentiment de sécurité, ou une certaine stabilité politique ou sociale. La Paix que le Seigneur nous donne est sa Personne : « C’est lui, le Christ, qui est notre paix » (Ep, 2,14), dit l'Apôtre Paul. Cette Paix n'est donc rien d'autre que son être de Fils. C'est seulement à l'exemple du Christ Jésus, Fils de Dieu qui révèle au monde la paternité divine, que nous, chrétiens, puissions devenir fils et filles de Dieu, et une fraternité réelle et universelle sera alors possible.

Ainsi et paradoxalement, la Paix de Jésus-Christ peut paraître parfois contradictoire voire troublante : « Ne pensez pas que je sois venu apporter la paix sur la terre : je ne suis pas venu apporter la paix, mais le glaive » (Mt, 10,34). Puisque, en nous donnant sa Paix, le Seigneur nous engage aussi dans un combat perpétuel : nous avons à combattre en nous et autour de nous tout ce qui peut nous empêcher d'entrer dans la fraternité du Christ : c'est-à-dire, notre égoïsme, nos convoitises, nos jalousies, nos emportements, nos indifférences, ainsi que toute sorte d'injustice et de discrimination qui nous rivalisent. Mais pour mener ce combat, le Seigneur nous a aussi donné un Défenseur, c'est le feu qu'Il a apporté sur la terre (Lc, 12,49) : son Esprit-Saint.

Jean-Samuel WANG

Annonces du 1er mai avril 2016 - 6ème dimanche de Pâques au 8r mai avril 2016 - 7ème dimanche de Pâques

NOTRE DAME

Dimanche 1er mai

10h30– MESSE

Jacqueline BOULHAUT

Roger LANGLOIS

Jean et Jacques FELTEN

Rita VOSTER et familles

PERAZZOLO et Voster

Américo CAMOES

Christine LISCH– MALIMPENSA( Messe anniversaire)

Et pour:

Jacques DESSEAUX;

Christiane MARTEN;

Marie-Thérèse LEHALLE que nous avons accompagnés dans la Paix de Dieu.

11h30– BAPTEME:

Flora SEBASTIANI

Mardi 2 mai

18h15 - MESSE

Jeudi 5 mai - ASCENSION

10h30– MESSE

Vendredi 6 mai

17h- Exposition du St Sacrement et possibilité de confessions

18h15 - MESSE

Thérèse KIRCHSTETTER

Dimanche 8 mai

10h30– MESSE

Armand BRABANT

Jean-Marie REISER et

Familles LUSTIG-JALABERT

Adrien MARION (messe anniversaire)

Marie-Rose THOMAS

André LEICK

Michel CORBASCIO

11h30– BAPTEME:

Maëva SIMON

SAINTE ANNE

Samedi 30 avril

18h30 - MESSE anticipée

Famille BURGUN – ZINS – LANG

Albina SPERANDIO et famille OLIVEIRA

Lundi 2 mai

16h - Prières - Vêpres, chapelle de l’hôpital Bel-Air, 8ème étage.

17h - MESSE aux Epis d’Or

Jeudi 5 mai - ASCENSION

10h30– MESSE et 1ère Communion des enfants

Samedi 7 mai

18 h 30 – MESSE anticipée

Aude et Rachel houzelle

Adelina et Giovanni D’ANGELO

MANOM

Jeudi 5 mai - ASCENSION

9h15 - MESSE

Famille François SIMECZEK et

Marcel SCHWEITZER

Dimanche 8 mai

10h30– MESSE et 1ère Communion des enfants

Fernand FILLSTROFF

11h45– BAPTEMES :

Alessia FRESU

Axel LAHSENE

GARCHE

Dimanche 1er mai

9h15 - MESSE

Josiane MANGIN et

Famille MANGIN-WEINACHTER

Mercredi 4 mai

18h - MESSE anticipée de

l’Ascension

KOEKING

Dimanche 8 mai

9h15– MESSE

Famille DUC - CONRADT - STAR

François et Berthe VATRY

Famille NEYEN - THIL - JUNG

René et Marguerite KREPPERT

-----

Nous avons accompagné dans la Paix de Dieu cette semaine :

Eglise Notre Dame -Thionville :

Jacques DESSEAUX ;

Christiane MARTEN ;

Marie-Thérèse LEHALLE

Nous exprimons notre compassion aux familles endeuillées.

_______

Calendrier liturgique Année C

avec les références des textes de la messe du jour

Dimanche 1 mai : 6e dimanche de Pâques (Psautier semaine II) Ac 15, 1-2.22-29 ; Ap 21, 10-14.22-23 ; Jn 14, 23-29

Lundi 2 mai : S. Athanase, évêque et docteur de l’Église (Mémoire) Ac 16, 11-15 ; Jn 15, 26 – 16, 4a

Mardi 3mai : S. Philippe et S. Jacques, Apôtres (Fête) 1 Co 15, 1-8 ; Jn 14, 6-14

Mercredi 4 mai : De la férie Ac 17, 15.22 – 18, 1 ; Jn 16, 12-15

Jeudi 5 mai: Ascension du Seigneur (Solennité) Ac 1, 1-11 ; He 9, 24-28 ; 10, 19-23 ; Lc 24, 46-53

Vendredi 6 mai : De la férie Ac 18, 9-18 ; Jn 16, 20-23a

Samedi 7 mai : De la férie Ac 18, 23-28 ; Jn 16, 23b-28

Dimanche 8 mai : 7e dimanche de Pâques (Psautier semaine III) Ac 7, 55-60 ; Ap 22, 12-14.16-17.20 ; Jn 17, 20-26

_______

INFOS

LES Equipes du Rosaire

organisent le 15 juin à Notre Dame des trois Epis une journée de partage et convivialité. Bus : 21 €. Repas : 16,50 € ou 1€ pour ceux qui apporteront leur pique -nique.

Départ devant l’église Notre Dame à 6h50 - retour vers 19h35.

Transmettre votre inscription avant le 14 Mai à : Madame LOUIS

9,rue des horticulteurs Thionville.

Route des orgues lundi 16 mai

À la découverte des orgues

Histoire-fonctionnement-concerts.10h église St Nicolas - Garche Loïc Bonisoli.14h église Notre Dame-Manom. Raphaële Garreau de La barre. 16h église Notre Dame-Thionville Jonathan Grün. Entrée libre

Concert triptico

direction artistique Kato Rodriguez dimanche 8 mai à 16h Eglise St Pierre Tarif : 15€ ( - 13 ans gratuit)

Réservations : Office de Tourisme de Thionville Tél. 03 82 53 33 18

Amitiés Judéo-Chrétiennes

mardi 3 mai à 20h30 à la synagogue,
Genèse 6, 1-8

Conférences

Grand Séminaire salle St Jean-Baptiste

2 avenue Jean XXIII Metz, mercredi 11 mai à 20h« Libre pour aimer »

Animée par l’abbé Cédric BURGUN

mardi 7 juin à 20h15 « c’est quoi ce bordel avec l’amour? » Une jeunesse sexuellement libérée (ou presque)

Animée par Thérèse HARGOT

49ème soirée publique Association Pierre Clément Lorraine-Service Régional de soins palliatifs

Vendredi 3 juin à 20h Foyer A. Schweitzer. Passage du temple Thionville projection du film « Vivre le temps qu’il nous reste à vivre » Suivi d’un débat entre les membres et le public

PASTORALE DES MIGRANTS

Cours de Français langue étrangère (FLE) chaque mardi et vendredi de 9h à 11h , presbytère Notre Dame.

PELERINAGE En Pologne

du 26 septembre au 2 octobre 2016. Demander la feuille d’inscription.

Il reste encore quelques places.

VOIX LYRIQUES DE LORRAINE

Dimanche 12 juin 17h

Eglise Notre Dame –Thionville

Début des événements pour le 60ème anniversaire de l’église.

APPEL AUX DONS Notre Dame Thionville

Besoin de personnes pour distribuer les enveloppes rue par rue. Merci de vous signaler.

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille
commenter cet article
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 19:07
24 avril 2016 - 5 ème dimanche de Pâques

Edito

Aimons-nous !

« Aimez-vous les uns les autres » Jésus a vraiment de drôle d’idée… lorsqu’on entend ce commandement nouveau que Jésus nous donne, il peut nous arriver d’avoir des remords, on peut se sentir coupable « Seigneur, je n’arrive pas aimer un tel ou une telle » Ce serait une lecture trop rapide de ce passage d’Evangile… Une attitude que nous avons peut-être trop tendance à avoir… En effet, prenons nous véritablement le temps de lire les Ecritures ? Laissons-nous interpeller par les Ecritures ? Laissons-nous les Ecritures s’imprégner en nous ? Lorsque nous méditons les Ecritures, disons-nous au Seigneur : « Parle, ton serviteur écoute ! » ? Ne passons pas à côté de ce que veut nous dire le Seigneur à travers sa Parole. Elle est une Parole vivante qui nous parle encore aujourd’hui.

Mais revenons à l’Evangile… « Je vous donne un commandement nouveau » En quoi ce commandement que Jésus nous donne est-il nouveau ? En effet, dans l’Ancien Testament, Dieu avait déjà donné le commandement de l’amour « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu… ». Mais, Jésus apporte une différence notoire : « Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. »

« Comme je vous ai aimés », voilà la différence ! Notre amour est précédé, se réfère, s’insère et se réalise dans l’amour de Jésus. L’Ancien Testament ne donnait pas de modèle d’amour, mais seulement le précepte d’aimer. Jésus, se donne comme modèle et source d’amour. Un amour sans limites, donné à tous les hommes inconditionnellement. Jésus, sur la Croix nous a tout donné, sur la Croix se manifeste cet amour. « Quand l´heure fut venue où tu allais le glorifier, comme il avait aimé les siens qui étaient dans le monde il les aima jusqu´au bout » (prière eucharistique IV)

Alors, dans cette nouveauté de l’amour, aimons-nous à l’image de Jésus !

Noël BADO

Annonces du 24 avril 2016 - 5 ème dimanche de Pâques au 1er mai 2016 - 6 ème dimanche de Pâques

NOTRE DAME

Dimanche 24 avril

10h30– MESSE

Paulette GUETIENNE et sa famille

Gilbert KAISER

Roland KUHN

Annie VERRIER

Julien HOMBOURGER et

famille Gérard HOMBOURGER

Mardi 26 avril

18h15 - MESSE

Gaston HEITZMANN

Mercredi 27 avril

14h15– Prière équipe Emmaüs, presbytère.

Vendredi 29 avril

18h15 - MESSE

Famille LAGLASSE et

Hélène BARTHELEMY

Christian SINGER et Yannick

Dimanche 1er mai

10h30– MESSE

Jacqueline BOULHAUT

Roger LANGLOIS

Jean et Jacques FELTEN

Rita VOSTER et familles

PERAZZOLO et Voster

Américo CAMOES

Christine LISCH– MALIMPENSA( Messe anniversaire)

11h30– BAPTEME:

Flora SEBASTIANI

SAINTE ANNE

Samedi 23 avril

18h30 - MESSE anticipée

Christiane BRANDMEYER

Lundi 25 avril

16h - Prières - Vêpres, chapelle de l’hôpital Bel-Air, 8ème étage.

17h - MESSE aux Epis d’Or

Mardi 26 avril

20 h – Réunion des parents d’ enfants de la 1ère communion de Garche et Ste Anne, salle Jean XXIII

Jeudi 28 avril

16 h 15 – Réunion de l’équipe St Vincent de Paul, salle St Vincent

Vendredi 29 avril

17 h – Répétitions des chorales de Garche et Ste Anne, salle St Vincent

Samedi 30 avril

10 h – Confession des enfants de Garche et Ste Anne qui préparent la 1ère communion

18 h 30 – MESSE anticipée

Samedi 30 avril

18h30 - MESSE anticipée

MANOM

Dimanche 24 avril

9h15 - MESSE

Catherine BICHLER et Michel OCHS

Jean, Sylvie et Béatrix DE SELANCY

Mercredi 27 avril

9h15– MESSE

GARCHE

Dimanche 1er mai

9h15 - MESSE

Josiane MANGIN et

Famille MANGIN-WEINACHTER

KOEKING

Dimanche 24 avril

11h00– BAPTEMES:

Ezio CIPICCHIA

Juliette NOEL

Luna WALCZAK

CALENDRIER LITURGIQUE

Dimanche 24 avril :

5ème dimanche de Pâques

Lundi 25 avril: St Marc, Evangéliste

Vendredi 29 avril: Sainte Catherine de Sienne

Dimanche 1er mai:

6ème dimanche de Pâques

------
Nous avons accompagné dans la Paix de Dieu cette semaine :

Eglise St Maximin-Thionville :

Anne GROMMERCH,

notre Député- Maire.

Nous exprimons notre compassion à sa famille endeuillée.

----------------------------

INFOS

Formation équipe funérailles

lundi 25 avril 9h30 salle St François église Notre Dame-Thionville

REUNION équipe locale du CCFD

Mardi 26 avril 20h ,00

presbytère. Rejoignez -nous pour renforcer l’équipe!.... vous êtes les bienvenu s .

RENCONTRE ECCLESIA

Mercredi 27 avril 20 à 22h, salle Jean XXIII, sous l’église Ste Anne.

Temps de partage et de formation proposé par le diocèse. « Invités à vivre de miséricorde parce qu’il nous a été fait miséricorde »

Hommes endeuillés…et si on marchait ensemble ?

Rendez-vous vendredi 29 avril à 13h45 dans le hall du cinéma Kinépolis de Thionville . Marche de 14h à 16h.

Les animateurs porteront un badge de l’association Pierre Clément Lorraine.

PASTORALE DES MIGRANTS

Cours de Français langue étrangère (FLE) chaque mardi et vendredi de 9h à 11h , presbytère Notre Dame.

PELERINAGE En Pologne

du 26 septembre au 2 octobre 2016. Demander la feuille d’inscription.

Il reste encore quelques places.

Les Equipes du Rosaire

organisent le 15 juin à Notre Dame des trois Epis une journée de partage et convivialité. Bus : 21 €. Repas : 16,50 € ou 1€ pour ceux qui apporteront leur pique -nique.

Départ devant l’église Notre Dame à 6h50 - retour vers 19h35.

Transmettre votre inscription avant le 14 Mai à : Madame LOUIS

9,rue des horticulteurs Thionville.

--------------------------

CONCERT TRIPTICO

Direction artistique Kato Rodriguez Dimanche 8 mai à 16h

Église Saint Pierre

«Triptico», œuvre composée par Kato Rodriguez en 2015 et dédiée à l'association musicale Opéra-Thionville pour son 15e anniversaire. Le chœur sera accompagné par l'orchestre traditionnel péruvien Musocc Illary. Œuvre en trois tableaux pour récitant, chœur mixte et orchestre traditionnel Péruvien.

Il s'agit d'une œuvre qui enseigne la diversité culturelle du Pérou, forte des métissages issus de son histoire, à travers des textes et poésies d'écrivains péruviens.

Dans ce concert en trois parties vous trouverez des influences musicales hispaniques, afro-péruvienne, et celle de la Cordillère des Andes.

Tarif : 15€ (+ 12 ans) Réservations : Office de Tourisme de Thionville Tél. 03 82 53 33 18

_________________________________________________________________________

BONNES FÊTES DE LA PÂQUE A TOUTE LA COMMUNAUTE JUIVE DE THIONVILLE

_________________________________________________________________________

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille
commenter cet article
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 14:44

Nous souhaitons de bonnes Fêtes de la Pâque à la communauté juive de Thionville

____________

Vendredi 22 avril 2016 au coucher du soleil commence Pessah, la Pâque juive. Le premier véritable jour de fête sera demain, samedi 23 avril 2016. Les festivités prendront fin au soir du samedi 30 avril 2016.

Les rites associés à Pessah :

L’interdiction de manger toute nourriture contenant de la levure (’Hametz) pendant la fête (on ne mange pas de pain, pâtes...)

Le commandement de manger des matzot, c’est à dire du pain n’ayant pas levé (azyme)

Le récit de la sortie d’Égypte et l’évocation des miracles qui s’y sont déroulés (Haggada)...

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille
commenter cet article
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 23:26
17 avril 2016 - 4 ème dimanche de Pâques
Edito

C’est de la Pro’Vocation !

De tradition le 4ème dimanche de Pâques provoque notre prière et notre élan à demander à Dieu les vocations dont nous avons besoin. Ce dimanche n’est qu’un prétexte car cela doit se faire à chaque instant, et il me revient une alerte que nous adressait notre évêque récemment : « Où sont les valises des Vocations ?? … Prions-nous encore ? ». Je le rejoins assez bien car il est vrai que ces valises ont été un coup de pub formidable mais qui ont vite perdu de leur popularité …

Chers amis qui lisez, je vous pro’voc’ volontairement : n’avez-vous pas besoin de prêtres ? de diacres ? de religieux(ses) ? de foyers chrétiens (surtout au moment où le pape promulgue son exhortation sur ledit sujet) ? C’est le dimanche de prière pour les Vocations, et nous devons reconnaître que nous avons besoin d’hommes et de femmes qui veulent particulièrement s’engager dans la vie avec le Christ.

Provocation supplémentaire : il est des plus urgent de demander à Dieu des prêtres, mais encore faut-il susciter cette vocation, en parler, inviter, donner envie, proposer, bref ! Ne nous voilons plus la face : nous avons un besoin urgent !

Le prêtre n’est pas simplement le détenteur d’une charge, comme celles dont toute société a besoin afin qu’en son sein certaines fonctions puissent être remplies. Il fait en revanche quelque chose qu’aucun être humain ne peut faire de lui-même : il prononce au nom du Christ la parole de l’absolution de nos péchés et il transforme ainsi, à partir de Dieu, la situation de notre existence. Il prononce sur les offrandes du pain et du vin les paroles d’action de grâce du Christ – des paroles qui le rendent présent, Lui, le Ressuscité, son Corps et son Sang, et transforment ainsi les éléments du monde : des paroles qui ouvrent le monde à Dieu et
l’unissent à Lui. Ainsi, c’est Dieu qui agit dans son Eglise par la grâce des différents ministères. Nous en sommes tous acteurs et receveurs. L’unique prêtre, c’est Jésus. Le Christ est l’unique Pasteur, l’unique prêtre, l’unique sacrifice, le seul qui se donne parfaitement, le seul qui nous offre au Père. Mes amis, priez pour l’Eglise, afin qu’elle reçoive les fidèles intendants dont elle a besoin, en ce dimanche de prière pour les Vocations, nous visitons la vivacité et l’actualité de ce don.

Loïc BONISOLI

Annonces du 17 avril 2016 - 4 ème dimanche de Pâques au 24 avril 2016 - 5 ème dimanche de Pâques

NOTRE DAME

Dimanche 17 avril

10h30 - MESSE

Jean et Jacques FELTEN

Albina PETTENER

Germaine SUTTER

11h30– BAPTEME:

Victoria VERNEL

Et pour Jacqueline BOULHAUT que nous avons accompagnée dans la Paix de Dieu.

Lundi 18 avril

20h– Réunion de préparation au baptême, presbytère

Mardi 19 avril

18h15 - MESSE

Mercredi 20 avril

20h– Prière pour la Paix

Vendredi 22 avril

18h15 - MESSE

Armand MAURINCOMME et sa famille

Samedi 23 avril

17h– Mariage :

Rachel LEDIG et Christophe ZEIMETH

Dimanche 24 avril

10h30– MESSE

Paulette GUETIENNE et sa famille

Gilbert KAISER

SAINTE ANNE

Samedi 16 avril

18h30 - MESSE anticipée

Roman, Stanislawa et Casimir HOFFMANN

Elisabeth CASSARD

Michel LAMBOLEZ

Antoine ANDREUX

Manuel COELHO

et pour Marguerite SCHUH que nous avons accompagnée dans la Paix de Dieu.

Lundi 18 avril

17h - MESSE aux Epis d’Or

Samedi 23 avril

18h30 - MESSE anticipée

Christiane BRANDMEYER

MANOM

Dimanche 24 avril

9h15 - MESSE

Catherine BICHLER et Michel OCHS

Jean, Sylvie et Béatrix de SELANCY

GARCHE

Dimanche 17 avril

9h15 - MESSE

Familles THINUS-HAUX-SCHWEITZER

Lundi 18 avril

20h - Réunion Vivre l’Evangile Aujourd’hui (VEA), presbytère

Mercredi 20 avril

9h15 - MESSE

Vendredi 22 avril

14h - Réunion du Mouvement Chrétien des Retraités ( MCR), presbytère.

KOEKING

Dimanche 24 avril

11h00– BAPTEMES:

Ezio CIPICCHIA

Juliette NOEL

Luna WALCZAK

-----------------------

CALENDRIER LITURGIQUE

Dimanche 17 avril :

4ème dimanche de Pâques

Mercredi 19 avril: St Léon IX, pape

Dimanche 24 avril :

5ème dimanche de Pâques

-----------------------
Nous avons accompagné dans la Paix de Dieu :

Eglise Notre Dame - Thionville :

Jacqueline BOULHAUT

Eglise Ste Anne :

Marguerite SCHUH

Nous exprimons notre compassion aux familles endeuillées.

-----------------------

INFOS

Formation équipe funérailles

lundi 25 avril 9h30 salle St François église Notre Dame-Thionville

PASTORALE DES MIGRANTS

Mardi 19 avril : Reprise des cours de Français langue étrangère qui ont lieu chaque mardi et vendredi 9h à11h .

PRIERE POUR LA PAIX

3ème mercredi du mois, 20 avril de 20h à 21h, église Notre Dame - Thionville, suivie du verre de l’amitié.

Hommes endeuillés…et si on marchait ensemble ?

Rendez-vous vendredi 29 avril à 13h45 dans le hall du cinéma Kinépolis de Thionville . Marche de 14h à 16h.

Les animateurs porteront un badge de l’association Pierre Clément Lorraine.

PELERINAGE En Pologne

du 26 septembre au 2 octobre 2016. Demander la feuille d’inscription.

Il reste 8 places.

Equipes du Rosaire

Nous organisons le 15 juin à Notre Dame des trois Epis une journée de partage et convivialité. Bus : 21 €. Repas : 16,50 € ou 1€ pour ceux qui apporteront leur pique nique.

Départ devant l’église Notre Dame à 6h50 - retour vers 19h35. Transmettre votre inscription avant le 14 Mai

Mme LOUIS 9,rue des horticulteurs

-----------------------

Prière pour les vocations

Père de miséricorde, qui as donné ton Fils pour notre salut et qui nous soutiens sans cesse par les dons de ton Esprit, donne-nous des communautés chrétiennes vivantes, ferventes et joyeuses, qui soient source de vie fraternelle et qui suscitent chez les jeunes le désir de se consacrer à Toi et à l’évangélisation.

Soutiens-les dans leur application à proposer une catéchèse vocationnelle adéquate et différents chemins de consécration particulière.

Donne la sagesse pour le nécessaire discernement vocationnel, afin qu’en tous resplendisse la grandeur de ton Amour miséricordieux.

Marie, Mère et éducatrice de Jésus,

intercède pour chaque communauté chrétienne, afin que, rendue féconde par l’Esprit Saint, elle soit source de vocations authentiques au service du peuple saint de Dieu.

__________________________________________________

Nous apprenons avec tristesse le décès d'Anne Grommerch, Député-Maire de Thionville, ce vendredi 15 avril. Ses obsèques seront célébrées mercredi 20 avril à 15H, église Saint Maximin. Nos condoléances à sa famille et à ses proches.

__________________________________________________

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article
9 avril 2016 6 09 /04 /avril /2016 17:45

Source :

http://fr.radiovaticana.va/news/2016/04/08/lexhortation_amoris_laetitia_pr%C3%A9sent%C3%A9e_en_salle_de_presse/1221291

Vatican \ Documents

L'exhortation "Amoris Laetitia" présentée en Salle de presse

Les cardinaux Baldisseri et Schönborn présentant le document aux journalistes, le 8 avril 2016. - AP

08/04/2016 13:58

(RV) C’était un document très attendu, Amoris Laetitia, "la joie de l’Amour" est le nom de l’exhortation apostolique post-synodale du Pape François qui a été présentée ce vendredi en Salle de presse du Saint-Siège, par le cardinal Lorenzo Baldisseri, secrétaire général du Synode, le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne, et par un couple italien, Francesco Miano et Giuseppina De Simone in Miano. Un document très dense, de plus de 300 paragraphes qui fait la synthèse des deux synodes sur la famille qui se sont déroulés en octobre 2014 puis octobre 2015 au Vatican, et fixe les orientations de la pastorale familiale de l’Église catholique en ce début de XXIe siècle.

D’emblée, le Pape met en garde contre le «désir effréné de tout changer sans une réflexion suffisante», et la «prétention de tout résoudre en appliquant des normes générales», il plaide en quelque sorte pour un juste milieu, mais qui soit dynamique, productif, qui aide vraiment les familles à vivre cet amour proposé par Dieu. François souhaite dépasser les oppositions stériles qui ont pu avoir lieu lors des discussions synodales. Le texte comporte neuf chapitres, partant des défis de la famille, il développe longuement l’amour dans le mariage et la fécondité de cet amour familial. De longues pages, très riches et belles développent une véritable exégèse de l’amour, un amour qui n’envie pas, un amour qui nous fait sortir de nous-même ou qui pardonne. Le Pape évoque une «transformation de l’amour», «Avec la prolongation de la vie, écrit-il par exemple au paragraphe 163, la relation intime et l’appartenance réciproque doivent se conserver durant quatre, cinq ou six décennies, et cela se convertit en une nécessité de se choisir réciproquement sans cesse».

Le chapitre 8 sans doute celui qui sera le plus scruté, le plus commenté : il s’appuie sur 3 verbes-clés : «accompagner, discerner et intégrer» et concerne les situations particulières de fragilité, et notamment les situations irrégulières par rapport au magistère, comme les divorcés-remariés bien sûr. L’Église doit apporter des réponses pastorales dans l’écoute de ces fragilités plaide François, mais attention précise t-il, «Si l’on tient compte de l’innombrable diversité des situations concrètes (…) on peut comprendre qu’on ne devait pas attendre du Synode ou de cette Exhortation une nouvelle législation générale du genre canonique, applicable à tous les cas.» Au contraire écrit le Saint-Père, «il faut un nouvel encouragement au discernement responsable personnel et pastoral des cas particuliers». «Comprendre les situations exceptionnelles n’implique jamais d’occulter la lumière de l’idéal dans son intégralité ni de proposer moins que ce que Jésus offre à l’être humain» écrit aussi François pour dissiper les malentendus. L’exhortation s’achève sur un chapitre développant la spiritualité matrimoniale et familiale.

Au final, Amoris Laetitia, plus qu’un idéal familial, désincarné, entend rappeler que la famille est une réalité riche et complexe. Cette dense exhortation précise François est à lire «sans être pressé»

Traduction de l'intervention du cardinal Schönborn en Salle de presse :

«Le soir du 13 mars 2013, le premier mot adressé par le Pape François, tout juste élu, aux personnes place Saint-Pierre et dans le monde entier, a été : «Bonsoir». C’est avec le même langage et même style que le Pape François a écrit ce nouveau texte. L’Exhortation n’est pas aussi brève que ce simple salut mais elle est, comme lui, enracinée dans la réalité. Dans ces deux cents pages, le Pape François parle d’«amour dans la famille» et il le fait de manière tellement concrète, tellement simple, avec des mots qui réchauffent le cœur, comme l’avait fait ce «bonsoir» du 13 mars 2013. C’est son style, et il souhaite que l’on parle des choses de la vie de la manière la plus concrète possible, surtout lorsqu’il s’agit de la famille, une des réalités les plus élémentaires de la vie.

Pour dire les choses clairement : les documents de l’Église, souvent, n’appartiennent pas à un genre littéraire des plus accessibles. Or cet écrit du Pape est lisible. Et ceux qui ne se laisseront pas impressionner par la longueur, éprouveront de la joie à lire ce texte concret et réaliste. Le Pape François parle de la famille avec une clarté que l’on trouve difficilement dans les documents magistériels de l’Église.

Avant de parler du fond, je voudrais expliquer, à titre tout à fait personnel, la raison pour laquelle j’ai lu l’Exhortation avec joie, gratitude et toujours une forte émotion. Dans le discours ecclésial sur le mariage et la famille, il existe souvent la tendance, peut-être inconsciente, de tenir un discours sur deux voies quant à ces deux réalités de la vie... D’un côté, il y a les mariages et les familles qui sont en règle, où "tout va bien", tout est "en ordre", et puis il y a les situations "irrégulières" qui représentent un problème. Ne serait-ce que le terme d’"irrégulier" suggère que l’on puisse faire une telle distinction, avec tant de netteté.

Ceux qui se retrouvent donc dans le camp des "irréguliers" doivent vivre avec le fait que, dans l’autre camp, se trouvent les personnes "en règle". Je sais personnellement, en raison de la situation de ma propre famille, combien c’est difficile pour ceux qui viennent d’une famille "patchwork". Le discours de l’Église peut blesser, il peut donner l’impression d’être exclu.

Le Pape François a placé son Exhortation sous le signe d’une phrase conductrice : «Il s’agit d’intégrer tout le monde» (AL 297) parce qu’il s’agit d’une compassion fondamentale de l’Évangile : nous tous, nous avons besoin de miséricorde ! «Que celui de vous qui est sans péché lui jette la première pierre» (Jean, 8,7). Nous tous, au-delà du mariage ou de la situation familiale dans laquelle nous nous trouvons, nous sommes en chemin. Même un mariage où « tout va bien » est en chemin. Il doit croître, apprendre, franchir de nouvelles étapes. Il connaît le péché, l’échec. Il a besoin de réconciliation et de nouveau départ, et ce jusqu’à un âge avancé (cf. AL 297).

Le Pape François a réussi à parler de toutes les situations sans cataloguer, sans faire de catégories, avec ce regard fondamental de bienveillance qui a quelque chose à voir avec le cœur de Dieu et les yeux de Jésus qui n’excluent personne (cf. AL 297), qui accueille chacun et concède à tous «la joie de l’Évangile». C’est pour cette raison que la lecture d’Amoris Laetitia est aussi réconfortante. Personne ne doit se sentir condamné ou méprisé. Dans ce climat accueillant, le discours de la vision chrétienne du mariage et de la famille devient une invitation, un encouragement, la joie de l’amour auquel nous pouvons croire et qui n’exclut personne, vraiment et sincèrement personne.

Ainsi, pour moi Amoris Laetitia est avant tout un "événement linguistique", comme l’avait été Evangelii Gaudium. Quelque chose a changé dans le discours ecclésial. Ce changement de langage était déjà perceptible lors du chemin synodal. Entre les deux sessions synodales d’octobre 2014 et d’octobre 2015, on peut reconnaître clairement combien le ton est devenu plus riche d’estime, ou combien on a accueilli simplement les différentes situations de vie, sans les juger ou les condamner immédiatement. Amoris Laetitia offre une continuité à cette tonalité linguistique.

Evidemment, il ne s’agit pas que d’une option linguistique, mais d’un profond respect face à tout homme qui n’est jamais, en premier lieu, "un cas problématique" dans une "catégorie", mais une personne unique, avec son histoire et son parcours avec et vers Dieu. Dans Evangelii Gaudium, le Pape François disait que nous devrions enlever nos chaussures devant le terrain sacré de l’autre.

Ce comportement fondamental traverse toute l’Exhortation. Et c’est aussi la raison d’être plus profonde de deux autres mots-clés : discerner et accompagner. Ces paroles ne sont pas valables seulement pour les «soi-disant situations irrégulières» (le Pape François souligne ce «soi-disant»), mais elles sont valables pour tous les hommes, pour tous les mariages et pour toutes les familles. En effet, tous sont en en chemin, et tous ont besoin de «discernement» et d’«accompagnement».

La grande joie que me procure ce document réside dans le fait qu’il dépasse de manière cohérente, la division artificieuse, extérieure et nette entre les "réguliers" et les "irréguliers", et il place tout le monde sous l’instance commune de l’Évangile, selon les paroles de Saint Paul : «Dieu, en effet, a enfermé tous les hommes dans le refus de croire pour faire à tous miséricorde» (Romains, 11,32). Ce principe continuel de l’«inclusion», bien sûr, préoccupe certains. Ne parle-t-on pas là en faveur du relativisme ? La tant évoquée miséricorde ne devient-elle pas trop permissive ? Il n’existe plus la clarté des limites à ne pas franchir, des situations qui objectivement doivent être définies comme irrégulières, immorales ? Cette exhortation ne favorise-t-elle pas un certain laxisme, un "everything goes" ? La miséricorde de Jésus n’est-elle pas au contraire, souvent, une miséricorde sévère et exigeante ?

Clarifions cela : Le Pape François ne laisse planer aucun doute sur ses intentions et sur notre devoir : «En tant que chrétiens nous ne pouvons pas renoncer à proposer le mariage pour ne pas contredire la sensibilité actuelle, pour être à la mode, ou par complexe d’infériorité devant l’effondrement moral et humain. Nous priverions le monde des valeurs que nous pouvons et devons apporter. Certes, rester dans une dénonciation rhétorique des maux actuels, comme si nous pouvions ainsi changer quelque chose, n’a pas de sens. Mais il ne sert à rien non plus d’imposer des normes par la force de l’autorité. Nous devons faire un effort plus responsable et généreux, qui consiste à présenter les raisons et les motivations d’opter pour le mariage et la famille, de manière à ce que les personnes soient mieux disposées à répondre à la grâce que Dieu leur offre» (AL 35).

Le Pape François est convaincu que la vision chrétienne du mariage et de la famille a encore aujourd’hui une force d’attraction inchangée. Mais il exige «une salutaire réaction d’autocritique» : «Nous devons être humbles et réalistes, pour reconnaître que, parfois, notre manière de présenter les convictions chrétiennes, et la manière de traiter les personnes ont contribué à provoquer ce dont nous nous plaignons aujourd’hui» (AL 36). «Nous avons présenté un idéal théologique du mariage trop abstrait, presqu’artificiellement construit, loin de la situation concrète et des possibilités effectives des familles réelles. Cette idéalisation excessive, surtout quand nous n’avons pas éveillé la confiance en la grâce, n’a pas rendu le mariage plus désirable et attractif, bien au contraire» (AL 36).

Je me permets de raconter maintenant une expérience du Synode d’octobre dernier : à ma connaissance, deux des treize "cercles mineurs" ont commencé leur travail en faisant décrire à chacun leur propre situation familiale. Assez vite a émergé le fait que presque tous les évêques ou autres participants des "cercles mineurs" sont confrontés au sein de leurs familles à des thèmes, des préoccupations, des "irrégularités" dont nous avons parlé lors du Synode de manière un peu trop abstraite. Le Pape François nous invite à parler de nos familles "telles qu’elles sont". Et maintenant, la chose magnifique du chemin synodal et de sa progression avec le Pape François : ce sobre réalisme sur les familles "telles qu’elles sont" ne nous éloigne pas du tout de l’idéal ! Au contraire. Le Pape François réussit, avec les travaux des deux Synodes, à porter sur les familles un regard positif, profondément riche d’espérance. Mais ce regard encourageant posé sur les familles requiert cette «conversion pastorale» dont Evangelii Gaudium parlait de manière tellement enthousiasmante.

Amoris laetitia repropose les grandes lignes de cette «conversion pastorale» : «Pendant longtemps, nous avons cru qu’en insistant seulement sur des questions doctrinales, bioéthiques et morales, sans encourager l’ouverture à la grâce, nous soutenions déjà suffisamment les familles, consolidions le lien des époux et donnions un sens à leur vie commune. Nous avons du mal à présenter le mariage davantage comme un chemin dynamique de développement et d’épanouissement, que comme un poids à supporter toute la vie. Il nous coûte aussi de laisser de la place à la conscience des fidèles qui souvent répondent de leur mieux à l’Évangile avec leurs limites et peuvent exercer leur propre discernement dans des situations où tous les schémas sont battus en brèche. Nous sommes appelés à former les consciences, mais non à prétendre nous substituer à elles» (AL 37).

Le Pape François parle d’une profonde confiance dans les cœurs et dans la nostalgie des hommes. Ses prises de positions sur l’éducation l’expriment très bien. On y perçoit la grande tradition jésuite de l’éducation à la responsabilité personnelle. Il parle de deux dangers contraires : le laissez-faire et l’obsession de vouloir tout contrôler et tout dominer. D’un côté, il est vrai que «la famille ne peut renoncer à être un lieu de protection, d’accompagnement, d’orientation… Il faut toujours rester vigilant. L’abandon n’est jamais sain» (AL 260).

Mais la vigilance peut devenir exagérée : «L’obsession n’éduque pas ; et on ne peut pas avoir sous contrôle toutes les situations qu’un enfant pourrait traverser. Ici, vaut le principe selon lequel “le temps est supérieur à l’espace” (...) Si un parent est obsédé de savoir où se trouve son enfant et de contrôler tous ses mouvements, il cherchera uniquement à dominer son espace. De cette manière, il ne l’éduquera pas, ne le fortifiera pas, ne le préparera pas à affronter les défis. Ce qui importe surtout, c’est de créer chez l’enfant, par beaucoup d’amour, des processus de maturation de sa liberté, de formation, de croissance intégrale, de culture d’une authentique autonomie» (AL 261). Je trouve qu’il est très éclairant de connecter cette pensée sur l’éducation avec ce qui touche à la praxis pastorale de l’Église. Et en effet, dans le même ordre d’idée, le Pape François évoque souvent la confiance dans la conscience des fidèles : «Nous sommes appelés à former les consciences, mais non à prétendre nous substituer à elles» (AL 37). Evidemment, la grande question est de savoir comment se forme la conscience ? Comment parvenir à ce qui est le concept-clé de tout ce grand document, la clé pour comprendre correctement les intentions du Pape François : «le discernement personnel», surtout dans les situations difficiles, complexes ?

Le «discernement» est un concept central des exercices ignaciens qui doivent aider à discerner la volonté de Dieu dans les situations concrètes de la vie. C’est le discernement qui porte les personnes à acquérir une personnalité mature et le chemin chrétien veut être une aide afin d’atteindre cette maturité personnelle : non pour former des automates conditionnés par l’extérieur, télécommandés, mais des personnes qui ont mûri grâce à leur amitié avec le Christ. C’est seulement là où ce discernement personnel a mûri, qu’il est possible de parvenir à un «discernement pastoral» qui est important, surtout «face à des situations qui ne répondent pas pleinement à ce que le Seigneur nous propose» (AL 6). Le huitième chapitre parle de ce «discernement pastoral» ; un chapitre qui sera probablement d’un grand intérêt pour l’opinion publique, ecclésiale, mais aussi pour les médias.

Je dois néanmoins rappeler que le Pape François a défini les chapitres 4 et 5 de «centraux» («les deux chapitres centraux») pas seulement par leur géographie, mais pour leurs contenus : «nous ne pourrions pas encourager un chemin de fidélité et de don réciproque si nous ne stimulions pas la croissance, la consolidation et l’approfondissement de l’amour conjugal et familial» (AL 89). Nombreux seront ceux qui sauteront ces deux chapitres centraux d’Amoris Laetitia pour arriver directement aux soi-disant «patates chaudes», aux points critiques. En fin pédagogue, le Pape François sait bien que rien n’attire ni ne motive aussi fortement que l’expérience positive de l’amour. «Parler de l’amour» (AL 89), cela procure clairement une grande joie au Pape François, et il en parle avec une grande vivacité, compréhension et empathie. Le quatrième chapitre est un ample commentaire de l’Hymne à la charité du treizième chapitre de la Première lettre aux Corinthiens. Je recommande à tous de méditer sur ces pages. Elles encouragent à croire en l’amour (cf. Jean, 4,16), et à avoir confiance dans sa force. C’est ici que «croître», une autre parole-clé d’Amoris Laetitia, a son «siège principal». Nulle part ailleurs, ne se manifeste aussi clairement le fait que l’amour est un processus dynamique qui peut grandir, mais aussi se refroidir. Je ne peux qu’inviter à lire et déguster ce délicieux chapitre. Je tiens à souligner qu’ici le Pape parle avec une rare clarté, du rôle qu’ont également les passions, les émotions, l’éros et la sexualité dans la vie matrimoniale et familiale. Ce n’est pas un hasard si le Pape François s’appuie sur saint Thomas d’Aquin, lui qui attribue aux passions un rôle tellement important, tandis que la morale moderne, souvent puritaine, les a décréditées ou négligées.

C’est ici que le titre de l’Exhortation du Pape s’exprime pleinement : «Amoris Laetitia !» Ici, on comprend comment il est possible de réussir «à découvrir la valeur et la richesse du mariage» (AL 205). Mais, c’est également là que l’on se rend compte, douloureusement, combien les blessures d’amour font mal, combien les échecs de nos expériences relationnelles nous lacèrent. Pour cette raison, il n’est pas étonnant que ce soit en particulier le chapitre huit qui attire l’attention et suscite l’intérêt. En effet, la manière dont l’Église traite ces blessures, ces échecs de l’amour, est devenu une question-test pour comprendre si l’Église est vraiment le lieu où il est possible d’expérimenter la Miséricorde de Dieu.

Ce chapitre doit beaucoup au travail intense des deux Synodes, aux vastes discussions qui se sont tenues dans l’opinion publique et ecclésiale. Ici, se manifeste le mode fécond de procéder du Pape François. Il désirait fortement une discussion ouverte sur l’accompagnement pastoral des situations complexes et il a pu s’appuyer amplement sur les deux textes présentés par les deux Synodes, afin de montrer comment l’on peut «accompagner, discerner et intégrer la fragilité» (AL 291)

Le Pape François fait siennes, de manière explicite, les déclarations que les deux Synodes lui ont présentées : «les Pères synodaux ont atteint un consensus général, que je soutiens» (AL 297). En ce qui concerne les divorcés remariés au civil, il déclare : «J’accueille les considérations de beaucoup de Pères synodaux, qui ont voulu signaler que (…) la logique de l’intégration est la clef de leur accompagnement pastoral (…) ils ne doivent pas se sentir excommuniés, mais ils peuvent vivre et mûrir comme membres vivants de l’Église, la sentant comme une mère qui les accueille toujours…» (AL 299).

Mais qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Nombreux se posent cette question, à juste titre. Les réponses décisives se trouvent dans Amoris laetitia, au paragraphe 300. Elles offrent certainement du matériel pour d’ultérieures discussions. Mais elles fournissent également un éclaircissement important et une indication quant au chemin à suivre : «Si l’on tient compte de l’innombrable diversité des situations concrètes (…) on peut comprendre qu’on ne devait pas attendre du Synode ou de cette Exhortation une nouvelle législation générale du genre canonique, applicable à tous les cas». Ils étaient nombreux à attendre une telle norme. Ils resteront déçus.

Qu’est-ce qui est possible ? Le Pape le dit avec clarté : «Il faut seulement un nouvel encouragement au discernement responsable personnel et pastoral des cas particuliers, qui devrait reconnaître que “le degré de responsabilité n’est pas le même dans tous les cas”». Comment peut et doit être ce discernement personnel et pastoral ? C’est le thème des paragraphes 300 à 312 d’Amoris Laetitia. Déjà lors du Synode de 2015, dans l’appendice du texte présenté par le Circulus germanicus, il a été proposé un Itinerarium du discernement, de l’examen de conscience que le Pape François a fait sien. «Il s’agit d’un itinéraire d’accompagnement et de discernement qui « oriente ces fidèles à la prise de conscience de leur situation devant Dieu». Le Pape rappelle également que «ce discernement ne pourra jamais s’exonérer des exigences de vérité et de charité de l’Évangile proposées par l’Église» (AL 300).

Le Pape François mentionne deux positionnements erronés. Le premier est celui du rigorisme : «un pasteur ne peut se sentir satisfait en appliquant seulement les lois morales à ceux qui vivent des situations “irrégulières”, comme si elles étaient des pierres qui sont lancées à la vie des personnes. C’est le cas des cœurs fermés, qui se cachent ordinairement derrières les enseignements de l’Église» (AL 305). D’autre part, l’Église ne doit «d’aucune manière renoncer à proposer l’idéal complet du mariage, le projet de Dieu dans toute sa grandeur» (AL 307).

On se demande naturellement ce que dit le Pape à propos de l’accès aux sacrements pour les personnes qui vivent en situations «irrégulières». Le Pape Benoît XVI avait déjà dit qu’il n’existait pas de «simples recettes» (AL 298, note 333). Le Pape François rappelle, à nouveau, la nécessité de bien discerner les situations (AL 298). «Le discernement doit aider à trouver les chemins possibles de réponse à Dieu et de croissance au milieu des limitations. En croyant que tout est blanc ou noir, nous fermons parfois le chemin de la grâce et de la croissance, et nous décourageons des cheminements de sanctifications qui rendent gloire à Dieu» (AL 305). Et le Pape François nous rappelle une phrase importante qu’il avait écrite dans Evangelii Gaudium 44 : «Un petit pas, au milieu de grandes limites humaines, peut être plus apprécié de Dieu que la vie extérieurement correcte de celui qui passe ses jours sans avoir à affronter d’importantes difficultés» (AL 304).

Dans le sens de cette «Via caritatis» (AL 306), le Pape affirme, de manière humble et simple, dans une note (351) que l’on peut aussi apporter l’aide des sacrements dans des cas de situations «irrégulières». Mais dans ce but, il n’offre pas de casuistique, de recettes, il se contente de rappeler simplement deux de ses célèbres phrases : «Aux prêtres je rappelle que le confessionnal ne doit pas être une salle de torture mais le lieu de la miséricorde du Seigneur» (EG 44) et l’Eucharistie «n’est pas un prix destiné aux parfaits, mais un généreux remède et un aliment pour les faibles» (EG 47).

Le fait que le «discernement des situations» ne soit pas réglé de manière plus précise, n’est-ce pas un défi excessif pour les pasteurs, les guides spirituels, pour les communautés ? Le Pape François n’est pas sans connaître cette préoccupation : «Je comprends ceux qui préfèrent une pastorale plus rigide qui ne prête à aucune confusion» (AL 308). Mais à cela, il objecte en disant : «nous posons tant de conditions à la miséricorde que nous la vidons de son sens concret et de signification réelle, et c’est la pire façon de liquéfier l’Évangile» (AL 311).

Le Pape s’en remet à la «joie de l’amour». L’amour sait trouver le chemin. C’est la boussole qui indique la route. Ceci est l’objectif et le chemin même, parce que Dieu est l’amour et parce que l’amour demeure en Dieu. Rien n’est aussi exigeant que l’amour. Et on ne peut l’avoir à bon marché. Pour cela, personne ne doit redouter le fait que le Pape François nous invite, avec Amoris Laetitia, à un chemin trop facile. Le chemin n’est pas facile, mais il est plein de joie !»

(CV-OB)

Télécharger l'exhortation Amoris Laetitia :

http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/apost_exhortations/documents/papa-francesco_esortazione-ap_20160319_amoris-laetitia.html

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Paroles du Pape
commenter cet article
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 23:12

Publication d'Amoris Laetitia : exhortation apostolique post-synodale du Pape François

Ce vendredi 8 avril 2016, le pape François publie l'exhortation apostolique post-synodale Amoris Laetitia sur l'amour dans la famille, signée en la fête de Saint-Joseph, le 19 mars dernier. Elle reprend les travaux des deux synodes extraordinaire et ordinaire d'octobre 2014 et d'octobre 2015 sur la famille.

Vous trouverez le texte de l'exhortation apostolique Amoris Laetitia sur le site de la Conférence des Evêques de France www.eglise.catholique.fr
ou sur le site du Vatican http://w2.vatican.va/content/francesco/fr/apost_exhortations.index.html

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille
commenter cet article
8 avril 2016 5 08 /04 /avril /2016 23:00
10 avril 2016 - 3ème dimanche de Pâques
Edito
POISSON D’AVRIL !

Le poisson est de saison, en chocolat ou en canular. Dans l’Evangile aussi. Miraculeux celui-là ! Et pas qu’un : 153, des gros !

La finale de l’évangile de Jean nous rappelle que Pierre, André, Jacques et Jean étaient des pêcheurs. Leur aventure avec Jésus avait commencé au bord du lac de Tibériade. Elle se termine, chez Jean, au bord du même lac. Après une première pêche miraculeuse, Jésus avait dit à Pierre : « Suis-moi ! désormais, ce sont des hommes que tu prendras ! » Après la deuxième, il lui confirme son appel : « Sois le pasteur de mes brebis ! »

Curieusement, Jésus le fait changer de métier, le pêcheur devient pasteur. Sans doute est-ce pour mieux marquer l’évolution de sa vocation. Pêcheur, il était disciple, participant à la suite de son maître au rassemblement des hommes dans les filets du Peuple de Dieu. Pasteur, il est envoyé en avant, successeur de Jésus, chargé de prendre la tête du troupeau qu’il lui confie.

A travers l’image des 153 gros poissons, Saint Jérôme reconnaît un rassemblement universel, car c’était le nombre total des espèces de poissons connus à l’époque. L’évangile de Jean ne raconte pas la Pentecôte comme Luc, ni l’envoi dans le monde entier comme Matthieu. Tout son message est figuré dans ce simple récit rempli de symboles. L’envoi de disciples pour rassembler toutes les nations et leur ouvrir le chemin du salut.

Une dernière observation. Jésus invite les disciples à manger et pour cela à rapporter quelques poissons. Or quand ceux-ci arrivent près de lui, il y a déjà du poisson en train de griller. En manquait-il ? Il semblerait plutôt que Jean veuille nous rappeler que c’est Jésus qui nourrit son peuple, comme autrefois sur les collines de la multiplication des pains et du poisson. Mais désormais, ce sera avec les produits de notre propre pêche. Allez, venez manger, le poisson ne manquera jamais !

Jean GANTZER

Annonces du 10 avril 2016 - 3 ème dimanche de Pâques au 17 avril 2016 - 4 ème dimanche de Pâques

NOTRE DAME

Dimanche 10 avril

10h30 - MESSE

Jean-Marie REISER et famille REISER - TEITEN - SIRET

Marie-Rose THOMAS

Et pour Charlotte CHERRIER que nous avons accompagnée dans la Paix de Dieu.

Lundi 11 avril

10h– Obsèques:

Jacqueline BOULHAUT

Mardi 12 avril

18h15 - MESSE

Joseph LEUCK( messe anniversaire)

Henriette MONRIQUE et Jean-Claude JOCHUM

Mercredi 13 avril

20h15 - Prière ignatienne, chapelle

Vendredi 15 avril

18h15 - MESSE

Armand MAURINCOMME et sa famille

Dimanche 17 avril

10h30 - MESSE

Jean et Jacques FELTEN

11h30– BAPTEME:

Victoria VERNEL

SAINTE ANNE

Samedi 9 avril

18h30 - MESSE anticipée

Maria et Albert ZACCONE

Marie et François RUGGIERO

Et pour Albina SPERANDIO que nous avons accompagnée dans la paix de Dieu

Lundi 11 avril

17h - MESSE aux Epis d’Or

Mardi 12 avril

15h– Obsèques:

Marguerite SCHUH

Vendredi 15 avril

17h– Répétition des chorales de Garche et Ste Anne, salle St Vincent

Samedi 16 avril

18h30 - MESSE anticipée

Roman, Stanislawa et Casimir HOFFMANN

MANOM

Dimanche 10 avril

9h15 - MESSE

Famille LANG

Christophe LISCH et

famille LISCH - ZIMMER - HAVERT

Roger Wallerich et famille

WALLERICH-MELLI-RETTER

Et pour Elise DETTWILLER que nous avons accompagnée dans la Paix de Dieu

10h30 - BAPTEMES :

Quentin MERSCH

Lyse BOULEAU

Léo CRIDLIG

GARCHE

Dimanche 17 avril

9h15 - MESSE

Familles THINUS-HAUX-SCHWEITZER

KOEKING

Dimanche 10 avril

9h15 - MESSE

Famille HAMEN-KREPPERT-TERVER et Lucien HAMEN

Famille LAUTERFING-FRANCK-HIPPERT

Famille MULLER

Famille DI RIENZO et Pierre DI RIENZO

Famille LEONARD et Roland LEONARD

René et Marguerite KREPPERT

----

CALENDRIER LITURGIQUE

Dimanche 10 avril :

3ème dimanche de Pâques

Lundi 11: St Stanislas, Evêque et martyr

Dimanche 17avril :

4ème dimanche de Pâques

­----

Nous avons accompagné dans la Paix de Dieu :

Eglise Notre Dame - Thionville :

Charlotte CHERRIER

Eglise Ste Anne :

Albina SPERANDIO

Nous exprimons notre compassion aux familles endeuillées.

----

INFOS

SOIREE DE PRIERE IGNATIENNE

2ème mercredi du mois, 13 avril 20h15, église Notre Dame - Thionville.

PELERINAGE A BANNEUX

Lundi 13 juin 2016 en présence de Mgr Jean-Christophe Lagleize pour les acteurs de la catéchèse, les Intervenants en Enseignement Religieux et toutes les personnes engagées dans l’annonce de l’Evangile. Départ : Thionville. Renseignements :

SDCCER : 03 87 74 49 34

sdccer.metz@gmail.com

Inscription sur internet : www.sdccer57.fr jusqu’au 1er mai. Tarif : 30 euros.

JUBILE DE LA MISERICORDE

Démarche jubilaire

Dimanche 22 mai

Vers la Porte Sainte de la
Cathédrale de
Metz

Un bus partira à 14h de l’église Notre Dame Thionville. Le cheminement se fera à pied de la synagogue vers l’église Ste Ségolène 15h, puis vers la cathédrale de Metz 15h30. Un goûter sera partagé à 16h pour un retour vers 17h sur Thionville. Les personnes ayant des difficultés de déplacement seront transportées en voiture d’un lieu à un autre.

Inscription dans les secrétariat des communautés de paroisses Tarif 10€, gratuit pour les enfants

PELERINAGE ARCHIPRETRE

En Pologne

du 26 septembre au 2 octobre 2016. Demander la feuille d’inscription.

Déjà 40 personnes inscrites.

Rencontre ECCLESIA 2016

Les rencontres Ecclésia aspirent à répondre à l’appel lancé par notre évêque dans sa lettre pastorale du 4 octobre 2014 : « Aller plus loin, sortir de nos habitudes, là où le Christ n’est pas encore connu et aimé, et où la joie de l’Evangile attend de se révéler. »

Cette rencontre s’adresse à toutes personnes qui ont une mission au service de l’annonce de la foi : préparation au baptême, à la communion, au mariage, intervenants en enseignement religieux, équipes liturgiques, de funérailles, pastorale de la santé etc…..

Mercredi 27 avril à 20h, salle Jean XXIII, église Sainte Anne Thionville

Invités à vivre de miséricorde parce qu’il nous a été fait miséricorde

« Miséricorde est le mot qui révèle le mystère de la Sainte Trinité » C’est l’Amour infini de Dieu qui vient à la rencontre de tout homme en Jésus-Christ, visage de la miséricorde.

SECOURS CATHOLIQUE

"Goûter crêpes de l'amitié", mardi 12 avril 14h30 pour les personnes isolées : 27 rue de Strasbourg - Th

Formation équipe funérailles

lundi 18 avril 9h30 salle St François église Notre Dame-Thionville

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille
commenter cet article
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 16:37
3 avril 2016 - dimanche de la Divine Miséricorde
Edito
En blanc : in albis

En ce 2e dimanche de Pâques, qui est aussi celui de la divine miséricorde, rendons-grâce pour Aurélie et Yasmina, pour toutes ces personnes qui dans le diocèse et partout dans le monde ont demandé le baptême et sont nées à la vie de Dieu durant la nuit de Pâques.

Le vêtement blanc qui les a enveloppées symbolise qu’elles ont « revêtu le Christ » (Ga 3,27).

Aujourd’hui, par un acte solennel, elles vont porter encore puis déposer ce vêtement « in albis » : mais quelle en est la signification ?

Doivent-elles rendre au Seigneur et à l’Eglise ce don qu’elles ont reçu ? Certainement pas ! Lorsque Dieu scelle une alliance, elle est pour toujours ! C’est ce que chante Marie dans son Magnificat : Il est venu en aide à Israël son serviteur en souvenir de sa bonté, comme il l'avait dit à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa descendance pour toujours. » (Lc 1 : 54 )

Aujourd’hui justement, ces néophytes sont intégrés à part entière dans la communauté croyante et vont, avec elle, chercher à imiter Dieu comme des enfants bien-aimés et à suivre la voie de l’amour. (Ep 5,1)

Cette voie étroite nous conduits au but pour lequel nous sommes créés et se vit dans le concret de nos vies… C’est une voie de réconciliation avec nous, avec les autres… celle que Jésus permet aussi par les Apôtres par qui il ouvre l’accès, désormais, à Sa Miséricorde infinie (Jn 20,22). Ainsi, l’ayant expérimentée, nous pourrons être à notre tour artisans de ses œuvres. N’est-ce pas de cela dont nous avons besoin ?

C’est le message même de notre Pape François dans son message pascal : …. « A tous ceux qui, dans nos sociétés, ont perdu toute espérance et le goût de vivre, aux personnes âgées écrasées qui, dans la solitude, sentent leurs forces diminuer, aux jeunes qui pensent ne pas avoir d’avenir, à tous j’adresse encore une fois les paroles du Ressuscité : « Voici que je fais toutes choses nouvelles… A celui qui a soif, moi, je donnerai l’eau de la source de vie, gratuitement » (Ap 21, 5-6).

Que le message rassurant de Jésus nous aide chacun à repartir avec plus de courage et d’espérance pour construire des chemins de réconciliation avec Dieu et avec les frères. Nous en avons tellement besoin. »

Francine et Jérôme TURQUEY

Annonces du 3 avril 2016 - dimanche de la Divine Miséricorde au 10 avril, 3ème Dimanche de Pâques

NOTRE DAME

Dimanche 3 avril

10h30 - MESSE

Marie et François GEBHARD, Lucienne et René VICTORION et Gabrielle et Marcel ETIENNE

Paul et Henri DIEU, Thérèse NGUYEN, Jack HENRI et Olinda DEBARRO

Armand BRABANT

Roger LANGLOIS

Ettore et Vittoria D’ANDREIS, les défunts des familles MEDINGER-KLIS et sœur Marie-Michèle CORNILLON

Jean et Jacques FELTEN

Et pour Marie -Françoise BROUTIN que nous avons accompagnée dans la Paix de Dieu.

Quête pour le chauffage de l’église

11h30 - BAPTEMES :

Clotaire FOLNY

Alicia MULLER

Mardi 5 avril

14h30 - Préparation programme de chants, presbytère

18h15 - MESSE - Alain RAUL

Mercredi 6 avril

16h30 - Réunion de l’équipe liturgique, presbytère

20h - Réunion comité chorale, presbytère

Vendredi 8 avril

18h15 - MESSE

Thérèse KIRCHSTETTER

Dimanche 10 avril

10h30 - MESSE - Jean-Marie REISER et famille REISER - TEITEN - SIRET

Marie-Rose THOMAS

SAINTE ANNE

Samedi 2 avril

18h30 - MESSE anticipée

Aude et Rachel HOUZELLE

et baptême de Kenzo BICHET

Nous prierons également pour Claude WUCHER que nous avons accompagnée dans la paix de Dieu

Lundi 4 avril

16h - Prières - Vêpres, chapelle de l’hôpital Bel-Air, 8ème étage.

17h - MESSE aux Epis d’Or

Jeudi 7 avril

16h15 - Atelier bible, presbytère

Samedi 9 avril

18h30 - MESSE anticipée

Maria et Albert ZACCONE

Marie et François RUGGIERO

MANOM

Dimanche 10 avril

9h15 - MESSE

Famille LANG

Christophe LISCH et

famille LISCH - ZIMMER - HAVERT

Et pour Elise DETTWILLER que nous avons accompagnée dans la paix de Dieu

10h30 - BAPTEMES :

Lyse BOULEAU

Léo CRIDLIG

Quentin MERSCH

GARCHE

Dimanche 3 avril

9h15 - MESSE

Odile et Jean-Marc GACHER et famille GACHER - BIVER

Mercredi 6 avril

9h15 - MESSE

KOEKING

Dimanche 10 avril

9h15 - MESSE

Famille HAMEN-KREPPERT-TERVER et Lucien HAMEN

Famille LAUTERFING-FRANCK-HIPPERT

Famille MULLER

Famille DI RIENZO et Pierre DI RIENZO

Famille LEONARD et

Roland LEONARD

René et Marguerite KREPPERT

CALENDRIER LITURGIQUE

Dimanche 3 avril : 2ème dimanche de Pâques et dimanche de la Divine Miséricorde

Lundi 4 : Annonciation du Seigneur

Jeudi 7 : S Jean Baptiste de la Salle

Dimanche 10 avril :

3ème dimanche de Pâques

-----

Nous avons accompagnée dans la Paix de Dieu :

Eglise Sainte Anne :

Claude WUCHER

Eglise Notre Dame - Thionville :

Marie -Françoise BROUTIN

Eglise Notre Dame - Manom :

Elise DETTWILLER

Nous exprimons notre compassion aux familles endeuillées.

------------------

INFOS

SECOURS CATHOLIQUE

"Goûter crêpes de l'amitié", mardi 12 avril 14h30 pour les personnes isolées : 27 rue de Strasbourg - Thionville.

SOIREE DE PRIERE IGNATIENNE

2ème mercredi du mois, 13 avril 20h15, église Notre Dame Thionville.

PELERINAGE A BANNEUX

13 juin 2016, en présence de Mgr Jean-Christophe Lagleize, pour les acteurs de la catéchèse, les Intervenants en Enseignement Religieux et toutes les personnes engagées dans l’annonce de l’Evangile. Départ:

- Thionville. Renseignements :

SDCCER : 03 87 74 49 34

sdccer.metz@gmail.com

Inscription sur internet : www.sdccer57.fr jusqu’au 1er mai. Tarif : 30 euros.

PELERINAGE ARCHIPRETRE En Pologne

du 26 septembre au 6 octobre 2016. Demander la feuille d’inscription

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article