Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Autres ctés de Paroisses

 

AUTRES COMMUNAUTES DE PAROISSES

 

Saint Pierre et Saint Paul

Curé : Jean GANTZER

 

Paroisses de St Maximin, St Pierre, St Urbain et Beauregard

Secrétariat : Presbytère Saint Maximin

3 place de l’Eglise, Thionville -tél 03 82 54 36 06

Email : paroisse.saintmaximin@orange.fr

Blog : http://stpierrestpaul.over-blog.com

 

Communauté du Bon Pasteur

Curé : Jean Pierre KOVACS

Paroisses de Veymerange, Volkrange, et Terville

Secrétariat : Presbytère de Veymerange

16 rue Saint Martin – tél 09 52 71 15 32 ou 03 82 50 40 06

Email : bonpasteurcourriel@free.fr

Blog : http://bonpasteur.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Archives

11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 12:04

12 février 2012 -  6ème Dimanche Ordinaire - Année B

Edito

 

Pas sans toi…Mais avec toi !

 

En ce 12 février 2012, désigné comme dimanche de la santé pour tous les diocèses de France, il nous est donné de méditer sur le récit d'une guérison singulière. Celle d'une personne atteinte de la lèpre, une maladie très contagieuse qui fait peur parce qu'elle "défigure" le corps. A l'époque de Jésus, cette maladie rendait impur. Elle était reconnue comme un châtiment du ciel. Les personnes qui en souffraient devaient habiter à l'écart de tous, les privant ainsi de soins et de toute vie sociale.

Pourtant un homme ne respecte cette règle. Cet "exclu" décide, malgré tout, d'aller à la rencontre de Jésus. Dans la confiance qu'il lui montre, il sait que ce "guérisseur" ne s'écartera pas de son chemin. Il reconnaît en lui un envoyé de Dieu. Celui qui a pouvoir de le purifier, de le relever et encore de lui rendre sa place dans la société. Devant la foi de cet homme, Jésus le libère de son mal et lui redonne figure humaine.

Aujourd'hui, nous avons d'autres "lépreux" qui viennent au devant de nous comme par exemple les sans-abri qui dérangent, les personnes âgées qui meurent de solitude, les malades psychiques ou les personnes handicapées qui font peur…

A la suite de Jésus qui brise tous les tabous pour tendre la main aux souffrants qu'il rencontre, nous sommes tous appelés à dépasser nos craintes et nos préjugés. Nous avons à sortir de notre "lèpre" intérieure pour nous en libérer et nous rendre solidaires de celles et ceux qui sont mis à l'écart par la maladie, le handicap ou la précarité. Beaucoup déjà l'expérimentent concrètement dans leurs engagements pour une Pastorale de la santé vivante, soucieuse de soutenir et d'accompagner les plus fragiles. Mais ils ne sont pas encore assez nombreux pour répondre à toutes les attentes et sollicitations.

Pour arriver à leur donner la place qu'ils méritent, pour se mettre à leur écoute et leur donner la parole, osons aller vers eux et puisons notre force d'aimer en Jésus comme pour lui dire : "Pas sans toi… Mais avec toi, tout devient possible !"

Alain OBRECHT

 

INFOS

 

PRIERE POUR LA PAIX

 Mercredi15 février   de 20 h à 21h

Eglise Notre Dame Thionville, suivie du verre de l’amitié.

 

DIMANCHE AUTREMENT, 3ème du mois

19 février Notre Dame Thionville

- Opération «Lecture- Partage  »

Dépôt  de revues/documents et redistribution gratuite.

- Discussion  autour de

 l’Evangile et de notre vécu après la messe pour les jeunes adultes . Et bientôt :

- Accueil des petits pour un éveil à la foi.

 

 Le Mariage

 

Conférence à quatre voix dans le cadre des  AMITIES INTERRELIGIEUSES  DE THIONVILLE 

(Juifs, musulmans, catholiques, protestants). Lundi 27 février  2012 à 20 H00 salle Albert Schweitzer, à côté du temple.

 

 

ANNONCES DU DIMANCHE 12 FEVRIER AU DIMANCHE 19 F2VRIER 2012

 

NOTRE DAME

Dimanche 12 février

10h30 - MESSE avec le SEM

Marie-Rose THOMAS.  Raymond LEICK.  

Famille FEUERSTOSS - PHILIPPS.  Défunts de la famille CHARFF.  Frédéric LESTAN et toute la famille.  Hélène et Jean  MOURER-NAUMENDORFF,

leur fille et leur gendre Monique et Michel ROUTIS.

Danièle ORBAN et sa famille.   

Jocelyne KOWALCZYK et son papa Michel      

Nous prions également pour :

Romain BONATO que nous avons accompagné dans la paix de Dieu cette semaine.

Quête de ce jour : pour les frais de chauffage de notre église.

Mardi 14 février

14h30 - Réunion MCR au presbytère

17h40 - Prière du chapelet.

18h15 - MESSE

Intention particulière

Mercredi 15 février

20h à 21h– Prière pour la Paix

Vendredi 17 février

18h15 - MESSE

Famille MARINELLI-MALGAROTTI, Famille LAGLASSE et  Hélène BARTHELEMY

Dimanche 19 février

10h30-MESSE

Raymonde KIEFFER . Hélène MAHILLON. Padre PIO.  Rosa et Antonio DE AZEVEDO et José ALVES.

11h30- Bapteme:    Gabin CHATELUS

SAINTE ANNE

Samedi 11 février

18h00 - MESSE pour les Malades

Roman, Casimir  et  Stanislava  HOFFMANN.  Léopold LAMBOLEZ.  Alexandre TOMOV. Raymonde et Léon ANTOINE. Elisabeth et Michel CASSARD.

Jeudi 16 février

9h00 - MESSE à la chapelle

Samedi 18 février

18h– MESSE

Félicie LIVIO.     Marcel BIEWERS

 

MANOM

Dimanche 12 février

9h15 -MESSE

Amélie BETTEMBOURG.  Rosalina FERREIRA - CORREIA et sa famille.   Marie et François SIMECSEK et leur famille. Eugenio et Trinidad BUENO.

Mercredi 15 février

9h30 - MESSE

 

GARCHE

Vendredi 17 février

9h-MESSE

Dimanche 19 février

9h15 - MESSE

Raymond BIER.  Michel BURR. Marie-José FOUGEROUSSE( six semaines.)

 Catherine FENDT et famille MOURAUD. Famille Alphonse LAHAYE. Odette TERVER. Lily et Emile JOST

 

KOEKING

Dimanche 12 février

9h15 - MESSE

 Anna, Pierre et Rémi SCHMITT.  Alwine JUVING. Marcel SCHMIT.  Famille VATRY -  SCHMITT.

René et Marguerite KREPPERT.Famille DUC - CONRADT - STAR.

 

 

-----------

 

Nous avons accompagné dans  la Paix de Dieu à :

Notre Dame : Romain BONATO

Garche :

- Marguerite TRIENTZ

- Cécile JOST

- René RODIUS

Nous exprimons notre compassion à leurs familles endeuillées.

 

Calendrier liturgique

Dimanche 12 février :

6ème Dimanche du temps ordinaire

Mardi 14 février : St Cyrille et St Méthode, patrons de l’Europe 

Dimanche 19 février :

7ème Dimanche du temps ordinaire

 

 

LIVRE DES FRAGILITES ET DES MERVEILLES


 N’hésitez pas à nous confier vos feuilles pour alimenter ce livre. En format A4 : une feuille pour les situations de fragilités rencontrées et une feuille pour les merveilles. Feuilles  que vous pouvez décorer selon votre goût.

 Merci d’avance!

 

 

Télécharger le bulletin paroisial : http://theo57.unblog.fr/files/2012/01/Lien-2012-02-12-dim-SEM-6°-Dim.-Ord.1.pdf   

Partager cet article
Repost0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 12:00
Partager cet article
Repost0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 11:07

-MERVEILLES-

Pour parents, éducateurs, professeurs, animateurs....

Une mine à ciel ouvert.....

Education à la paix et à la non-violence
Il ne suffit pas de dire il ne faut pas se battre. La violence est souvent le moyen d’être reconnu. Il faut donner des outils pour se faire reconnaitre autrement.
Voici des outils méconnus. Et pourtant !!!
-----------
Fiches pédagogiques

La Coordination française pour la Décennie propose des dossiers de fiches pédagogiques pour l’apprentissage des compétences énumérées dans le Programme pour l’éducation à la non-violence et à la paix.

Nous souhaitons vivement que ces fiches et ces dossiers puissent s’enrichir de la contribution de tous ceux qui nous feront part de leurs remarques et de leurs idées.

Les fiches sont en libre téléchargement mais vous pouvez aussi commander les dossiers pédagogiques format papier ici

 


Rechercher et télécharger :

http://www.decennie.org/spip/spip.php?rubrique15

 

fiches decennie paix


Partager cet article
Repost0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 16:19

RETRAITE DANS LA VILLE COMMENCE

LE MERCREDI DS CENDRES,LE 22 FEVRIER


Nous vous invitons à parcourir notre nouveau site qui offre toutes les propositions en un seul clic : www.retraitedanslaville.org. Sur le thème de « la vie en abondance », sept frères dominicains de Paris, Lille, Lyon, Strasbourg et Le Caire ainsi que les sœurs moniales dominicaines de Chalais vous accompagneront durant ces 40 jours. Parmi toutes les propositions, la rubrique « Dessine l'Evangile » est destinée aux enfants.

Nous sommes heureux de vous offrir la vidéo 2012 de Retraite dans la Ville-Carême : 51 secondes pour donner le désir, non sans humour, de vivre le carême ! Pour la voir, cliquez sur l'image ou ici.

 

Pour s’inscrire :

http://www.retraitedanslaville.org/envoyer-a-un-ami

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 01:15

Dimanche 29 janvier 2012

Mot d'introduction de la messe : Simone membre de l'EAP

 

 

Notre communauté de la Sainte Famille est réunie ce matin pour célébrer le Seigneur.

 

Dans la continuité du mouvement ECCLESIA qui nous demande d'annoncer la Bonne Nouvelle, les évêques de France ont mis en place la démarche DIACONIA 2013 qui durera 2 ans.

L'objectif est de permettre à tous de découvrir les richesses de la Diaconie c'est à dire du service.

Annoncer,célébrer,servir sont en effet les 3 fonctions auxquelles est appelé tout baptisé.

Cette célébration va donc permettre à chacun de nous de mieux appréhender cette notion de service.

Concrètement, nous sommes appelés à ouvrir nos yeux, à repérer autour de nous des situations de fragilité, de précarité, à être attentifs à nos frères en difficulté.

 

Des bénévoles oeuvrent en silence au sein d'associations,de mouvements. Ils interviendront au cours de la messe pour témoigner de leur action:lSt Vincent de Paul, le Secours Catholique, la Pastorale des Migrants, le collectif thionvillois, l'ACAT, le CCFD, les P'tits loups, le SEM.

 

Par leurs gestes de partage et de solidarité,ils manifestent la sollicitude du Christ à l'égard des plus pauvres.

Afin de rendre visibles nos actions à l'égard de nos frères en difficulté, nous sommes invités à constituer un livre blanc rassemblant des situations de fragilité et de précarité ainsi que les témoignages des merveilles accomplies pour y remédier.

 

L'Eglise de France nous invite aujourd'hui à nous responsabiliser au service du frère.

 

 

 

Conférence St Vincent de Paul 

CSVP·         ,Dans notre ville, dans nos quartiers, des personnes souffrent en silence, de solitude et de pauvreté.

  • Depuis 25 ans, nous les membres de la Conférence St Vincent de Paul, venons en aide aux Thionvillois dans la précarité, qui nous sont adressés par les services sociaux.
  • Notre particularité est d'agir en urgence, en nous rendant au domicile des personnes en difficulté. Nous leur apportons notre soutien, notre écoute, en plus des bons pour l'achat des denrées alimentaires et, si nécessaire, une participation aux factures en souffrance.

 

Prière: Donne à chacun de nous, Seigneur, la volonté de combattre les solitudes qui blessent et la pauvreté qui exclut. Que la devise de St Vincent de Paul: AIMER, PARTAGER, SERVIR,

Nous guide dans l'accompagnement de nos frères pour mieux tendre la main dans la fraternité et l'écoute.

 

 

SECOURS CATHOLIQUE

L’équipe du SECOURS CATHOLIQUE de THIONVILLE est composée d’une douzaine de bénévoles. Elle assure des permanences tout au long de l’année. Accueil, écoute en toute confidentialité, suivi individuel des familles, assistance dans les démarches administratives, vacances familiales et aide alimentaire correspondent au travail réalisé par toute l’équipe.S C

De plus en plus de femmes viennent frapper aux permanences d’accueil du Secours Catholique pour demander une aide d’urgence pour elles et leur famille, particulièrement en fin de semaine et en fin de mois : elles savent qu’elles n’ont plus rien pour nourrir correctement leur famille. Ce n’est pas une démarche facile pour elles, mais elles sont les premières à porter ce souci quotidien.

 Les pères de famille qui perdent leur emploi ou gagnent si peu, qu’ils sont dans l’impossibilité de faire vivre décemment leur famille.

Les jeunes entre 18 et 25 ans qui ne trouvent pas leur place dans la société actuelle. Leur avenir, construit sur des bases précaires, reste semé d’embûches. A l’âge où ils rentrent dans la vie active pour trouver un emploi, acquérir leur indépendance et fonder un foyer, ils sont confrontés au chômage et à la précarité.

Voilà notre action de tous les jours envers  ceux qui souffrent et se sentent exclus du monde actuel.

 

Seigneur, donne-nous la force d’accomplir notre mission envers les personnes fragiles que nous rencontrons. Que nous les aidions à être le plus autonome possible.

 

 

Service National de la Pastorale des Migrants et des Personnes Itinérantes (SNPMPI)

PMLe Service National de la Pastorale des Migrants et des Personnes Itinérantes (SNPMPI) est un service de la Conférence des Evêques Catholiques de France. Ce Service a pour mission de faire en sorte que toute l’Eglise universelle et  diocésaine mette en œuvre la phrase de Jésus-Christ : « J’étais un étranger et vous m’avez accueilli (…)  En vérité je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.  »

L’accueil des étrangers  qui demandent refuge en France est devenu très limité à cause de  lois de plus en plus restrictives et une politique de quotas d’expulsions  à respecter.

Grâce  à l’aide précieuse de différents collectifs d’Eglise ( La Pastorale des Migrants est membre de la collégialité du CCFD) , en partenariat avec l’ACAT et le Secours Catholique de Thionville ainsi que de nombreux autres organismes et associations qui contribuent à mieux vivre ensemble : le collectif thionvillois humanitaire, Athènes,  Les ptits Loups, les restos du cœur, Tremplin…

Aide  non pour faire à la place des personnes mais pour les aider en « Terre d’exil » à retrouver toute leur dignité.

-La Pastorale des Migrants est partie prenante des cercles de silence organisés en Moselle et sur toute la France. Faire silence pour ne pas crier à l’injustice !

-Ici à Thionville, au presbytère Notre Dame, des cours de FLE ont lieu tous les vendredis matins grâce à des professeurs bénévoles. Les personnes migrantes apprennent à parler français pour mieux s’intégrer.

- L’accueil des « café-Klatsch » le jeudi après –midi où paroissiennes et femmes migrantes se partagent  joies, peines, peurs,  enfants, famille restée au pays, de la guerre, rires et pleurs Dans ces temps de rencontre que de richesse et d’espérance ainsi partagées en toute fraternité !

Pour toutes celles et ceux qui souhaitent nous rejoindre dans ces rencontres qui sont remplies d’espérance et de richesses, vous êtes les bienvenus!

 

Dieu notre Père, nous te confions nos dirigeants politiques, mets en eux ton esprit de Paix et de justice. Nous te confions la vie de tous ces migrants qui prennent le  risque de mourir pour fuir la guerre, la persécution, la misère, avec l’espoir d’une vie meilleure. Seigneur, nous te prions.

 

 

Collectif Thionvillois d’Action Humanitaire

Les soutiens du Collectif Thionvillois d’Action Humanitaire (1) sont apparemment très «  matériels ». Nous apportons une aide alimentaire et nous aidons des personnes à se meubler.

En réalité, notre action va bien au-delà. Nous apprenons à écouter et à reconnaître les autres.CTAH Et ce regard évolue avec le temps.

Nous pouvons avoir des moments de découragement, avoir l’impression de nous enfermer dans une routine d’aide, alors que l’on aimerait aider les personnes en précarité à sortir définitivement de leurs problèmes .

Un de nos bénévoles a employé une très jolie image à propos de nos actions : les personnes que nous aidons, victimes de ce qu’on pourrait appeler des  accidents de la vie peuvent être comparés à un cycliste qui tombe de bicyclette . Notre rôle devrait être de le remettre en selle, hors souvent nous ne faisons que de marcher avec lui, à côté de son vélo , sans parvenir à le faire remonter en selle!!

Heureusement, la solidarité entre les bénévoles permet d’accepter ces situations difficiles et de toujours espérer être d’un certain réconfort auprès de ces accidentés de la vie.

 

"Nous ne somme pas un collectif confessionnel. Alors, plutôt que prière nous exprimons un souhait, en reprenant l’image de notre cycliste, oui, nous souhaitons que ceux que nous accompagnons puissent remonter en selle et qu’à leur tour ils aident d’autres à remonter en selle."

 

ACAT - Action des Chrétiens pour l'Abolition de la Torture et des exécutions capitales

ACATL’ACAT est une association œcuménique qui depuis 37 ans est au service de la dignité humaine. L’ACAT combat la torture partout dans le monde ; un pays sur deux  la pratique. Chaque année, grâce aux efforts de l’ACAT plus de 200 victimes sortent du cauchemar de la torture. L’ACAT lutte aussi contre la peine de mort et depuis quelque temps participe à la protection des migrants.

Le groupe de Thionville compte 10 membres, catholiques et protestants. Nous écrivons aux chefs d’état ou aux ministres pour dénoncer des situations intolérables, nous soutenons des prisonniers, nous faisons signer des pétitions, nous parrainons depuis peu un couple de migrants ; nous prions aussi, car n’oublions pas la puissance de la prière qui franchit les barbelés. L’ACAT a besoin de chacun pour continuer le combat.

Prière : Seigneur, nous te prions pour ceux que l’on torture et que l’on dégrade, pour les condamnés à mort qui attendent leur exécution, pour ceux qui sont victimes de la cruauté des hommes en Syrie , au Soudan , au Nigéria, pour tous ceux qui sont persécutés à cause de leur race, de leur religion et sont obligés de s’enfuir

 

Seigneur, prends en pitié tous les souffrants de notre monde ; apprends-nous à agir et prier en vue d’un  monde plus juste et plus fraternel.

 

 

CCFD

L’équipe locale du CCFD, comme d’autres associations, est confrontée dans son action à plusieurs difficultés : repli sur soi par  méconnaissance de l’autre,  désinformation sur les mécanismes économiques qui génèrent exclusion et misère, difficulté de prendre des engagements durables face aux aléas de la vie professionnelle, la perte de l’intérêt collectif au profit de l’individualisme ambiant….

CCFDPourtant cela ne nous décourage pas car nous voyons le résultat de nos actions de sensibilisation faire changer chez certaines personnes  leurs  regards  sur l’autre et  prendre conscience  de l'imminente dignité de la personne humaine. Une autre raison d’espérer est l’accueil que vous faites depuis des années aux campagnes de soutien au CCFD pendant le Carême, sans vous il ne pourrait avoir de solidarité active sur le terrain.

Ce qui est merveilleux c’est que lorsque le doute, la lassitude nous prennent devant les difficultés,  il y a toujours quelqu’un, proche ou inconnu souvent même celui à qui nous n’aurions pas pensé, qui par un geste de sympathie, un sourire, un remerciement de l’avoir accompagné sur la route vous redonne envie de continuer.

 

Pour  que nous soyons attentifs à ces moments de grâce qui nous tiennent debout et que nous n’oublions pas que le chemin de l’autre est celui de Dieu.            Prions le Seigneur.

 

 

SEM, Service de l’Evangile auprès des Malades

Le SEM, une mission d’Eglise :

 - Pour une société plus humaine, plus solidaire. - Pour une Eglise proche des hommes croyants ou non.  - Pour que chacun trouve sa juste place dans notre communauté. - Pour un message d’espérance. - Pour prier. - Pour porter l’Eucharistie. - Pour mettre en lien avec un prêtre. (Sacrement de la réconciliation, sacrement des malades)

QUI EST VISITEUR ?SEM

- Des chrétiens  de la paroisse qui souhaitent proposer une présence fraternelle, discrète, respectueuse  des convictions.

- Des chrétiens portés par une équipe compétente, efficace et soudée.

- Des chrétiens  qui réfléchissent, prient et partagent dans un esprit de convivialité, enracinés dans la responsabilité pastorale de l’Evêque.

Des chrétiens formés à l’écoute et à l’accompagnement.

Où ? Visite à domicile ou à la maison de retraite par la Pastorale de la Santé, en coordination  avec les prêtres.

 

Prions

Seigneur aide nous à être témoins de ton amour pour écouter, visiter et servir ceux qui souffrent et  Leur entourage.

 

 

 P1100945

 

Les enfants se sont retrouvés avec leurs accompagnateurs dans une autre salle :


« Nous avons réfléchi sur des situations de fragilités et de merveilles, que nous, les enfants, pouvons rencontrer dans notre vie de tous les jours. Nous avons choisi des images et des mots pour les illustrer. »

 

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 19:54

29 janvier 2012  - 4ème Dimanche Ordinaire - Année B

Edito

 

SERVONS LA FRATERNITE !

 

Dans l’évangile de ce dimanche Jésus ne se contente pas d’enseigner, mais il agit, il guérit l’homme du mal qui l’habite. Alors sa parole a autorité.

Par DIACONIA 2013, SERVONS LA FRATERNITE, l’Eglise de France voudrait rappeler l’importance de cette démarche. Il y a un nécessaire lien entre l’annonce de la bonne nouvelle et le service du frère dans tous les aspects de sa vie, toutes ses fragilités, ses pauvretés. ECCLESIA 2007, à Lourdes, ECCLESIA 57 à la cathédrale le 9 octobre 2010 et dans nos paroisses le 10 octobre 2010, toutes les rencontres  Ecclésia en archiprêtré  qui se poursuivent, le Projet Global de Catéchèse cher à notre Evêque, tout cela nous rappelle que nous sommes ‘’tous responsables de l’annonce de la foi à tout âge et en tous lieux.Diaconia-2013.JPG

DIACONIA 2013 va nous rappeler que nous sommes tous serviteurs de nos frères, quelles que soient leur culture, leur religion, leur origine…Invités, à vivre la fraternité et l’espérance avec les personnes en situation de précarité ou de souffrance, à apprécier tous les dynamismes qui se vivent en église et dans notre société. DIACONIA 2013 sera le rassemblement à Lourdes les 9-10 et 11 mai qui permettra de rappeler toutes les fragilités et les merveilles qui se vivent.

Stéphane Haar, président national de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC), originaire d’Uckange, lors d’une conférence de presse dit : « En tant que mouvement représentatif des milieux populaires, la JOC est heureuse de participer à une démarche d'Église qui permette de donner la parole aux plus petits et aux plus exploités. Une Eglise qui ne prend pas les plus pauvres de haut mais qui les prend de face pour leur donner la parole et se mettre à leur écoute pour agir. »

Ensemble servons la fraternité.

Serge PHILIPPI

 

INFOS

 

 

« La vie consacrée dans tous ses états »

 

La vie religieuse, prenez votre part du gâteau. Conférence animée par Jean Claude LAVIGNE

Samedi 4 février 2012 église Saint Maximin de Metz.

- 15h30  Vêpres 

- 16h15  Conférence

Entrée libre.

 

 

"POUR LIRE LA BIBLE" 

 

Première rencontre : « La Bible, qu'est-ce que c'est ? » Lundi 30 janvier 2012 à 14h30 ou 20h (au choix) salle paroissiale Saint Maximin, 18 rue de La Tour.

 

 
VENTE DE LIVRETS  « CARÊME à Domicile »
 

Prix de vente: 4€

S’adresser au presbytère Notre Dame,  pendant les horaires de  permanences.

 

 

ANNONCES DU DIMANCHE 29 JANVIER  AU 5 FEVRIER 2012

 

NOTRE DAME

Dimanche 29  janvier

Fête de la communauté de Paroisses de la Sainte Famille 10h30 - MESSE

Lundi 30 janvier

15h - Enterrement :  Anne HANSEN

Mardi 31 janvier

17h40 - Prière du chapelet.

18h15 - MESSE -

Famille MALGAROTTI - OMODEI.

Mercredi 1er février

10h30 - Rencontre des enfants de la 1ère communion.

Vendredi 3 février

17h00 - Exposition du St Sacrement et possibilité de confession individuelle.

18h15 - MESSE -

Intention particulière.

Dimanche 5 février

10h30 - MESSE des familles pour Notre Dame et Manom, avec éveil à la foi pour les  petits enfants -

Luigi et Antonio STERI et Filomena DEL TUFO.  Giuseppa RIVITUSO. 

Monique MATHIS (anniversaire),  famille Michel MATHIS et famille Ernest GEODERT. Famille MARUCCI. 

Nous prions également pour :

Charles TRAUTTMANN que nous avons accompagné dans la paix de Dieu cette semaine.

Quête de ce jour: pour l’Association Notre-Dame de Metz.

 

 

SAINTE ANNE

Lundi 30 janvier

17h00 - MESSE aux Epis d’Or

Mardi 31 janvier

15h - Enterrement :

Carmela CRESCENDO

Mercredi 1er février

10h00 - Rencontre des enfants de la 1ère communion, salle Jean XXIII.

Jeudi 2 février

9h00 - MESSE à la chapelle

16h15 - Atelier bible au presbytère.

Samedi 4 février

18h00 - MESSE des familles pour Sainte Anne et Garche avec la communauté « Foi et Lumière »

José PEREIRA. 

Marie-Madeleine THOMAS et famille. Quête de ce jour : pour les frais d’entretien de notre église.

 

 

MANOM

Lundi 30 janvier

15h - Enterrement : Roger HOFERER

Mercredi 1er février

9h30 - MESSE

10h30 - Rencontre des enfants de la 1ère communion.

 

 

GARCHE

Vendredi 3 février

9h00 - MESSE

Dimanche 5 février

9h15 - MESSE - Lucien MALINGER. Marie HIPPERT (anniversaire).

Josiane MANGIN et famille MANGIN-WEINACHTER.

Jean-Marie GACHER (trentaine),

Odile GACHER et famille GACHER-BIVER.

 

 

-----------

Nous avons accompagné dans  la Paix de Dieu :

A Notre Dame :

Charles TRAUTTMANN

Nous exprimons notre compassion à sa famille en deuil.

 

 

Calendrier liturgique

Samedi 28 janvier :

Saint Thomas d’Aquin

Dimanche 29 janvier :

4ème Dimanche ordinaire

Mardi 31 janvier : Saint Jean Bosco

Mercredi 1er février : Saint Sigisbert

Jeudi 2 février :

Présentation du Seigneur

Vendredi 3 février : Saint Blaise et Saint Anschaire

Dimanche 5 février :

5ème Dimanche ordinaire

 

Partager cet article
Repost0
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 19:29

Session nationale des délégués des évêques pour les relations avec les musulmans,

 

Chevilly-Larue, 27-29 janvier 2012

 

Plus de 80 délégués diocésains ou membres des équipes chargées par les évêques de France des relations entre catholiques et musulmans se réuniront pendant trois jours au séminaire des Missions de Chevilly-Larue, près de Paris (Val de Marne), venant de plus de 50 diocèses de France.

Au cours de cette session qui se tient tous les deux ans, ils réfléchiront à plusieurs thèmes d’actualité :

-          Islam, musulmans dans les medias : que retenir que transmettre ?

avec les interventions de Madame Dominique Quinio, directrice de la rédaction du quotidien « La Croix » et de Madame Hue Trinh Nguyen, rédactrice en chef du mensuel « Salam News »

 

-          Les relations entre chrétiens et musulmans en France aujourd’hui

avec la participation du Pasteur Anne Thöni, chargé des relations avec les musulmans à la Fédération protestante de France, de Abdelhak Eddouk, aumônier musulmans et Azzedine Gaci, recteur de la mosquée Othmane de Villeurbanne.

 

Le P. Bernard Janicot, directeur d’un centre de documentation à Oran, depuis 40 ans en Algérie, témoignera du sens de la présence chrétienne aujourd’hui au Maghreb. 

 

Les échanges et réflexions des participants porteront aussi sur une relecture de la mission que les évêques de France leur confient et sur les chantiers de travail à ouvrir en présence de Mgr Michel Dubost, évêque d’Evry-Corbeil-Essonnes et de Mgr François Fonlupt, évêque de Rodez. Mgr Dubost qui a succédé à Mgr Michel Santier, évêque de Créteil comme président du Conseil pour les relations interreligieuses de la conférence des évêques de France, présidera pour la première fois cette rencontre et dira quelle feuille de route il confie à ces responsables des relations entre catholiques et musulmans pour les deux années à venir.

Le cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pour les relations interreligieuses au Vatican, a envoyé aux participants un message personnel de reconnaissance et de solidarité qui sera lu en ouverture de la rencontre et rendu public vendredi 27.

 

 

Père Christophe Roucou

Directeur du Service pour les relations avec l’islam

Conférence des évêques de France

71 rue de Grenelle, 75 007 Paris

01 42 22 03 23

Partager cet article
Repost0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 22:27

22 janvier 2012-3ème Dimanche Ordinaire - Année B

Edito

Unis par Jésus, Bonne Nouvelle de Dieu !

En cette semaine de prière pour l'unité des chrétiens, notre Église nous invite à méditer sur Jésus, annonciateur et acteur de la Bonne Nouvelle de Dieu. 

Dans ce cours passage de l'évangile de Marc, Jésus inaugure son ministère public par l'annonce que le Règne de Dieu est tout proche et invite à la conversion des cœurs. Il nous demande surtout de croire en Lui, parce que la Bonne Nouvelle de Dieu, c'est Lui. Que nous soyons protestants, orthodoxes, anglicans ou catholiques, nous avons à croire que l'ultime intervention du Dieu de l'Alliance est accompli. En Jésus, Dieu vient "remplir" dans sa totalité, l'histoire humaine de sa Présence. 

Avertis de la proximité du Règne de Dieu pour tous, le Salut nous est donné. Jésus vient à nous et appelle à le suivre. Pour y répondre, nous avons encore à nous convertir et à croire ce qu'il est pour nous : Celui qui aime et sauve gratuitement. Comme pour ses disciples, Jésus nous demande aujourd'hui, une adhésion libre et responsable. Une foi en Lui qui transforme lentement mais profondément dans tout ce qui fait notre vie.

Protestants, orthodoxes, anglicans ou catholiques, nous devons être les témoins privilégiés de ce qu'il représente pour nous dans sa Bonne Nouvelle. Dans l'accueil et l'enrichissement mutuels de nos différences, continuons à montrer en actes que le plus séduisant des projets de vie chrétienne consiste à donner priorité à ce que Jésus est en vérité pour tous : la Bonne Nouvelle de Dieu.

 

Alain OBRECHT

 

INFOS

 

Amis de St François bénévoles à la St Fiacre

Suite à un télescopage de date entre notre Assemblée Générale et la fête de la Sainte Famille nous reculons l'heure de notre rendez vous au FJT à 12h30 pour vous permettre de profiter de ces deux moments conviviaux et festifs.

Merci de votre compréhension pour ce contretemps et surtout merci pour votre implication dans la Saint Fiacre 2011. 

                                                             Roger RICHAERD, président

 

FETE Sainte famille

 MESSE UNIQUE POUR LA COMMUNAUTE

Dimanche 29 janvier à 10h30  Eglise  Notre Dame Thionville.

Suivie du verre de l'amitié.

 


 

Semaine de Prière pour l’Unité des Chrétiens 18 au 25 janvier     

Mercredi 25/01        20h00 Louange et célébration de la Parole. Eglise Saint Joseph.

Groupes de partage autour du thème : « Sois vainqueur du mal par le bien » (Ro 12,21)       

Un verre de l’amitié clôturera cette soirée.

 

CONFERENCE CHRETIENNE

animée par Jacques GOETSCHEL Thème :  "Le peuple juif et les temps messianiques"

 mardi 24 janvier  à 20h30 au Casino Municipal  Thionville

 

 

 

ANNONCES DU DIMANCHE 22 JANVIER AU DIMANCHE 29 JANVIER 2012

 

NOTRE DAME

Dimanche 22 janvier

10h30 - MESSE

Eliane MATHIS (anniversaire).  Epoux Léonie et Marcel STUPPFLER.  Nous prions pour : Anna POINSOT et Marcel STUPPFLER qui nous ont quittés cette semaine.

Lundi 23 janvier

10h00 - Enterrement de Charles TRAUTTMANN

14h15 - Lecture du livret des Actes des Apôtres  au presbytère.

Mardi 24 janvier

17h40 - Prière du chapelet.

18h15 - MESSE - Intention particulière

20h15 - Réunion des animatrices de messe au presbytère.

Mercredi 25 janvier

14h15 - Rencontre du groupe de prière « Emmaüs » au presbytère.

Jeudi 26 janvier

14h ou 20h - Réunion des parents responsables de groupes d’enfants de la 1ère communion de Manom et Notre Dame  au presbytère.

Vendredi 27 janvier

18h15 - MESSE -

Andrée KLEIN - CLEMENT. 

Edmond ANDRE et sa fille Véronique.

20h à 22h - Réunion de préparation  baptême au presbytère.

Dimanche 29  janvier

10h30 - MESSE pour l’ensemble de la communauté de paroisses de la Sainte Famille l’accueil des petits pour un éveil à la foi.

 

SAINTE ANNE

Samedi 21 janvier

18h00 - MESSE - Henri KNIERIM. Laurent BASSO et intention particulière. José et Maria GONCALVES DE OLIVEIRA. Lundi 23 janvier

17h00 - MESSE aux Epis d’Or

Jeudi 26 janvier

9h00 - MESSE à la chapelle

Vendredi 27 janvier

17h00 - Répétition des chorales de Garche et Ste Anne, salle St Vincent.

Samedi 28 janvier

Pas de messe à Sainte Anne.

Dimanche 29  janvier

10h30 - MESSE pour l’ensemble de la communauté de paroisses de la Sainte Famille l’accueil des petits pour un éveil à la foi

 

MANOM

Dimanche 22 janvier

9h15 - MESSE - Marcel SCHOLTUS et famille SCHULTUS - GONON. 

René et Jérémy, Marie et Marcel SCHWEITZER.    

André BECKER et familles KARMERE-GUEBEL- BECKER. 

Familles MELLY-RETTER-DAPP et Roger.  

Familles LISCH - TAILLEUR - MOHR. Nous prions pour : Henri SCHIVERT et Jeanne ZAUG que nous avons accompagnés dans la paix de Dieu cette semaine.

Mercredi 25 janvier

9h30 - MESSE

 

GARCHE

Vendredi 27 janvier

9h00 - MESSE

 

KOEKI NG

Dimanche 22 janvier

9h15 - MESSE - Amélie BETTEMBOURG. Marie-Thérèse et Mathias JOST.  Anna, Pierre et Rémi SCHMITT.  Norbert et Raymonde SCHERSCHEL.  Jérôme LEGUEBE (anniversaire).

11h00 - BAPTEME :

 Maxime TERKOWSKY

 

 

 

-------

Nous avons accompagné dans  la Paix de Dieu :

A Manom : Henri SCHIVERT et Jeanne ZAUG

A Notre Dame : Anna POINSOT 

A Alès ( 30):  Marcel STUPPFLER

Nous exprimons notre compassion aux familles en deuil.

 

 

Calendrier liturgique

Samedi 21 janvier : Sainte Agnès

Dimanche 22 janvier :

3ème Dimanche ordinaire

Lundi 23 janvier :

Mardi 24 janvier:

Saint François de Sales, apôtre

Mercredi 25 janvier :

conversion de St Paul, apôtre

Jeudi 26 janvier :

Saint Timothée et Saint Tite

Vendredi 27 janvier

Samedi 28 janvier:

Saint Thomas d’Aquin

Dimanche 29 janvier :

4ème Dimanche ordinaire

 

 

 

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 17:22

Journée Mondiale des Migrants et des réfugiés à l'église Notre Dame de Thionville.

 P1100845.JPG

 

Après l’homélie, les migrants ont témoigné de leurs parcours : leur pays d'origine, ce qu'ils ont vécu, leur arrivée et vie ici en France.

 

P1100836.JPG

  - Mira:" Je viens du Kosovo, je suis veuve avec mes deux enfants. J'ai connu la guerre au Kosovo et j'ai dû venir vivre en France.

J'étais seule avec eux logés à l'hôtel, je ne parlais pas français et ne connaissais personne. Je pleurais beaucoup et toute ma vie était une vie de misère.

Puis j'ai connu la pastorale des migrants, j'ai appris le français au presbytère et j'ai connu des amies.

Maintenant je travaille, j'ai un appartement, tout va bien et....je ris tous les jours!"

 

 

 


P1100837.JPG

 

 -Un couple roumains, Mikaela et Adrian ont dit qu'ils ont appris le français à Notre Dame et que leur vie est meilleure ici avec tous les deux un CDI, des enfants qui travaillent bien à l'école, un appartement…

 

 

 

 

 

  P1100839.JPG

 

 

Ensuite Etleva a témoigné de son parcours : "Quatre enfants, elle et son époux ont un CDI et elle se prépare au baptème. Ils attendent leur  5° enfant et sont bien intégrés ici avec même bientôt  l’achat d’un appartement.

  

 

La responsable de l’ACAT Thionville a pris la parole. Dans le cadre de la proposition faite par l'ACAT/  national, l’ACAT Thionville parraine un jeune couple arrivé depuis trois mois et qui ne parle pas encore français,  a été présenté à l’assemblée.   Elle est albanaise catholique, il est kosovar musulman. Ils ont été rejetés par leurs familles à cause de cela et vivent bien des souffrances depuis.(Photo 1)

  ______________

 

 

Quelle surprise quand l’assemblée paroissiale a applaudi tous ces témoignages  et nous avons alors chanté ensemble ALLELUIA !!

 

En conclusion des témoignages , Patricia  :

 

   

L’accueil des étrangers  qui demandent refuge en France est devenu très limité

 avec des lois de plus en plus restrictives.

Quota d’expulsions à atteindre en 2011 de  28000 pour un résultat jamais atteint de presque 33.000 étrangers expulsés  hors du pays, selon le ministre.

Entendre de nos jours parler de quotas, de CRA (Centre de Rétention Administrative) où des enfants y sont enfermés, privés de liberté, de scolarité,  nous rappelle une bien triste période de notre histoire.

Et pourtant …

Dans la nuit se lève une lumière où se dessinent des formes de résistance pacifiques  qui s’organisent et sont comme une éclaircie :

-         Parrainages d’enfants avec RESF (Réseau Education Sans Frontières) et soutient aux familles.

-          Les cercles de silence qui sont toujours plus nombreux, près de 200. A l’initiative d’un frère franciscain à Toulouse : faire silence et prier. A Thionville : tous les 1ers samedis du mois de 15h à 15h30 place Claude Arnoult.

      A Metz tous les 30 du mois de 18 à 19 h, place d’armes.

-          Apprendre le français aux étrangers afin qu’ils puissent mieux partager, communiquer et s’intégrer dans notre pays ; cours de FLE tous les vendredis matin au presbytère Notre Dame grâce à des professeurs bénévoles que je tiens ici à remercier.

-         L’accueil des « café-Klatsch » le jeudi après –midi où paroissiennes et femmes migrantes se parlent : échangent des recettes de cuisine, parlent de leur « tranche de vie » de leurs enfants, de la famille restée au pays, de la guerre, leurs joies, leurs peurs. Parfois elles rient, parfois elles pleurent …

Dans ces temps de rencontre que de richesse et d’espérance ainsi partagées    en toute fraternité !

-         L’aide et le partage entre les diverses associations  contribuent aussi

à mieux vivre ensemble : ACAT, CCFD, Secours Catholique,  Les ptits Loups, le collectif de meubles thionvillois…

 

Pour toutes celles et ceux qui souhaitent nous rejoindre dans ces rencontres qui sont révélation et richesse de vies, vous êtes les bienvenus !

 

Oui, osons la rencontre !

 

  

A l’issue de la messe et dans les jours qui suivirent,  de nombreux paroissiens nous ont dits: «  Maintenant je comprends mieux votre travail auprès des migrants et ce qu'ils ont vécu ou vivent aujourd'hui. »

 

Une fête de la JMMR aura lieu aux  beaux jours avec une « soirée de la fraternité » comme nous avions déja organisé "l'après-midi  de la fraternité. »

 


Partager cet article
Repost0
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 18:12

Message du Saint Père pour la Journée Mondiale des Migrants et des Réfugiés en 2012              http://migrations.catholique.fr 

 
 Chers frères et sœurs !

Annoncer Jésus Christ unique Sauveur du monde «constitue la mission essentielle de l'Eglise, tâche et mission que les mutations vastes et profondes de la société actuelle ne rendent que plus urgentes » (Exhort. apost. Evangelii nuntiandi, n.14). Aujourd'hui, nous ressentons même l'urgence de promouvoir, avec une force nouvelle et des modalités renouvelées, l'œuvre d'évangélisation dans un monde où l'élimination des frontières et les nouveaux processus de mondialisation rendent les personnes et les peuples encore plus proches, soit grâce au développement des moyens de communication, soit grâce à la fréquence et à la facilité avec lesquelles les déplacements de personnes et de groupes sont rendus possibles. Dans cette nouvelle situation, nous devons réveiller en chacun de nous l'enthousiasme et le courage qui poussèrent les premières communautés chrétiennes à être des annonciatrices intrépides de la nouveauté évangélique, en faisant retentir dans notre cœur les paroles de saint Paul: «Annoncer l'Evangile en effet n'est pas pour moi un titre de gloire; c'est une nécessité qui m'incombe. Oui, malheur à moi si je n'annonçais pas l'Evangile !» (1 Co 9, 16).

Le thème que j'ai choisi cette année pour la Journée mondiale du Migrant et du Réfugié - « Migrations et nouvelle évangélisation » - découle de cette réalité. En effet, le moment présent appelle l'Eglise à accomplir une nouvelle évangélisation également dans le phénomène vaste et complexe de la mobilité humaine, en intensifiant l'action missionnaire tant dans les régions de première annonce que dans les pays de tradition chrétienne.

Le bienheureux Jean-Paul II nous invitait à « nous nourrir de la Parole, pour que nous soyons des "serviteurs de la Parole" dans notre mission d'évangélisation... [dans] une situation qui se fait toujours plus diversifiée et plus prenante, dans le contexte de la mondialisation et de la mosaïque nouvelle et changeante de peuples et de cultures qui la caractérise » (Lett. apost. Novo millennio ineunte, n. 40). En effet, les migrations internes ou internationales, comme issue pour rechercher de meilleures conditions de vie ou pour fuir la menace de persécutions, de guerres, de la violence, de la faim et de catastrophes naturelles, ont produit un brassage de personnes et de peuples sans précédent, avec des problématiques nouvelles non seulement d'un point de vue humain, mais également éthique, religieux et spirituel. Les conséquences actuelles et évidentes de la sécularisation, l'apparition de nouveaux mouvements sectaires, l'insensibilité diffuse à l'égard de la foi chrétienne, la nette tendance à la fragmentation, rendent difficile de se concentrer sur une référence unifiante qui encourage la formation d' « une seule famille de frères et sœurs dans des sociétés qui deviennent toujours plus multiethniques et interculturelles, où les personnes de diverses religions aussi sont encouragées au dialogue, afin que l'on puisse parvenir à une coexistence sereine et fructueuse dans le respect des différences légitimes », comme je l'écrivais dans le Message de l'an dernier pour cette Journée mondiale. Notre époque est marquée par des tentatives d'éliminer Dieu et l'enseignement de l'Eglise de l'horizon de la vie, tandis que progressent le doute, le scepticisme et l'indifférence, qui voudraient éliminer jusqu'à toute visibilité sociale et symbolique de la foi chrétienne.

Dans ce contexte, les migrants qui ont connu le Christ et l'ont accueilli sont souvent poussés à ne plus le considérer comme étant important dans leur vie, à perdre le sens de la foi, à ne plus se reconnaître comme faisant partie de l'Eglise et conduisent souvent une existence qui n'est plus marquée par le Christ et son Evangile. Ayant grandi au sein de peuples marqués par la foi chrétienne, ils émigrent souvent dans des pays où les chrétiens constituent une minorité ou dans lesquels l'antique tradition de foi n'est plus une conviction personnelle, ni une confession communautaire, mais est réduite à un fait culturel. Là, l'Eglise est placée face au défi d'aider les migrants à maintenir solide la foi, même lorsque manque l'appui culturel qui existait dans le pays d'origine, en identifiant également de nouvelles stratégies pastorales, ainsi que des méthodes et des langages pour un accueil toujours vital de la Parole de Dieu. Dans certains cas, il s'agit d'une occasion pour proclamer qu'en Jésus Christ, l'humanité participe du mystère de Dieu et de sa vie d'amour, est ouverte à un horizon d'espérance et de paix, notamment à travers le dialogue respectueux et le témoignage concret de la solidarité, tandis que dans d'autres cas, il existe la possibilité de réveiller la conscience chrétienne assoupie, à travers une annonce renouvelée de la Bonne Nouvelle et une vie chrétienne plus cohérente, de façon à faire redécouvrir la beauté de la rencontre avec le Christ, qui appelle le chrétien à la sainteté, où qu'il soit, même en terre étrangère.

Le phénomène migratoire actuel est également une occasion providentielle pour l'annonce de l'Evangile dans le monde contemporain. Des hommes et des femmes provenant de diverses régions de la terre, qui n'ont pas encore rencontré Jésus Christ ou ne le connaissent que de façon partielle, demandent à être accueillis dans des pays d'antique tradition chrétienne. Il est nécessaire de trouver à leur égard des modalités adéquates afin qu'ils puissent rencontrer et connaître Jésus Christ et faire l'expérience du don inestimable du salut, qui est pour tous source de « vie en abondance » (cf. Jn 10, 10); les migrants eux-mêmes peuvent jouer un rôle précieux à cet égard car ils peuvent devenir à leur tour « messagers de la Parole de Dieu et des témoins de Jésus Ressuscité, espérance du monde » (Exhort. apost. Verbum Domini, n.105).

Sur l'itinéraire exigeant de la nouvelle évangélisation, dans le domaine migratoire, les agents de la pastorale - prêtres, religieux et laïcs - assument un rôle décisif et doivent œuvrer toujours plus dans un contexte pluraliste: en communion avec leurs Ordinaires, en puisant au Magistère de l'Eglise, je les invite à rechercher des chemins de partage fraternel et d'annonce respectueuse, en surmontant les oppositions et les nationalismes. Pour leur part, les Eglises d'origine, celles de transit et celles d'accueil des flux migratoires doivent savoir intensifier leur coopération, au bénéfice de ceux qui partent et de ceux qui arrivent, et, dans tous les cas, de ceux qui ont besoin de rencontrer sur leur chemin le visage miséricordieux du Christ dans l'accueil du prochain. Pour réaliser une pastorale fructueuse de communion, il pourra être utile de mettre à jour les structures traditionnelles d'attention aux migrants et aux réfugiés, en les accompagnant de modèles qui répondent mieux aux nouvelles situations dans lesquelles les cultures et les peuples divers interagissent.

Les réfugiés qui demandent asile, ayant fui les persécutions, les violences et les situations qui mettent leur vie en danger, ont besoin de notre compréhension et de notre accueil, du respect de leur dignité humaine et de leurs droits, tout comme de la prise de conscience de leurs devoirs. Leur souffrance exige de la part des Etats et de la communauté internationale des attitudes d'accueil réciproque, en surmontant les craintes et en évitant les formes de discrimination, et que l'on rende concrète la solidarité notamment à travers des structures d'accueil adéquates et des programmes de réinsertion. Tout cela comporte une aide réciproque entre les régions qui souffrent et celles qui accueillent déjà depuis des années un grand nombre de personnes en fuite, ainsi qu'un plus grand partage des responsabilités entre les Etats.

La presse et les autres moyens de communication ont un rôle important pour faire connaître de façon correcte, objective et honnête, la situation de ceux qui ont été contraints de quitter leur patrie et leurs êtres chers et qui veulent commencer à se construire une nouvelle existence.

Les communautés chrétiennes doivent accorder une attention particulière aux travailleurs migrants et à leurs familles, à travers l'accompagnement de la prière, de la solidarité et de la charité chrétienne; la valorisation de ce qui enrichit réciproquement, ainsi que la promotion de nouveaux programmes d'action politiques, économiques et sociaux, qui favorisent le respect de la dignité de chaque personne humaine, la protection de la famille, l'accès à un logement digne, à un travail et à une assistance.

Les prêtres, les religieux et les religieuses, les laïcs et surtout les jeunes hommes et femmes doivent faire preuve de sensibilité en offrant leur soutien à un grand nombre de frères et de sœurs qui, ayant fui la violence, doivent se confronter à de nouveaux styles de vie et à des difficultés d'intégration. L'annonce du salut en Jésus Christ sera une source de soulagement, d'espérance et de « joie pleine » (cf. Jn 15, 11).

Je désire enfin rappeler la situation de nombreux étudiants internationaux qui font face à des problèmes d'insertion, à des difficultés bureaucratiques, et à des obstacles dans la recherche de logement et de structures d'accueil. De façon particulière, les communautés chrétiennes doivent être sensibles à l'égard des nombreux jeunes garçons et filles qui, précisément en raison de leur jeune âge, outre la croissance culturelle, ont besoin de points de référence et cultivent dans leur cœur une profonde soif de vérité et le désir de rencontrer Dieu. De façon particulière, les universités d'inspiration chrétienne doivent être des lieux de témoignage et de diffusion de la nouvelle évangélisation, sérieusement engagés à contribuer, dans le milieu académique, au progrès social, culturel et humain, ainsi qu'à promouvoir le dialogue entre les cultures, en valorisant la contribution que peuvent apporter les étudiants internationaux. Ceux-ci seront poussés à devenir eux aussi des acteurs de la nouvelle évangélisation s'ils rencontrent d'authentiques témoins de l'Evangile et des exemples de vie chrétienne.

Chers amis, invoquons l'intercession de Marie, « Vierge du chemin », afin que l'annonce joyeuse du salut de Jésus Christ apporte l'espérance dans le cœur de ceux qui, le long des routes du monde, se trouvent dans des situations de mobilité. À tous j'assure ma prière et je donne la Bénédiction apostolique.

Du Vatican, le 21 septembre 2011

BENEDICTUS PP. XVI

Partager cet article
Repost0