Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Autres ctés de Paroisses

 

AUTRES COMMUNAUTES DE PAROISSES

 

Saint Pierre et Saint Paul

Curé : Jean GANTZER

 

Paroisses de St Maximin, St Pierre, St Urbain et Beauregard

Secrétariat : Presbytère Saint Maximin

3 place de l’Eglise, Thionville -tél 03 82 54 36 06

Email : paroisse.saintmaximin@orange.fr

Blog : http://stpierrestpaul.over-blog.com

 

Communauté du Bon Pasteur

Curé : Jean Pierre KOVACS

Paroisses de Veymerange, Volkrange, et Terville

Secrétariat : Presbytère de Veymerange

16 rue Saint Martin – tél 09 52 71 15 32 ou 03 82 50 40 06

Email : bonpasteurcourriel@free.fr

Blog : http://bonpasteur.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 23:30


Un repas a été organisé par l'Action Catholique des Enfants (ACE) à la Côtes des Roses, salle Jean XXIII dimanche 17 mai.
Les enfants ont animé avec dynamisme ce rendez-vous traditionnel.
Les convives ont été heureux de se retrouver devant un bon plat de tartiflette.
L'après midi s'est terminé par une loterie.
Les bénéfices de cette action permettront à l'équipe d'ACE, accompagnée par Madame  Chantal Schuh, de financer ses activités.

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Mouvements
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 23:13

 


















         L’Amicale des Amis de Saint François vient de remettre un chèque de 210 euros à la Conférence Saint Vincent de Paul.

Cette somme est le fruit de la vente de livres d’occasion que l’amicale a organisée les 2 et 3 mai au sous-sol de l’Eglise Notre Dame de l’Assomption de Thionville.

Les membres de la Conférence Saint Vincent de Paul de Thionville viennent en aide aux familles les plus démunies de Thionville dans l’urgence et à domicile. Ceci à la demande des Assistantes Sociales et des Services Sociaux de la ville.

Mardi 19 mai.

 

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Solidarité
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 22:41

Communiqué de presse

Paris, vendredi 15 mai 2009

 

 






Migrants et bénévoles

 

Les personnes migrantes en situation irrégulière voient s’accentuer leur précarité en raison de la crise internationale. Certains d'entre nous exercent à leur égard la présence humanitaire élémentaire qui s'impose avec conscience et fidélité. Mais ils se sentent suspectés au motif de cette proximité : contrôles fréquents, mises en garde à vue, rappels à la loi.

 

Ces acteurs de terrain sont accusés d’agir par passion ou naïveté, voire soupçonnés de faire le jeu de filières, de passeurs. Nous ne pouvons nous résoudre à ce que ce climat de suspicion démobilise ceux pour qui la solidarité n’est pas un vain mot.

 

La fraternité à laquelle nous aspirons est bien un principe de notre République, et aussi un guide majeur de la pensée sociale de l’Eglise catholique.

 

L’État et les collectivités locales ne peuvent assumer à eux seuls de tels engagements envers les populations  vulnérables. Ils doivent s’appuyer sur le tissu associatif afin de servir la cohésion et le vivre-ensemble.

 

Nous sommes alertés et  vigilants sur cette atteinte aux initiatives d’actions solidaires.         Nous pensons que cette situation nécessite l’ouverture d’un débat avec nos élus. Nous demandons une réflexion qui intègre tous les aspects de ce grave problème.

 

« L’Eglise se sent le devoir d’être proche, comme le bon samaritain, du clandestin et du réfugié, icône contemporaine du voyageur dépouillé, roué de coups et abandonné sur le bord de la route. » Jean-Paul  II – message pour la Journée des migrants et des réfugiés – 15 janvier 1997.

 

Mgr François GARNIER                                       Mgr Michel SANTIER

Archevêque de Cambrai                                       Evêque de Créteil

Président de la commission                                 Président du conseil

pour la Mission universelle                                               pour les Relations interreligieuses

de l’Eglise                                                                et les nouveaux courants religieux

 

                                              

Mgr Claude SCHOCKERT

Evêque de Belfort-Montbéliard

Membre de la commission

pour la Mission universelle de l’Eglise

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Pastorale des migrants
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 21:01

Benoît XVI, Pèlerin du dialogue, de la justice et de la paix… et nous ?

Difficile de faire « à chaud » un bilan du pèlerinage  du pape Benoît XVI en Jordanie, Israël et dans les territoires palestiniens ! Benoît XVI s’était voulu pèlerin de la paix : il l’a été, même s’il reste aux principaux acteurs politiques à reprendre le chemin des tables de négociations.

Ce voyage marque certainement un tournant dans les relations entre catholiques et musulmans : la page de Ratisbonne se tourne, même s’il reste à en informer les opinions publiques musulmanes. Ces relations sont fondées non seulement sur le respect mutuel mais sur la foi au Dieu unique et créateur de l’univers et des êtres humains que nous sommes. Benoît XVI a invité les chrétiens et les musulmans à témoigner ensemble de ce que la foi au Dieu unique et l’usage de la raison peuvent permettre pour le service de l’humanité.

Chaque fois qu’il l’a pu, Benoît XVI a associé Juifs, Chrétiens et Musulmans, tant dans ses prières (cf. le billet glissé au Kotel) que dans ses discours, soulignant la source commune qui permet la rencontre : « Chacune croit en un Dieu unique, créateur et régissant toute chose. Chacune reconnaît en Abraham un ancêtre, un homme de foi auquel Dieu accorda une bénédiction spéciale. »

Benoît XVI ne s’est pas contenté de paroles, il y a joint les gestes. A Jérusalem, le même matin, il a relié des lieux saints importants pour les musulmans et pour les juifs en allant à pied du Dôme du Rocher au mur occidental. A Nazareth, il n’a pas hésité, lors de la rencontre avec des responsables religieux, à se lever et à saisir les mains d’un rabbin et d’un chef druze, accompagnant ainsi la psalmodie d’un autre rabbin qui implorait Dieu pour le don de la paix, en arabe, hébreu, anglais et latin. Personnellement je suis très ému par cette scène [encore visible sur le site de KTO ou de Daily motion] : Qui, en effet, aurait pu imaginer un tel écho donné par Benoît XVI au geste de Jean-Paul II à Assise, le 28 octobre 1985, avec des représentants de toutes les religions du monde ? Démenti infligé à tous ceux qui parlaient d’une rupture dans le dialogue interreligieux entre Jean-Paul II et Benoît XVI !

Tout au long de son voyage, le pape a conjugué la solidarité manifestée avec les chrétiens d’Orient et la rencontre des musulmans, refusant d’opposer l’une à l’autre mais au contraire les conjuguant. Quelle invitation pressante aussi pour nous !

Ce dialogue interreligieux « trilatéral », Benoît XVI le veut au service de la paix. Cette paix Benoît XVI l’a demandé pour les deux peuples, l’israélien et le palestinien, dans la justice. Il s’est situé proche de la souffrance des palestiniens, il s’est voulu un témoin qui interpelle la communauté internationale et, selon les mots de Mgr Fouad Twal, l’invite à sortir de son sommeil ou son indifférence.

Bref, le pape a joué son rôle de veilleur et d’éveilleur, à nous d’œuvrer pour que les murs soient effectivement abattus, ceux de pierre ou de béton mais aussi ceux qui sont dans les têtes et les cœurs là-bas mais parfois aussi ici.

P. Christophe Roucou

Responsable du Service national pour les Relations avec l'Islam (SRI)
71, rue de Grenelle
75007  Paris

19 mai 2009

A Jérusalem, Discours sur l’esplanade des mosquées, 12 mai 2009

Il suffit de cliquer  «  le pape chante la paix »

 

----------------------------------autre article

 « La parole du pape a eu une importance capitale dans cette partie du monde » : Interview d'Azzedine Gaci

Le Président du bureau du Conseil Régional du Culte Musulman de Rhône-Alpes est engagé dans le dialogue islamo-chrétien depuis une quinzaine d'années. Il apporte son éclairage sur le regard des Musulmans de France sur le voyage de Benoît XVI en Terre Sainte.
 
Quel regard les Musulmans de France portent-ils sur le pèlerinage du pape?

 

Les Musulmans de France sont partagés entre indifférence et espoir. Certains sont indifférents car tellement de choses se sont passées dans cette région du monde sans qu'on puisse trouver des solutions concrètes à ce que vivent les Palestiniens depuis des décennies. Les autres attendent beaucoup : le pape, ce n'est pas n'importe quelle personne. Il pourra, s'il en a le courage politique, faire avancer le dialogue les différentes parties en vue d'une solution qui arrangerait tout le monde. J'ai remarqué que les chrétiens, surtout les responsables catholiques se sont empressés de donner à ce voyage le nom de « pèlerinage » dont l'objectif est de répandre la paix entre les croyants. Ils ne voulaient pas donner un caractère politique à ce voyage. Ce fut un voyage religieux mais aussi un voyage politique dans le sens où la parole du pape a eu une importance capitale dans cette partie du monde.
 

Voyage effectué par un croyant vers un lieu de dévotion.

Benoît XVI s'adresse à tous les croyants, qu'ils soient musulmans, juifs ou chrétiens. Comment recevez-vous ces paroles ?

Je pense qu'il est dans son rôle quand il parle aux croyants de toutes les spiritualités, surtout dans cette partie du monde, berceau de toutes les fois. Il est normal qu'il appelle au dialogue interreligieux : c'est la seule façon qui nous permette de vivre ensemble. C'est ça ou le clash des civilisations dont certains font la promotion aujourd'hui.
 

Dialogue entre les chrétiens et les autres religions.

A quoi avez-vous été particulièrement attentif ?

J'attendais essentiellement le pape sur ce qu'il allait dire à Bethléem, s'il aurait le courage d'être la voix de ceux qui n'ont pas de voix, de dire ce que se passe véritablement dans cette partie du monde, de parler de la souffrance des Palestiniens, de cette monstrueuse injustice qu'ils vivent depuis près de 60 ans, de la spoliation de certaines terres, des colonies qui ne cessent de se développer. Et dire qu'il ne peut pas y avoir la paix sans justice et que la justice veut que les Palestiniens aient un pays avec des frontières sûres pour vivre dans la dignité et le respect. Le statut de Jérusalem pourra toujours être discuté mais revenir aux frontières de 1967, c'est quelque chose de très important. J'ai été sensible au fait que le pape rappelle que les Palestiniens ont droit à la justice, à la dignité et à la paix. C'est le message qui a et qui est toujours porté par Jésus. Ce faisant, le pape est tout simplement dans la trace de Jésus que nous respectons tous, en tant que musulmans et en tant que chrétiens. J'ai été sensible aussi au fait qu'il répète qu'il ne pouvait pas y avoir de paix sans justice, que les Palestiniens avaient le droit d'avoir un Etat. Pour nous, Jérusalem est le troisième lieu saint de l'Islam. Il occupe une place très importante dans le cœur de chaque musulman, comme dans les cœurs des chrétiens et des juifs. J'ai été très ému quand il a parlé de ces murs qui séparent les uns et les autres et qu'au lieu de construire des murs, nous devrions construire des ponts qui permettent de vivre ensemble. Les Musulmans ne peuvent qu'être ravis d'avoir entendu une personnalité aussi importante rappeler un certain nombre de choses qui sont importantes, non seulement pour les Musulmans mais aussi pour les croyants du monde entier et pour les citoyens épris de justice.
 

Comment ce voyage contribue-t-il au dialogue islamo-chrétien en France ?

Le dialogue interreligieux dans le monde entier traverse aujourd'hui des moments difficiles. On voit ce qui se passe en Irak, en Afghanistan, l'épineuse question palestinienne à laquelle on n'arrive pas à trouver une solution... On vient de traverser une période difficile avec les événements de Gaza qui ont fait 1500 morts. J'ai été aussi sensible au souhait du pape qu'on mette fin au blocus de Gaza. Je suis engagé dans le dialogue islamo-chrétien mais cela devient très difficile. Que ce soit du côté chrétien ou musulman, on nous ramène à la réalité des choses : à quoi bon tout ça quand on voit ce qui se passe ? Ceci dit, il faut absolument qu'on continue dans ce sens, que le pape ait cette parole et qu'il aille encore plus loin. Je pense qu'il avait mal commencé avec le discours de Rastibonne. Depuis, il a fait des choses qui commencent à effacer ce rapport avec les Musulmans : il a visité des mosquées, voyagé en Turquie, en Jordanie, avec son discours à Bethléem, tous ses discours ne peuvent que donner un nouvel élan au dialogue interreligieux, et notamment islamo-chrétien et donc en France où la communauté musulmane est la plus importante après les catholiques, en France où vivent les plus grandes communautés musulmane et juive d'Europe. Et en Europe en général, où la communauté musulmane est fortement représentée. Pour moi, ce discours va donner des arguments aux musulmans qui sont avec moi et aux chrétiens avec qui je discute. Il faut absolument continuer à construire les ponts, à nous retrouver, à discuter et à construire la paix. Elle ne sera peut-être ni pour demain ni pour après-demain mais elle viendra dans quelques années ou décennies. Aujourd'hui, il ne faut pas baisser les bras. Ce que nous faisons aujourd'hui, nous ne le faisons peut-être pas pour nous mais pour les générations futures.

 

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Paroles du Pape
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 11:58
Jeudi 14 mai, un geste inattendu de Benoît XVI à Nazareth donnant la main à un rabbin et un chef druze sur un chant de paix.... étonnant plus de 20 ans après Jean-Paul II à Assise !
Cliquez sur le lien pour voir la video.
 
 
Bon visionnement,

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Paroles du Pape
commenter cet article
18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 14:42

Portes de l’Eglise grandes ouvertes pour cinq jeunes catéchumènes !

 

Samedi 16 mai, l’Eglise Sainte Anne de Thionville était en fête pour une célébration peu ordinaire… 

En effet, cinq jeunes femmes, Audrey, Hélène, Céline, Lila et Delphine qui se préparent actuellement à recevoir le baptême lors de la veillée de  Pâques 2010  ont effectué pendant la Messe  la première étape liturgique de leur parc

ours de catéchuménat : l’entrée en Eglise.

Entourées par leurs familles, par leurs parrains et marraines, par leurs accompagnateurs, les cinq jeunes femmes ont ainsi symboliquement frappé à la porte

de l’Eglise pour officialiser leur demande de baptême, et elles ont été chaleureusement accueillies par les prêtres qui sont venus leur ouvrir ainsi que par l’assemblée. En disant leur foi, avec beaucoup de douceur et de pudeur, elles ont  manifesté leur désir de poursuivre leur chemin vers le baptême, et exprimé  leurs souhaits d’ « entrer dans la grande famille des chrétiens », et de « découvrir avec le Christ une vie dans la paix et la joie ».

Dans leurs homélies les prêtres ont souligné combien les jeunes catéchumènes incitent par leur démarche, tous les baptisés à redécouvrir, eux aussi,  à travers le Christ, une vie tournée vers l’amour de Dieu et du prochain. L’assemblée s’est par ailleurs  engagée à soutenir les jeunes femmes dans leur chemin de foi et à les entourer d’attention et d’amour fraternel.

Recevoir le baptême est possible à tout âge et l’Archiprêtré de Thionville accueille actuellement plusieurs  demandes de personnes venant de tous horizons …

 

 

-------------------------

 

 

Témoignages

 

Après 8 mois de préparation, j'ai fait mon Entrée en Eglise le samedi 16 mai. Enfin, j'ai pu faire mes premiers pas officiels vers mon baptême. C'était un moment de joie et de plénitude. Pendant toute la célébration, j'ai senti l'Esprit souffler avec nous, car nous étions 5 à demander le baptême. Cette préparation au baptême, qui est de deux ans, nous permet de nous approprier autant que possible l'enseignement du Christ et de nous rapprocher de Dieu. Je me sens comme portée vers Dieu par ma foi et aussi grâce à l'équipe d'accompagnement qui nous soutient et nous guide vers la vie chrétienne.

Hélène

 






pour voir toutes les photos cliquer ici


Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Baptême
commenter cet article
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 11:47

Discours de Benoît XVI à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv

 

« Que la solution des deux Etats devienne une réalité »

Discours de Benoît XVI à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv

« Que la solution des deux Etats devienne une réalité »

ROME, Vendredi 15 mai 2009 (ZENIT.org) - Nous publions ci-dessous le texte du discours que le pape Benoît XVI a publié juste avant son départ de Terre sainte, à l'aéroport Ben Gourion de Tel Aviv, ce vendredi en début d'après-midi.

* * *

Monsieur le président,

Monsieur le Premier ministre,

Excellences,

Mesdames et Messieurs,

Au moment où je me prépare à rentrer à Rome, puis-je vous partager quelques unes des puissantes impression s que mon pèlerinage en Terre sainte a laissées en moi ? J'ai eu des entretiens fructueux avec les autorités civiles à la fois en Israël et dans les Territoires palestiniens, et j'ai témoigné des grands efforts que les deux gouvernements sont en train de faire pour assurer le bien être de leurs peuples. J'ai rencontré les responsables de l'Eglise catholique en Terre Sainte, et je me réjouis de voir la façon dont ils travaillent ensemble pour le soin du troupeau du Seigneur. J'ai aussi eu la possibilité de rencontrer les responsables de différentes Eglises chrétiennes et communautés ecclésiales ainsi que les responsables des autres religions en Terre Sainte. Ce pays est en effet un terrain fécond pour l'œcuménisme et le dialogue interreligieux, et je prie pour que la riche variété du témoignage religieux dans la région port e du fruit dans une compréhension et un respect mutuels croissants.

Monsieur le président, vous et moi nous avons planté un olivier dans votre résidence le jour de mon arrivée en Israël. L'olivier, comme vous le savez, est une image utilisée par saint Paul pour décrire les très étroites relations entre chrétiens et juifs. Dans sa lettre aux Romains, Paul décrit comment l'Eglise des Nations est comme un rameau d'olivier sauvage, greffé sur l'olivier franc qui est le Peuple de l'Alliance (cf. Rm 11, 17-24). Nous sommes nourris par les mêmes racines spirituelles. Nous nous rencontrons en tant que frères, des frères qui parfois au cours de leur histoire ont eu des relations tendues mais qui sont maintenant fermement engagés dans la construction de ponts, de relations durables.

La cérémonie au palais présidentiel a été suivie par un des moments les plus solennels de mon séjour en Israël : ma visite au Mémorial de l'Holocauste de Yad Vashem pour honorer les victimes de la Shoah. J'y ai aussi rencontré certains survivants. Ces rencontres profondément émouvantes m'ont rappelé des souvenirs de ma visite, il y a trois ans, au camp de la mort d'Auschwitz, où tant de juifs - mères, pères de familles, maris et femmes, fils et filles, amis - ont été brutalement exterminés sous un régime sans Dieu qui a propagé une idéologie d'antisémitisme et de haine. Ce chapitre épouvantable de l'histoire ne doit jamais être oublié ou nié. Au contraire, ces sombres souvenirs doivent fortifier notre détermination à nous rapprocher les uns des autres comme les branches du même olivier, nourris par les mêmes racines et unis pa r l'amour fraternel.

Monsieur le président, je vous remercie pour la chaleur de votre hospitalité, très appréciée, et je souhaite que l'on retienne le fait que je suis venu visiter ce pays en tant qu'ami des Israéliens, de même que je suis un ami du peuple palestinien. Les amis aiment passer du temps en compagnie de l'autre, et ils trouvent très navrant de voir l'autre souffrir. Aucun ami des Israéliens et des Palestiniens ne peut manquer d'être attristé par les continuelles tensions entre vos deux peuples. Aucun ami ne peut manquer de pleurer devant la souffrance, les vies perdues, que ces deux peuples ont endurées au cours des six dernières décennies.

Permettez-moi de lancer cet appel à toutes les personnes de ces pays : Plus de sang versé ! Plus de combats ! Plus de terrorisme ! Plus de guerre ! Brisons plutôt le cercl e vicieux de la violence. Qu'advienne une paix durable fondée sur la justice, qu'advienne une réconciliation et une guérison authentiques. Que soit universellement reconnu que l'Etat d'Israël a le droit d'exister, et de jouir de la paix et de la sécurité à l'intérieur de frontières internationalement reconnues. De même, que l'on reconnaisse que le peuple palestinien a droit à une patrie souveraine et indépendante, de vivre avec dignité et de voyager librement. Que la solution des deux Etats devienne une réalité, et ne reste pas un rêve. Que la paix se répande à l'extérieur depuis ses pays, qu'ils servent comme d'une « lumière pour les Nations » (Isaïe 42, 6), apportant l'espérance aux nombreuses autres régions qui sont affectées par des conflits.

L'une des visions pour moi les plus tristes durant la visite de ces pays a été le mur. En passant le long de ce mur, j'ai prié pour un avenir dans lequel les peuples de la Terre Sainte puissent vivre ensemble dans la paix et dans l'harmonie sans avoir besoin de tels instruments pour la sécurité et la séparation, mais plutôt en se respectant et en se faisant confiance mutuellement, et en renonçant à toutes les formes de violence et d'agression. Monsieur le président, je sais combien il sera difficile d'atteindre cet objectif. Je sais combien votre tâche est difficile, ainsi que celle de l'Autorité palestinienne. Mais je vous assure que mes prières et que les prières des catholiques dans le monde entier sont avec vous alors que vous poursuivez vos efforts pour construire une paix juste et durable dans cette région.

Il ne me reste plus qu'à exprimer de tout cœur mes remerciements à tou s ceux qui ont contribué à ma visite de tant de manières. Je suis profondément reconnaissant au gouvernement, aux organisateurs, aux bénévoles, aux médias, à tous ceux qui m'ont offert l'hospitalité ainsi qu'à ceux qui m'accompagnent. Je vous prie d'être sûrs de mon souvenir affectueux dans mes prières. A chacun je dis : merci, et que Dieu soit avec vous. Shalom !


Benoît XVI confie ses premières impressions aux journalistes

Le dialogue interreligieux, l'œcuménisme et la paix

ROME, Vendredi 15 mai 2009 (ZENIT.org) - Le dialogue interreligieux - exigence interne de la foi -, l'œcuménisme et la paix, voila trois axes de son pèlerinage de paix que Benoît XVI a développés dans l'avion devant les journalistes qui l'ont accompagné dans le Boeing 777 de la compagnie israélienne El Al, pendant le retour de Tel Aviv à Rome, au terme de son pèlerinage en Terre Sainte. Nous publions ci-dessous le texte de la déclaration du pape.

* * *

Chers amis,

Merci de votre travail. J'imagine que ça a été difficile, avec tant de problèmes, de déplacements, etc., et je voudrais vous remercier d'avoir accepté toutes des difficultés pour informer le monde sur ce pèlerinage, pour inviter ainsi les autres aussi au pèlerinage en ces lieux saints.

J'ai déjà fait un bref résumé de ce voyage dans le discours de l'aéroport, je ne voudrais pas ajouter grand chose. Je pourrais évoquer tant, tant de détails : l'émouvante descente au point le plus bas de la terre, au Jourdain, qui est aussi pour nous un symbole de la descente de Dieu, de la descente du Christ dans les endroits les plus profonds de l'existence humaine.

Le Cénacle où le Seigneur nous a donné l'eucharistie, où a eu lieu la Pentecôte, la descente de l'Esprit Saint ; le Saint-Sépulcre, tant d'autres impressions, mais cela ne me semble pas le moment de le faire.

Il y a peut-être trois impressions fondamentales. La première, que j'ai trouvée partout, dans tous les milieux, musulmans, chrétiens, juifs : une volonté décidée au dialogue interreligieux, à la rencontre, à la collaboration entre les religions.

Et il est important que tous voient cela, non seulement comme une action, disons, pour des motifs politiques dans une situation donnée, mais comme un fruit du coeur même de la foi, parce que croire en un Dieu unique qui nous a tous créés, croire en ce Dieu qui a créé l'humanité comme une famille, croire que Dieu est amour, et qui veut que l'amour soit la force dominante dans le monde, implique cette rencontre, cette nécessité de la rencontre, de la collaboration en tant qu'une exigence de la foi même.

Second point : j'ai trouvé aussi un climat œcuménique très encourageant. Nous avons eu tant de rencontres avec le monde orthodoxe dans une grande cordialité ; j'ai pu aussi parler avec un représentant de l'Eglise anglicane et deux représentants luthériens, et l'on voit que précisément ce climat de la Terre Sainte encourage aussi l'œcuménisme.

Troisième point : il y a de grandes difficultés, nous le savons, nous l'avons vu et entendu.  Mais j'ai aussi vu qu'il y a chez tous un profond désir de paix. Les difficultés sont plus visibles et nous ne devons pas nous cacher les difficultés : elles existent et doivent encore être clarifiées. Mais le désir commun de paix, de fraternité n'est pas autant visible, et je crois que nous devons parler de cela aussi, encourager tous dans cette volonté de trouver à ces difficultés des solutions certainement pas faciles.

Je suis venu en pèlerin de la paix. Le pèlerinage est un élément essentiel de nombreuses religions, et justement il en est ainsi de l'islam, du judaïsme et du christianisme. C'est aussi l'image de notre existence, qui est une marche vers Dieu et ainsi également vers la communion de l'humanité.

Je suis venu en pèlerin et j'espère que beaucoup suivront ces traces et qu'ainsi ils encourageront les peuples de cette Terre sainte à l'unité, et deviendront aussi des messagers de paix. Merci.

 

http://www.zenit.org/index.php?l=french

 

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Paroles du Pape
commenter cet article
15 mai 2009 5 15 /05 /mai /2009 15:49

17 mai 6ème dimanche de Pâques

Edito

Envoie ta paix

« Aimez-vous les uns les autres ! ». Avec le temps et un usage abusif, la belle parole de Jésus s’est usée. Elle est devenue une sorte de vœu pieux qui s’est vidé de la puissance de conversion qui animait Jésus, quand, la veille de sa mort, il exhortait ses disciples à donner leur vie, comme lui, par amour de leurs amis.

Mais ces jours-ci, par la grâce du voyage de Benoît XVI au Proche-Orient, cette formule retrouve son actualité et sa dimension novatrice. Voilà que, devant les visages des juifs, musulmans et chrétiens endoloris par l’accumulation des souffrances, des rancunes ou des peurs, le mot ‘amour’ si souvent enfermé dans sa seule dimension affective retrouve une force nouvelle, celle d’un combat pacifique en faveur du respect des autres, du dialogue et de la compréhension mutuelle.

Dans quelques jours, le 20 mai, à Thionville (voir page 4), des croyants de bonne volonté, des trois confessions monothéistes, se retrouveront dans leurs lieux de prière respectifs pour prier simultanément en faveur de la paix. Ils pourront faire leur la belle prière que le Saint-Père a glissé entre les pierres du Mur des Lamentations à Jérusalem :

« Dieu de toute éternité, au cours de ma visite à Jérusalem, la ‘Cité de la Paix’, patrie spirituelle des juifs, des chrétiens comme des musulmans, je t’apporte les joies, les espoirs et les aspirations, les épreuves, la souffrance et la douleur de tout ton peuple à travers le monde.

Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, entends le cri de l’affligé, de l’apeuré, de l’abandonné ; envoie ta paix sur cette Terre sainte, sur le Proche-Orient, sur la famille humaine tout entière ; réveille les cœurs de tous ceux qui en appellent à ton nom, qui marchent humblement dans la voie de la justice et de la compassion. ‘Le Seigneur est bon pour qui se tourne vers lui, pour celui qui le recherche.’ (Lm 3,23) ! »

                                                                                                         

                                                                                                  Jean Gantzer

 

ANNONCES DU DIMANCHE 17 MAI AU DIMANCHE 24 MAI 2009

 

NOTRE DAME

 

 

Dimanche 17 mai

10h30 - MESSE et célébration de la  première communion des enfants.

Mardi 19 mai

17h40 - Prière du chapelet

18h15 - MESSE -

Famille  MAIRE-MELLINGER

Mercredi 20 mai

20h00 à 21h00 - Soirée de prière pour la Paix.

Jeudi 21 mai

10h30 - MESSE de l’Ascension - Marthe et Robert CUISINIER -  

Vendredi 22 mai

17h40 - Prière du chapelet

18h15 - MESSE - Lucie SCHEUNCHEN - Epoux René CALMUS - Pascal INTINI

Dimanche 24 mai

10h30 - MESSE - Christian SINGER - Edmond et Raymonde SCHNITZLER - Albert URY, abbé Alphonse KREMER et leur famille - Fernand SCHMIT -

Jean Marie REISER et famille

LUSTIG-JALABERT  -

  La quête de ce jour est destinée à la Pastorale des Moyens de Communication sociale .

15h00 - Baptême de Nolan PIEUX.

 

 

 

SAINTE ANNE

 

Samedi 16 mai

18h30 - MESSE -  Auguste MARCK - Famille. COELHO-PHILIPPE -

Madame D’ANGELO-

Entrée en catéchuménat de cinq jeunes femmes .Elles vont dire  publiquement

leur désir d'être baptisées.

Il s'agit de : Hélène BOUR , Lila DILLMANN, Céline GELMON, Delphine  KOMAROWSKI et Audrey MICOTTIS.

Dimanche 17 mai

12h00 - Repas de l’A.C.E salle Jean XXIII.

Lundi 18 mai

17h00 - MESSE aux Epis d’Or

17h00 - Prière du chapelet à la chapelle.

Mercredi 20 mai

10h00 - Répétition de la 1ère communion

17h00 - Prière du chapelet à la chapelle.

Jeudi 21 mai

10h30 - MESSE de l’Ascension et célébration de la 1èrecommunion des  enfants.

Vendredi 22 mai

17h00 - Prière du chapelet à la chapelle.

Samedi 23 mai

Conférence sur la Bioéthique animée  par Fabien FAUL , salle Jean XXIII.

18h30 - MESSE avec  les enfants -  

Pierre FELTEN –

 

 

 

MANOM

 

 

Mercredi 20 mai

9h30 - MESSE -  Raymond MANGIN

10h30 - Répétition de la 1ère communion des enfants .

Jeudi 21 mai

9h15 - MESSE de l’Ascension - Gabrielle et René HERFELD -

Jeannette VEBER -

Dimanche 24 mai

10h30 - MESSE et célébration de la  première communion des enfants.

11h45 - Baptêmes de:

Fanny BEAUGNON, Agathe BELLOTTO, Willy KNOEPFFLER et Noa SPERTO.

 

 

 

GARCHE

 

 

Dimanche 17 mai

9h15 - MESSE - Josiane MANGIN -  François et Joseph GIALLUCA et Anna FERAUDO - Famille MAX-KARCHE - Pierre LAHAYE.

Lundi 18 mai

20h00 - Réunion V.E.A au presbytère

Mercredi 20 mai

10h30 - Rencontre des enfants de la communion au presbytère.

18h00 - MESSE anticipée de l’Ascension  

Famille MULLER-FRANCK.

Vendredi 22 mai

9h00 - MESSE

 

 

 

CALENDRIER

 

 

Samedi 16 mai

Saint Honoré

Dimanche 17 mai

6ème Dimanche de Pâques

Saint Pascal

Lundi 18 mai

Saint Eric - St Jean 1er

Mardi 19 mai

Saint Yves

Mercredi 20 mai

Saint Bernardin de Sienne

Jeudi 21 mai

Ascension du Seigneur

Saint Constantin

Vendredi 22 mai

Saint Emile -

Sainte Rita de Cascia

Samedi 23 mai

Saint Didier -

Saints Guilbert, Trond et Jean de Vandières

Dimanche 24 mai

7ème Dimanche de Pâques

Saint Donatien

 

 

 

 

Dimanche 14 juin  messe unique pour l’archiprêtré

à 10h30 à Volkrange pour la Fête de la Parole . Pas de messe à 10h30  à Notre Dame, ni à 9h15 à Manom.

 

 

 

 

 

Agenda

 

prièr pour la paix

20 mai à 20h00. Voir p. 4

 

PELERINAGE

Pèlerinage à la Croix Hépich jeudi 21 mai, fête de l’Ascension

15h : départ église St Urbain

15h45 : rassemblement devant la Croix du Crève-Cœur.

17h :  célébration.

18h30 : retour et verre de l’amitié devant l’église St Urbain             

 

« musique et solidarité »

Concert, vendredi 22 mai 2009 à 20h30 à l’Église St Joseph de YUTZ.

Airs d’opéras italiens et chansons populaires. Entrée libre , dons  au profit de « les puits du désert » au Niger

 

Bioéthique

Samedi 23 MAI de 9h30 à 12h, une Conférence-débat par  l’abbé Fabien FAUL sur les questions relatives à la Bioéthique aura lieu à l’Eglise Sainte Anne de la Côte des roses de Thionville, Salle Jean XXIII.

 

 

DOCUMENTS :

BENOÎT XVI, extraits des discours et de l’homélie prononcés mardi par le Pape Benoît XVI

«Vous êtes appelés à servir comme un levain d’harmonie»

Au Dôme du Rocher : « Je suis venu comme fils d’Abraham »

« Chers amis, je suis venu à Jérusalem pour un pèlerinage de foi. Je remercie Dieu de cette occasion qui m’est donnée de vous rencontrer comme Évêque de Rome et successeur de l’apôtre Pierre, mais aussi comme fils d’Abraham, en qui “seront bénies toutes les familles de la terre”. Je vous assure que l’Église désire ardemment coopérer au bien-être de la famille humaine. Elle croit fermement que la réalisation de la promesse faite à Abraham est universelle dans son ampleur, embrassant tout homme et toute femme, sans considération pour sa provenance ou pour son statut social. Tandis que musulmans et chrétiens poursuivent le dialogue respectueux qu’ils ont entamé, je prie pour qu’ils cherchent comment l’unicité de Dieu est liée de façon inextricable à l’unité de la famille humaine. En se soumettant à son dessein d’amour sur la création, en étudiant la loi inscrite dans le cosmos et gravée dans le cœur de l’homme, en réfléchissant sur le don mystérieux de l’autorévélation de Dieu, puissent les croyants continuer à maintenir leurs regards fixés sur la bonté absolue de Dieu, sans jamais perdre de vue la manière dont elle se reflète sur le visage des autres ! »

Aux grands rabbins d’Israël : « L’engagement irrévocable de la réconciliation »

« La confiance est sans aucun doute un élément essentiel du dialogue véritable. Aujourd’hui m’est offerte la possibilité de répéter que l’Église catholique est engagée de façon irrévocable sur le chemin choisi par le concile Vatican II en faveur d’une réconciliation authentique et durable entre les chrétiens et les juifs. Comme Nostra ætate le dit clairement, l’Église continue de valoriser le patrimoine commun aux chrétiens et aux juifs et désire une compréhension mutuelle et un respect toujours plus profonds à travers les études bibliques et théologiques comme à travers les dialogues fraternels. »

Aux chrétiens de Terre sainte, dans la vallée de Josaphat :

« Vous n’êtes pas oubliés »

« Me tenant devant vous aujourd’hui, je veux reconnaître les difficultés, les frustrations, les épreuves et les souffrances que tant de vous ont dû supporter à cause des conflits qui ont affecté ces terres, sans parler des amères expériences de déplacement auquel tant de vos familles ont été contraintes et – qu’à Dieu plaise – puissiez-vous ne plus connaître. J’espère que ma venue ici est ressentie comme le signe que vous n’êtes pas oubliés, que votre présence persévérante et votre témoignage sont hautement précieux aux yeux de Dieu et importants pour l’avenir de ces terres. En raison justement des profondes racines que vous avez dans cette terre, de votre culture chrétienne, forte et ancienne, ainsi que de votre confiance inébranlable dans la fidélité de Dieu à ses promesses, vous, chrétiens de Terre Sainte, vous êtes appelés à servir non seulement comme une lumière-témoin de foi pour l’Église universelle, mais aussi comme un levain d’harmonie, de sagesse et d’équilibre dans la vie d’une société qui, traditionnellement, a été pluraliste, multiethnique et plurireligieuse et qui continue à l’être. »

Journal La Croix 13 mai

 


 

 

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 15:58

BENOÎT XVI EN TERRE SAINTE

 

De     ZENIT.org

[14-05-2009] Une journée à Nazareth pour Benoît XVI

[14-05-2009] Apaiser les tensions et construire des ponts à Nazareth

[14-05-2009] L’importance de la famille ou le besoin de « revenir à Nazareth »

[14-05-2009] Messe à Nazareth : Mettre en valeur le « charisme » des femmes

[14-05-2009] Le pape encourage les chrétiens à rester en Terre Sainte

[14-05-2009] « Il faut arrêter les murs », estime le président israélien

[14-05-2009] Le pape et les responsables religieux demandent à Dieu le don de la paix

[14-05-2009] Benoît XVI bénit la première pierre d´un Centre pour les pèlerins à Magdala

 

[13-05-2009] Les murs peuvent être abattus, affirme le pape en territoire palestinien

[13-05-2009] Soutien du Saint-Siège à un Etat palestinien souverain

[13-05-2009] Appel aux jeunes : Résistez à la tentation de la violence ou du terrorisme

[13-05-2009] L’Evangile a le pouvoir de changer le monde, rappelle Benoît XVI

[13-05-2009] Le pape se rend au camp de réfugiés ‘Aida’ de Bethléem

[13-05-2009] A Bethléem, Benoît XVI prie pour les enfants du monde qui souffrent

[13-05-2009] Benoît XVI plaide pour la levée du blocus sur la Bande de Gaza

DOCUMENTS

Messe à Nazareth : Homélie de Benoît XVI
Conclusion de l’Année de la Famille [14-05-2009]

Discours aux responsables religieux de Galilée [14-05-2009]

Vêpres à la basilique de l´Annonciation à Nazareth : Homélie de Benoît XVI [14-05-2009]

Discours de Benoît XVI au Camp de réfugiés de « Aida » [13-05-2009]

Benoît XVI quitte les Territoires autonomes palestinien [13-05-2009]

Messe à Nazareth : Homélie de Benoît XVI [14-05-2009]
Conclusion de l’Année de la Famille

Discours aux responsables religieux de Galilée [14-05-2009]

Vêpres à la basilique de l´Annonciation à Nazareth : Homélie de Benoît XVI [14-05-2009]

Discours de Benoît XVI au Camp de réfugiés de « Aida » [13-05-2009]

Benoît XVI quitte les Territoires autonomes palestinien [13-05-2009]

Cérémonie de bienvenue à Bethléem : Discours de Benoît XVI [13-05-2009]
Pour un Etat palestinien et le renoncement au terrorisme

Bethléem : Homélie de Benoît XVI sur la place de la mangeoire [13-05-2009]
« Construire la culture de la paix et du respect mutuel »

Messe dans la vallée de Josaphat : Discours de Benoît XVI [12-05-2009]
En face du Jardin des Oliviers

Discours de Benoît XVI au Cénacle en présence des Ordinaires de Terre sainte [12-05-2009]

Discours de Benoît XVI à la Communauté juive de Jérusalem [12-05-2009]

Discours de Benoît XVI à la Communauté musulmane de Jérusalem [12-05-2009]

Allocution du président Shimon Peres à l’arrivée de Benoît XVI [11-05-2009]
A l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv

Discours de Benoît XVI au « Notre-Dame Center » de Jérusalem [11-05-2009]
Rencontre avec des organisations pour le dialogue interreligieux

Discours de Benoît XVI au Mémorial Yad Vashem à Jérusalem [11-05-2009]

Discours de Benoît XVI à la résidence du président Shimon Peres [11-05-2009]

Arrivée en Israël : Discours de Benoît XVI à l´aéroport de Tel Aviv [11-05-2009]

Benoît XVI quitte la Jordanie : Discours à l´aéroport de Amman [11-05-2009]

Discours de Benoît XVI sur le site du baptême de Jésus (Jordanie) [10-05-2009]
Le pape bénit les premières pierres de deux églises

Regina Caeli depuis Amman (Jordanie) [10-05-2009]

Messe au Stade de Amman (Jordanie) : Homélie de Benoît XVI [10-05-2009]

Le ministre général franciscain accueille Benoît XVI au Mont Nebo [09-05-2009]
Allocution du P. José Rodríguez Carballo, ofm

Vêpres en la cathédrale grecque melkite de Amman : Homélie de Benoît XVI [09-05-2009]

Visite à la mosquée de Amman : discours de Benoît XVI [09-05-2009]

Université de Madaba (Jordanie) : Discours de Benoît XVI [09-05-2009]
Bénédiction de la première pierre

Discours de Benoît XVI au Mont Nebo (Jordanie) [09-05-2009]

Discours de Benoît XVI au centre « Regina pacis » à Amman [08-05-2009]
Centre d´accueil de personnes handicapées

Discours de Benoît XVI à l´aéroport de Amman en Jordanie [08-05-2009]

 

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Paroles du Pape
commenter cet article
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 19:22


SOIREE DE PRIERE POUR LA PAIX 

A THIONVILLE

 

MERCREDI 20 MAI 2009 A 20 H 00

 

« Juifs, chrétiens et musulmans, prions pour la Paix ! »

A la même heure nous serons rassemblés dans nos lieux de prière respectifs à Thionville:

- à la Synagogue (Place Henri Levy),

- à la Mosquée (Rue Sainte Barbe)

- à l’Eglise Notre Dame (Quartier Saint François,

  avenue de Guise).

 

Ensemble tissons la fraternité et écoutons

le désir de Paix de *D.* *Dieu* *Allah*.

______________________

 

A l’église Notre Dame :

- se rassembleront  des chrétiens  orthodoxes, protestants et catholiques.

- celles et ceux qui le désirent pourront partager une intention de prière pour une situation précise  de conflit dans le monde.

- ce temps de prière sera suivi à 21h00 d’un pique-nique (chacun apporte et nous mettons en commun) et d’un reportage sur le pèlerinage d’archiprêtré à Assise à la Salle Saint  François.


Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Prier pour la Paix
commenter cet article