Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Autres ctés de Paroisses

 

AUTRES COMMUNAUTES DE PAROISSES

 

Saint Pierre et Saint Paul

Curé : Jean GANTZER

 

Paroisses de St Maximin, St Pierre, St Urbain et Beauregard

Secrétariat : Presbytère Saint Maximin

3 place de l’Eglise, Thionville -tél 03 82 54 36 06

Email : paroisse.saintmaximin@orange.fr

Blog : http://stpierrestpaul.over-blog.com

 

Communauté du Bon Pasteur

Curé : Jean Pierre KOVACS

Paroisses de Veymerange, Volkrange, et Terville

Secrétariat : Presbytère de Veymerange

16 rue Saint Martin – tél 09 52 71 15 32 ou 03 82 50 40 06

Email : bonpasteurcourriel@free.fr

Blog : http://bonpasteur.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 23:22

Message du Pape pour le

Dimanche des Missions, 20 octobre 2013

-------------------

Message du pape François pour la Journée Missionnaire Mondiale 2013

Chers frères et sœurs,

Cette année, nous célébrons la Journée missionnaire mondiale alors que s’achève l’Année de la Foi, occasion importante pour renforcer notre amitié avec le Seigneur et notre cheminement en tant qu’Eglise qui annonce avec courage l’Evangile. Dans cette perspective, je souhaiterais proposer quelques réflexions.

 

1. La Foi est un précieux don de Dieu, qui ouvre notre esprit afin que nous puissions Le connaître et L’aimer. Il veut entrer en relation avec nous afin de nous faire participer de Sa vie même et rendre notre vie davantage pleine de signification, meilleure, plus belle. Dieu nous aime ! La Foi demande cependant à être accueillie. Elle demande donc une réponse personnelle de notre part, le courage de faire confiance à Dieu, de vivre Son amour, reconnaissants pour Son infinie miséricorde. Elle est ensuite un don qui n’est pas réservé à quelques-uns mais qui est offert avec générosité. Tous devraient pouvoir faire l’expérience de la joie de se sentir aimés par Dieu, de la joie du salut ! Et il s’agit d’un don qu’il n’est pas possible de conserver pour soi mais qui doit être partagé : si nous voulions le garder pour nous, nous deviendrions dans ce cas des chrétiens isolés, stériles et malades. L’annonce de l’Evangile est inséparable du fait d’être disciples du Christ et elle constitue un engagement constant qui anime toute la vie de l’Eglise. « L’élan missionnaire est un signe clair de la maturité d’une communauté ecclésiale » (Benoît XVI, Exhortation apostolique Verbum Domini, 95). Chaque communauté est « adulte » lorsqu’elle professe la Foi, qu’elle la célèbre avec joie dans la liturgie, qu’elle vit la charité et annonce sans relâche la Parole de Dieu, sortant de son enclos afin de la porter également dans les « périphéries », surtout à ceux qui n’ont pas encore eu la possibilité de connaître le Christ. La solidité de notre foi, au plan personnel et communautaire, se mesure aussi à partir de la capacité de la communiquer à d’autres, de la diffuser, de la vivre dans la charité, d’en témoigner auprès de ceux qui nous rencontrent et partagent avec nous le chemin de la vie.

 

2. L’Année de la Foi, cinquante ans après le début du Concile Vatican II, nous appelle à faire en sorte que l’Eglise tout entière ait une conscience renouvelée de sa présence dans le monde contemporain, de sa mission parmi les peuples et les nations. Le caractère missionnaire n’est pas seulement une question de territoires géographiques mais de peuples, de cultures et de personnes, parce que justement les « frontières » de la Foi ne traversent pas seulement des lieux et des traditions humaines mais le cœur de tout homme et de toute femme. Le Concile Vatican II a souligné de manière particulière la manière dont le devoir missionnaire, le devoir d’élargir les frontières de la Foi, est le propre de tout baptisé et de toutes les communautés chrétiennes : « Puisque le Peuple de Dieu vit dans des communautés, diocésaines et paroissiales surtout, et que c’est dans ces communautés que d’une certaine manière il se montre visible, c’est aussi aux communautés qu’il appartient de rendre témoignage au Christ devant les nations » (Décret Ad Gentes, 37). Chaque communauté est donc interpellée et invitée à faire propre le mandat confié par Jésus à Ses Apôtres afin qu’ils soient Ses « témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre » (Ac 1, 8), non pas comme un aspect secondaire de la vie chrétienne mais comme un aspect essentiel : nous sommes tous envoyés sur les routes du monde pour cheminer avec nos frères, en professant et en témoignant notre foi au Christ et en étant annonciateurs de Son Evangile. J’invite les Evêques, les prêtres, les Conseils presbytéraux et pastoraux, toute personne et tout groupe responsable à l’intérieur de l’Eglise à donner de l’importance à la dimension missionnaire au sein de leurs programmes pastoraux et formatifs, ressentant que son propre engagement apostolique n’est pas complet s’il ne comprend pas l’intention de « rendre témoignage du Christ devant les Nations », face à tous les peuples. Le caractère missionnaire n’est pas seulement une dimension programmatique dans la vie chrétienne mais il est également une dimension paradigmatique qui concerne tous les aspects de cette vie chrétienne.

 

3. Souvent, l’œuvre d’évangélisation rencontre des obstacles non seulement à l’extérieur mais à l’intérieur même de la communauté ecclésiale. Parfois la ferveur, la joie, le courage, l’espérance que nous mettons dans le fait d’annoncer à tous le Message du Christ et d’aider les hommes de notre temps à Le rencontrer sont faibles. Parfois, certains pensent encore que porter la Vérité de l’Evangile consiste à faire violence à la liberté. Paul VI a des paroles illuminantes à ce propos : « Ce serait … une erreur d’imposer quoi que ce soit à la conscience de nos frères. Mais c’est tout autre chose de proposer à cette conscience la vérité évangélique et le salut en Jésus-Christ en pleine clarté et dans le respect absolu des options libres qu’elle fera … est un hommage à cette liberté » (Exhortation apostolique Evangelii nuntiandi, 80). Nous devons toujours avoir le courage et la joie de proposer, avec respect, la rencontre avec le Christ, de nous faire porteurs de Son Evangile. Jésus est venu parmi nous pour indiquer le chemin du Salut et Il nous a confié à nous aussi la mission de Le faire connaître à tous, jusqu’aux extrémités de la terre. Souvent, nous voyons que ce sont la violence, le mensonge, l’erreur qui sont mis en relief et proposés. Il est urgent de faire resplendir à notre époque la bonne vie de l’Evangile au travers de l’annonce et du témoignage et cela à l’intérieur même de l’Eglise parce que, dans cette perspective, il est important de ne jamais oublier un principe fondamental de tout évangélisateur : il n’est pas possible d’annoncer le Christ sans l’Eglise. Evangéliser n’est jamais un acte isolé, individuel, privé mais toujours ecclésial. Paul VI écrivait que « lorsque le plus obscur prédicateur, catéchiste ou pasteur, dans la contrée la plus lointaine, prêche l’Evangile, rassemble sa petite communauté ou confère un sacrement, même seul, il fait un acte d’Eglise ». Il agit « non pas par une mission qu’il s’attribue, ou par une inspiration personnelle, mais en union avec la mission de l’Eglise et en son nom » (Ibidem). Et cela donne force à la mission et fait sentir à tout missionnaire et évangélisateur qu’il n’est jamais seul mais qu’il fait partie d’un seul Corps, animé par le Saint Esprit.

 

4. A notre époque, la mobilité diffuse et la facilité de communication au travers des « nouveaux média » ont mélangé entre eux les peuples, les connaissances, les expériences. Pour des raisons de travail, des familles entières se déplacent d’un continent à l’autre. Les échanges professionnels et culturels, suivis par le tourisme et des phénomènes analogues, provoquent un vaste mouvement de personnes. Parfois il est difficile même pour les Communautés paroissiales de connaître de manière sûre et approfondie ceux qui sont de passage ou ceux qui vivent de manière stable sur le territoire. En outre, dans des zones toujours plus vastes des régions traditionnellement chrétiennes s’accroît le nombre de ceux qui sont étrangers à la foi, indifférents à la dimension religieuse ou animés par d’autres croyances. Par ailleurs, il n’est pas rare que certains baptisés fassent des choix de vie qui les conduisent loin de la foi, rendant ainsi nécessaire qu’ils fassent l’objet d’une « nouvelle évangélisation ». A tout cela vient s’ajouter le fait qu’une vaste part de l’humanité n’a pas été atteinte par la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. Nous vivons par ailleurs un moment de crise qui touche différents secteurs de l’existence, non seulement celui de l’économie, de la finance, de la sécurité alimentaire, de l’environnement mais également celui du sens profond de la vie et des valeurs fondamentales qui l’animent. La coexistence humaine est marquée, elle aussi, par des tensions et des conflits qui provoquent insécurité et difficulté à trouver le chemin d’une paix stable. Dans cette situation complexe, où l’horizon du présent et de l’avenir semblent caractérisés par des nuages menaçants, il est encore plus urgent de porter avec courage au sein de chaque réalité l’Evangile du Christ qui constitue une annonce d’espérance, de réconciliation, de communion, une annonce de la proximité de Dieu, de Sa miséricorde, de Son salut, une annonce du fait que la puissance de l’amour de Dieu est capable de l’emporter sur les ténèbres du mal et de conduire sur le chemin du bien. L’homme de notre temps a besoin d’une lumière sûre qui éclaire sa route et que seule la rencontre avec le Christ peut donner. Portons à ce monde, par notre témoignage, avec amour, l’espérance donnée par la foi ! Le caractère missionnaire de l’Eglise n’est pas un prosélytisme mais un témoignage de vie qui illumine le chemin, qui porte espérance et amour. L’Eglise – je le répète une fois encore – n’est pas une organisation d’assistance, une entreprise, une ONG mais une communauté de personnes animées par l’action de l’Esprit Saint, qui ont vécu et vivent la stupeur de la rencontre avec Jésus Christ et désirent partager cette expérience de joie profonde, partager le Message de salut que le Seigneur nous a donné. C’est justement l’Esprit Saint qui conduit l’Eglise sur ce chemin.

 

5. Je voudrais tous vous encourager à vous faire porteurs de la Bonne Nouvelle du Christ et je suis particulièrement reconnaissant aux missionnaires, aux prêtres fidei donum, aux religieux et aux religieuses, aux fidèles laïcs – toujours plus nombreux – qui, répondant à l’appel du Seigneur, quittent leur propre patrie pour servir l’Evangile dans des terres et des cultures différentes. Mais je voudrais également souligner combien les jeunes Eglises elles-mêmes s’engagent actuellement généreusement dans l’envoi de missionnaires aux Eglises qui se trouvent en difficulté – et il n’est pas rare qu’il s’agisse d’Eglises d’antique chrétienté – portant ainsi la fraîcheur et l’enthousiasme avec lesquels elles vivent la foi qui renouvelle la vie et donne l’espérance. Vivre selon ce souffle universel, en répondant au mandat de Jésus, « allez donc, de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28, 19), est une richesse pour toute Eglise particulière, pour toute communauté et donner des missionnaires n’est jamais une perte mais un gain. Je fais appel à ceux qui ressentent cet appel à répondre généreusement à la voix de l’Esprit, selon leur état de vie, et à ne pas avoir peur d’être généreux avec le Seigneur. J’invite également les Evêques, les familles religieuses, les communautés et toutes les agrégations chrétiennes à soutenir, avec clairvoyance et un discernement attentif, l’appel missionnaire ad gentes et à aider les Eglises qui ont besoin de prêtres, de religieux et de religieuses ainsi que de laïcs pour renforcer la communauté chrétienne. Ceci devrait être également une attention présente au sein des Eglises faisant partie d’une même Conférence épiscopale ou d’une même Région : il est important que les Eglises qui sont plus riches en vocations aident avec générosité celles qui souffrent suite à leur manque. J’exhorte aussi les missionnaires, en particulier les prêtres fidei donum et les laïcs, à vivre avec joie leur précieux service dans les Eglises auxquelles ils sont envoyés, et à porter leur joie et leur expérience aux Eglises dont ils proviennent, se rappelant comment Paul et Barnabé, au terme de leur premier voyage missionnaire « se mirent à rapporter tout ce que Dieu avait fait avec eux, et comment Il avait ouvert aux païens la porte de la foi » (Ac 14, 27). Ils peuvent devenir un chemin pour une sorte de « restitution » de la foi, en portant la fraîcheur des jeunes Eglises, afin que les Eglises d’antique chrétienté retrouvent l’enthousiasme et la joie de partager la foi dans un échange qui est enrichissement réciproque sur le chemin à la suite du Seigneur. La sollicitude envers toutes les Eglises, que l’Evêque de Rome partage avec ses confrères Evêques, trouve une importante réalisation dans l’engagement des Œuvres pontificales missionnaires, qui ont pour but d’animer et d’approfondir la conscience missionnaire de chaque baptisé et de chaque communauté, tant en rappelant la nécessité d’une plus profonde formation missionnaire de l’ensemble du Peuple de Dieu qu’en alimentant la sensibilité des Communautés chrétiennes afin qu’elles offrent leur aide pour favoriser la diffusion de l’Evangile dans le monde. Une pensée enfin va aux chrétiens qui, en différentes parties du monde, se trouvent en difficulté en ce qui concerne le fait de professer ouvertement leur foi et de se voir reconnu le droit de la vivre dignement. Nos frères et sœurs sont des témoins courageux – encore plus nombreux des martyrs des premiers siècles – qui supportent avec persévérance apostolique les différentes formes actuelles de la persécution. Nombreux sont ceux qui risquent même la vie pour demeurer fidèles à l’Evangile du Christ. Je désire assurer que je suis proche par la prière des personnes, des familles et des communautés qui endurent la violence et l’intolérance et je leur répète les paroles consolantes de Jésus : « gardez courage ! J’ai vaincu le monde » (Jn 16, 33). Benoît XVI exhortait : « Que la Parole du Seigneur accomplisse sa course et soit glorifiée » (2 Th 3, 1) : puisse cette Année de la Foi rendre toujours plus solide la relation avec le Christ Seigneur, puisque seulement en Lui se trouve la certitude pour regarder vers l’avenir et la garantie d’un amour authentique et durable » (Lettre apostolique Porta Fidei, 15). C’est mon souhait pour la Journée missionnaire mondiale de cette année. Je bénis de tout cœur les missionnaires et tous ceux qui accompagnent et soutiennent cet engagement fondamental de l’Eglise afin que l’annonce de l’Evangile puisse résonner dans tous les coins de la terre et que nous, Ministres de l’Evangile et missionnaires, faisions l’expérience de « la douce et réconfortante joie d’évangéliser » (Paul VI, Exhortation apostolique Evangelii nuntiandi, 80).

Du Vatican, 19 mai 2013, Solennité de la Pentecôte

François

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Paroles du Pape
commenter cet article
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 23:06

Voici des nouvelles du Diocèse de Laghouat-Ghardaian, l'un des 4 diocèse d'Algérie. Il est important pour nous de découvrir comment vit un minorité chrétienne dans le plus grand territoire diocésain du monde. Et comment des chrétiens pensent et vivent la fraterrnité. Voici le Billet d'octobre de Mgr Claude RAULT.                    Serge

--------------------------------------------------------

 

 


DIOCESE DE LAGHOUAT - GHARDAIA .

 

 

Billet mensuel

                                                                                                           Octobre 2013

 


Bien chers amis.

« Consolidez vos relations fraternelles avec les musulmans »… C’est l’unique mais précieuse parole que nous, évêques d’Afrique du  Nord, avons reçu de notre Pape François à l’audience générale du 9 octobre, alors que nous étions réunis à Rome pour la CERNA. Il venait de prendre à la fois un bain de foule, et une douche pluviale qui ne l’a pas arrêté dans sa chaleureuse procession habituelle. Nous voici donc invités par lui à continuer inlassablement l’édification d’un monde plus fraternel.

Quelques jours plus tard, à Alger, au cours de la rencontre semestrielle du « Ribat Essalâm » (le lien de la paix), ce petit groupe lancé avec le Fr. Christian de Chergé en 1979, nous étions invités à répondre à cette interrogation « Qu’est-ce qui m’aide à construire un monde plus fraternel ? », proposée à notre méditation depuis notre dernière rencontre en avril. L’invitation du Pape venait fortement l’appuyer. Je voudrais partager tout simplement avec vous ce que j’y ai exprimé : sur quoi m’appuyer aujourd’hui pour que ce monde devienne plus fraternel ?

C’est d’abord la certitude que nous sommes une vaste famille humaine aimée de Dieu. Tous, hommes et femmes de la Terre, nous sommes frères et sœurs, pétris de la même humanité. Et dans cette famille, Jésus est notre frère aîné, notre point de référence. Il nous a tracé le chemin d’une fraternité sans frontière, et il nous invite à le suivre.

La certitude aussi qu’il y a dans toute personne cette flamme d’humanité commune, même si elle est mise en veilleuse par les forces du mal : violence, volonté de pouvoir à tout prix, recherche de la possession, haine de l’autre différent. En toute personne, cette flamme existe ; si infime soit-elle, elle est toujours susceptible d’être réanimée.

C’est la prière qui me fait rejoindre plus en profondeur  mes frères et  sœurs, à commencer par les personnes qui me sont proches par le travail, la responsabilité et la vie quotidienne, jusqu’à l’infini. 

Consolider nos relations est la façon visible et tangible d’incarner cette fraternité. Il y a bien sûr les relations habituelles, familières qui rendent visible cette réalité, mais il y a aussi ces petits clins d’œil saisis comme une grâce. « Que Dieu vous bénisse, mon père », me dit le policier des frontières en tamponnant mon passeport à mon retour de Rome ! « Comment allez-vous, mon père ? » me dit récemment un vieillard inconnu croisé dans la rue ; « El hamdou li Llah ! » lui répondis-je presque machinalement. Et lui de me rétorquer : « El hamdou li Llah, c’est comme Alléluia ! »

Il faut aussi parler, informer, à temps et à contretemps. Y compris à l’intérieur de notre Eglise. Je ne puis que constater – et je ne suis pas le seul – une méfiance montante vis-à-vis de l’Islam et des musulmans, basée sur des clichés transmis par les médias et entretenus par les agissements de minorités islamistes extrémistes. C’est vrai, et il ne faut pas le cacher, des chrétiens sont persécutés parce que chrétiens. Mais des musulmans sont aussi très nombreux à tomber sous les balles et les bombes d’autres musulmans ! Dieu fait-il des différences ? Les musulmans sont souvent les premiers atteints par cette grande scission qui traverse le monde de l’Islam.

Enfin, et c’est une intime conviction ancrée dans ma foi dans le mystère pascal : mystérieusement, les pires souffrances du monde sont une Energie accumulée, mise en réserve pour la construction d’un monde plus fraternel.

Je voudrais clore ces propos par la finale d’une longue réflexion signée de Mgr Sabbah, alors Patriarche latin de Jérusalem, ainsi que de plusieurs de ses plus proches collaborateurs des hommes qui avaient toute raison de désespérer, et qui espèrent contre toute espérance :

« En l’absence de tout espoir, nous faisons entendre aujourd’hui notre cri d’espérance. Nous croyons en un Dieu bon et juste. Nous croyons que sa bonté finira par triompher sur le mal de la haine et de la mort qui règnent encore sur notre terre. Et nous finirons par entrevoir une “terre nouvelle” et un “homme nouveau”, capable de s’élever par son esprit jusqu’à l’amour de tous ses frères et sœurs qui habitent cette terre. » (Bethléem, 11 nov. 2009)

+Claude, votre frère évêque.

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Paroles de nos évêques
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 23:55

20 octobre 2013 - 29ème dimanche ordinaire

Edito

 

Grand horloger ? 

 

 

Il faut toujours prier.

Il faut ? Devoir ! Obligation ! Diktat ! Quelle horreur ! Et pourtant communiquer est un enjeu vital.

Déjà un mot tendre, un petit merci, un discret encouragement favorisent la vie à la maison. S’ils deviennent trop rares, le bonheur en pâtit. Vite, il n’y a plus rien à se dire. On ne s’entend plus. Au propre comme au figuré. Insensiblement, un étrange sentiment d’incompréhension précède quelque séparation soudaine.

Voilà ce qui peut arriver dans la relation avec le Bon Dieu. D’abord, parce qu’il est invisible, il nous semble étranger. Ensuite, sa visibilité éphémère en Jésus-Christ paraît incompréhensible aujourd’hui. Enfin, seule une fin de non-recevoir répond à ma prière pour la guérison d’un être cher condamné par une maladie.

Ne serait-ce pas le manque habituel d’échange avec le Seigneur qui serait à l’origine de telles difficultés ?

Chrétiens ou non, fervents ou tièdes, n’aurions-nous pas en tête l’image d’un Dieu grand horloger de l’univers ? À lui de remettre les pendules à l’heure ; à lui aussi de les réparer ! Une interprétation superstitieuse du Moïse levant les bras pour gagner la guerre contre les Amalécites hante bien des esprits. Tel fidèle n’ayant pas été exaucé par ND de Lourdes dit se tourner alors vers ND de Fatima. Authentique !

Quand donc comprendrons-nous la nécessité de balbutier chaque jour des petits mots d’amour à notre Seigneur ? Et la nécessité d’écouter ses tendres paroles ? Tous les textes de l’Écriture sont inspirés par Dieu ; grâce à elle l’homme sera bien armé. Dans cette communion avec notre Dieu, nous pourrons mesurer qu’il nous laisse libres d’agir. Il ne rendra pas la justice à notre place. Mais, il fera justice. Il nous ajustera à Jésus qui est son Visage. Par lui, avec lui et même en lui, nous marcherons sur la voie où il a marché.

 

Pierre L’HUILLIER

 

ANNONCES DU DIMANCHE 20 OCTOBRE AU DIMANCHE 27 OCTOBRE 2013

 

NOTRE DAME

 Dimanche 20 octobre

 10h30 - MESSE

 Gérard DAUTCOURT

 Luigi et Giuseppa CAPPACCIONI

 Famille TURIN - BRETON

Solange BERNARD

Nous prions également pour

Milan MICHALCAK que nous avons accompagné dans la Paix de Dieu.

Quête pour les Œuvres Pontificales Missionnaires.

Lundi 21 octobre

20h00 - Réunion de l’équipe des chants, presbytère

Mardi 22 octobre

14h15 - Lecture de l’évangile de  Saint Mathieu, presbytère

17h40 - Prière du chapelet

18h15 - Messe

Défunts de nos paroisses

Vendredi 25 octobre

17h40 - Prière du chapelet

18h15 - MESSE

Melda et Lorenzo MARGAROTTI

Famille GIANNOTTA

Dimanche 27 octobre

10h30 - MESSE

Famille GUETIENNE

André SCHEIL et Giza BARNABA

Famille KUNTZ - NEPPER - FRANTZ

Antoinette et Jean WEITMANN

Jean MORIZE et Hélène PELTIER

Denis ROCK

Guy ROYER et Mauricette ELUARD

Eugène GUIRTEN  (messe anniversaire)

Jean VANNELLI et Jean INTINI et ses grands parents

Jacques MARTIN (messe de 6 semaines)

Americo CAMOES

11h30 - BAPTEMES

Matys FRANCIONE

Aurélien L’HUILLIER

 

SAINTE ANNE

Samedi  19 octobre

18h30 - MESSE

Antonio CORREIA

Lundi 21 octobre

17h00 - MESSE aux Epis d’Or

Mardi 22 octobre

16h30 - Rencontre de l’équipe St Vincent de Paul, salle St Vincent

Jeudi 24 octobre

9h00 - MESSE à la chapelle

Samedi  26 octobre

18h30 - MESSE

Famille GABORIT - ESCHENLAUER

Daniel URBAN

A compter du 31 octobre, la messe  anticipée aura lieu à 18h00.

 

 

MANOM

Mercredi  23 octobre

9h30 - MESSE

Dimanche 27 octobre

9h15 - MESSE

Noces d’Or :

Marie BERNARD et Antoine JEUNET.

Famille LEGRAND - BRONQUARD

Christophe LISCH

et familles LISCH - ZIMMER

Familles BRONQUARD - JOYEUX - STEPHANY

Nous prions également pour

Raymond VATRY que nous avons accompagné dans la Paix de Dieu

 

 

GARCHE

Dimanche 20 octobre

9h15 - MESSE

Yvonne PARLIER

Josiane MANGIN

et famille MANGIN - WEINACHTER

Lundi 21 octobre

20h00 - Réunion VEA, presbytère

Vendredi 25 octobre

9h00 - MESSE

Dimanche 27 octobre

10h30 - MESSE

Noces d’Or :

Mariette THEIS et Germain SCHMITT

 

 

----------------

 

Nous avons accompagné dans la Paix de Dieu cette semaine :

 

Eglise Notre Dame Thionville :

Milan MICHALCAK

 

Eglise Notre Dame Manom :

Raymond VATRY

 

 

Calendrier liturgique

 

Dimanche  20 octobre :

29ème Dimanche Ordinaire

Mardi 22 octobre :

B. Jean - Paul II

Mercredi 23 octobre :

Saint Jean de Capistran

Jeudi 24 octobre :

Saint Antoine - Marie Claret

Samedi 26 octobre :

Saint Sigebaud

Dimanche  27 octobre :

30ème Dimanche Ordinaire.

 

 INFORMATIONS

 

DIMANCHE AUTREMENT

 3ème du mois

Le 20 octobre à 10h30, église Notre Dame Thionville

- opération « Lecture-Partage »

Dépôt de revues/documents et redistribution gratuite.

- Accueil des petits pour 

   un éveil à la foi.

 

EVANGILE SELON SAINT MATTHIEU

1ère rencontre pour la lecture de l’évangile selon Saint Matthieu, le mardi 22 octobre 2013, à 14h15, au presbytère Notre Dame de Thionville. Bienvenue à toute personne souhaitant rejoindre notre groupe.

 

Concert chorale chalom

Casino municipal

dimanche 20 octobre, 15h00

 

MESSE D’INSTALLATION

Mgr Jean-Christophe LAGLEIZE, nouvel évêque de notre diocèse 3 novembre 2013 à 15h00 cathédrale de Metz.

 

 

Lisons ensemble l'Evangile selon saint Matthieu

 

Dès le 1er décembre 2013, le diocèse de Metz débute officiellement la lecture de l’Evangile selon saint

 

 

Matthieu.

Le livret « Evangile selon saint Matthieu » est disponible à 3,50 €  : dans les diverses Eglises à l’issue des célébrations et aux permanences.

Des fiches d’accompagnement destinées aux animateurs des groupes de lecture sont disponibles au secrétariat Notre Dame.

Des sessions de formation sont organisées les samedis matins, de 9h15 à 12h :

-  8 février 2014 à Thionville et Saint-Avold,

- 15 février 2014 à Metz et Sarreguemines,

- 22 février 2014 à Sarrebourg.

Chaque mois, le bulletin diocésain Eglise de Metz publiera un article pour approfondir un angle ou un passage de l'Evangile.

Vous trouverez également sur le site du diocèse de Metz des articles complémentaires.

 

 

 


Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 23:47

MESSAGE D’AU REVOIR DE Mgr Pierre RAFFIN

AUX DIOCESAINS DE METZ

 

« Alors que je m’apprête à quitter ma charge d’évêque de Metz, je voudrais adresser mes plus cordiales salutations à ceux et celles d’entre vous qui constituent les forces vives de notre Eglise diocésaine : diacres, religieux et religieuses, fidèles laïcs…

Je rends grâce pour tous ceux d’entre vous qui ont compris que la vitalité de l’Eglise dépendait de leur témoignage et de leur engagement. Vous êtes nombreux à l’avoir compris, surtout depuis la promulgation du Projet pastoral diocésain en l’an 2000. Certes, il y a encore de la place pour de nouveaux ouvriers, mais nombreux sont ceux qui sont déjà à l’œuvre, accomplissant un travail indispensable dans l’animation des communautés de paroisses, dans la pastorale des jeunes ou de la santé, dans la catéchèse, au service des plus pauvres et des plus démunis…

 

Les nombreuses et belles fidélités dont j’ai été le témoin pendant vingt-six ans constituent pour moi un grand motif d’espérance. A travers vous, je voudrais rejoindre les catholiques que l’on ne voit que de loin en loin, soit parce qu’ils n’ont pas le loisir de s’engager dans la marche habituelle de l’Eglise, soit parce qu’ils ont pris leurs distances. A travers vous également, je voudrais rejoindre tous ceux que les formes variées de la Diaconia diocésaine m’ont permis de rencontrer : les gens de la rue, les accueillis du Secours Catholique et de l’Association Zaï, les détenus de nos prisons… Puisse l’élan impulsé par le rassemblement de Lourdes lors de la dernière fête de l’Ascension associer bientôt toutes ces personnes à la vie ordinaire de notre Eglise.

 

Toutes ces belles réalisations ne doivent pas nous faire oublier les difficultés qui demeurent : l’éloignement des jeunes générations de la vie habituelle de l’Eglise, la difficulté de transmettre la foi à ces générations et à leurs enfants, le petit nombre des vocations presbytérales, diaconales et religieuses. Accueillons ces défis, ainsi que la grande question posée par Jésus : « Le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il encore la foi sur la terre ? ».

 

Le pape François, plus conscient que quiconque des défaillances humaines de l’Eglise qu’il cherche à corriger, nous invite en même temps à l’aimer comme notre mère. Comment ne pas souhaiter moi aussi que vous répondiez ardemment à cette invitation ? Critiquer l’Eglise est stérile, parce que c’est se mettre en dehors du jeu, c’est la considérer comme si nous n’en étions pas membres ou pire encore, c’est se placer du côté de ceux qui mettent toujours en cause les autres sans se mettre eux-mêmes en cause. Je vous invite donc de tout mon cœur à aimer l’Eglise et à œuvrer pour qu’elle sache faire rayonner autour d’elle l’Evangile du Christ. En vingt-six ans d’épiscopat, je n’ai pas toujours su être le guide dont notre Eglise diocésaine avait besoin, j’ai conscience de mes limites et de mes erreurs et je vous prie de les pardonner dans la mesure où elles vous ont blessé ou découragé. Quant à moi, je n’ai d’amertume envers personne et souhaite à chacun de donner toute sa mesure pour que Jésus Christ soit aimé, annoncé et servi. Prions les uns pour les autres. »

+ fr. Pierre RAFFIN, o.p.

 évêque émérite de Metz

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 17:31

Délégation interreligieuse à la rencontre des réfugiés syriens en Jordanie et au Liban - Déclaration 17 octobre 2013

 

1.

Ensemble,  responsables humanitaires et religieux, chrétiens et musulmans, vous avons voulu poser un geste de solidarité à l’égard du peuple syrien dans l’épreuve en allant, en Jordanie et au Liban,  à la rencontre des réfugiés syriens et de ceux qui les accueillent. Une démarche pour tous les syriens, quelle que soit leur appartenance religieuse.

2.

Nous saluons la solidarité des peuples jordaniens et libanais pour l’accueil des réfugiés syriens, un accueil qu’ils font à travers leurs organisations avec beaucoup de respect et de dignité.  Que des nations peu peuplées accueillent autant de réfugiés force notre admiration.  Nos visites aux différents projets et surtout la rencontre des réfugiés nous ont beaucoup marqués.

3.

Nous constatons que les besoins sont immenses et que, malgré une solidarité remarquable, la Jordanie et le Liban ne peuvent pas faire face seuls à ce défi.

4.

Que ce soit en Jordanie ou au Liban, un effort considérable est fait pour l’accueil des réfugiés syriens.  Cette visite nous a mis face  à notre responsabilité à tous, en France et en Europe, pour mettre en œuvre tous les moyens possibles pour l’accueil des réfugiés syriens et pour travailler à l’instauration d’une paix juste et durable.

5.

De retour en France, nous voulons être témoins ce que nous avons vu et entendu. Nous nous y sommes engagés auprès de ceux que nous avons visités.

 

Participants à la délégation en Jordanie et Liban:

 

-       Mgr Marc STENGER, Evêque de Troyes - Pax Christi France

-       Œuvre d’Orient

-       Secours Catholique-Caritas France,

-       Secours Islamique France

-       Tareq Oubrou, Recteur de la grande mosquée de Bordeaux

-       CCFD-Terre Solidaire

-       SRI (Service des Relations avec l’Islam)

-       Action Chrétienne en Orient

-       Réseau Chrétiens de la Méditerranée

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Pastorale des migrants
commenter cet article
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 22:58

13 octobre 2013 - 28ème dimanche ordinaire  

Edito

 

Savoir dire merci

 

Notre pape François nous bouscule en répétant dans ses interviews : « Les réformes structurelles sont secondaires, c’est à dire qu’elles viennent dans un deuxième temps. La première réforme doit être celle de la manière d’être ». Dimanche dernier, dans cet édito, Serge nous demandait : « Qu’avons-nous à bouger, à déraciner ? » ; Cédric, dans son homélie, nous proposait de « changer de lunette » pour regarder Dieu et notre monde. Je crois que l’Evangile de ce dimanche – celui des dix lépreux guéris dont un seul revient vers le Christ – nous donne une piste pour répondre aux appels pressants de nos pasteurs.

Suivre le Christ nous enthousiasme et nous angoisse en même temps : que va-t-il nous demander ? A quel endroit du monde va-t-il nous envoyer ? A quoi vais-je devoir renoncer ?  Et si, à l’instar des lépreux de l’Evangile, le Christ nous demandait d’abord une révolution de notre comportement dans le quotidien de notre vie : savoir louer, bénir, en un mot, dire merci.

Comme beaucoup, j’aime lire mon journal le matin au petit-déjeuner, et le jour où il n’est pas dans ma boite à lettres je ne suis pas content et je râle. Je ne sais plus m’émerveiller que quelqu’un, sûrement pas très bien payé, se lève en pleine nuit et, qu’il pleuve ou qu’il vente, dépose le journal sur le pas de ma porte.

Comme beaucoup, je reçois et j’envoie des mails. Progrès technique certes, mais plus grand anonymat des relations humaines. Comme beaucoup, je n’accuse pas réception par un petit mot de remerciement. Quelques secondes, un clic et hop, la bénédiction, la chaleur humaine, la reconnaissance de l’autre seraient transmises à travers le web.

Vous voyez, c’est peu de chose, et pourtant cela changerait la face du monde : « la foi, si vous en aviez gros comme une graine de moutarde…. !!! »

Pour se persuader que cette  révolution des comportements est possible, courez voir  « Sur le chemin de l’école » - il est encore joué cette semaine à Kinépolis - De ce merveilleux documentaire sur quatre enfants qui marchent des kilomètres pour aller à l’école, nous ressortons meilleurs, avec de « nouvelles lunettes » pour voir le monde.

Merci, mon Dieu, pour la Vie !!

 

André VENNER

 

 

ANNONCES DU DIMANCHE 13 OCTOBRE AU DIMANCHE 20 OCTOBRE

NOTRE DAME

 Dimanche 13 octobre

10h30 - MESSE des familles, avec les enfants de Manom et Notre Dame Accueil des tout-petits et des futurs communiants:

Paul TAGUEL. Marie Gilberte KRAUT.

Familles FISCH - PETESCH - JUNGES.

Yannick WOLSTROFF - HUNIAK.

Régine AIME et sa maman Germaine CEDERO.

Famille CHERRIER - ALIBERT - COSTA.

Roger JALABERT et sa famille.

Nous prions également pour

Armand WAECHTER que nous avons accompagné dans la Paix de Dieu.

Après la messe : Apéritif offert par la paroisse  et vente de brioches de l’amitié.

Mardi 15 octobre

17h40 - Prière du chapelet

18h15 - Messe

Défunts de nos paroisses

Mercredi 16 octobre

14h15-Groupe de prière « Emmaüs » au presbytère.

20h à 21h - Prière pour la Paix

Jeudi 17 octobre

20h00 - Réunion CCFD, presbytère

Vendredi 18 octobre

17h40 - Prière du chapelet

18h15 - MESSE

Famille ANDRE - EVRARD - CLODOT

Hubert MAYEUR.  Famille MARUCCI

Dimanche 20 octobre

10h30 - MESSE

Paul Gérard DAUTCOURT

Luigi et Giuseppa CAPPACCIONI

Famille TURIN - VEBER

Quête pour les Œuvres Pontificales Missionnaires.

 

 SAINTE ANNE

Samedi  12 octobre

14h30 - Rencontre Communauté « Foi et lumière », salle Jean XXIII.

18h30 - MESSE des familles, avec les enfants de Garche et  Sainte Anne.

Après la messe : Apéritif offert par la paroisse  et vente de brioches de l’amitié.

Lundi 14 octobre

17h00 - MESSE aux Epis d’Or

Jeudi 17 octobre

9h00 - MESSE à la chapelle

Vendredi 18 octobre

16h30 - Répétition des chorales de Garche et Ste Anne, salle St Vincent.

Samedi  19 octobre

18h30 - MESSE

Daniel URBAN

A partir du 31 octobre heure d’hiver : la messe du samedi soir sera à 18h00.

 

 MANOM

Dimanche 13 octobre

9h15 - MESSE

Roger WALLERICH et

familles WALLERICH - MELLY - RETTER

Nous prions également pour

Alain FAC que nous avons accompagné dans la Paix de Dieu.

Mercredi  16 octobre

9h30 - MESSE

 

 

GARCHE

Vendredi 18 octobre

9h00 - MESSE

14h00 - Réunion MCR, presbytère

Dimanche 20 octobre

9h15 - MESSE

Yvonne PARLIER. Josiane MANGIN

et famille MANGIN - WEINACHTER

KOEKING

Dimanche 13 octobre

9h15 - MESSE

Famille HAMEN - KREPPERT - TERVER

Famille MELIGNER - HAMEN

et Aurélien

------------

 

Nous avons accompagné dans la Paix de Dieu cette semaine :

 

Eglise Notre Dame Thionville :

Armand WAECHTER

Eglise Notre Dame Manom :

Alain FAC

 

Calendrier liturgique

Dimanche  13 octobre :

28ème Dimanche Ordinaire

Lundi 14 octobre : Saint Calliste 1er

Mardi 15 octobre :

Sainte Thérèse d’Avila

Mercredi 16 octobre : Sainte Edwige et Ste Marguerite-Marie Alacoque

Jeudi 17 octobre :

Saint Ignace d’Antioche

Vendredi 18 octobre : Saint Luc

Samedi 19 octobre : St Isaac Jogues,

St Jean de Brébeuf,  et St Paul de la Croix

Dimanche  20 octobre :

29ème Dimanche Ordinaire.

 

 

Semaine

Missionnaire Mondiale

du 13 au 20 octobre 2013


Le mois d'octobre est consacré aux Missions. La Semaine Missionnaire Mondiale appelle les catholiques à la prière et au partage, pour soutenir la vie et la mission des Églises locales du monde. La quête du Dimanche de la Mission, le 20 octobre, est le point culminant de la Semaine Missionnaire Mondiale. Elle a été instaurée par le pape Pie XI en 1926. Elle est dévolue aux Œuvres Pontificales Missionnaires.
L’argent collecté est comptabilisé à Rome, aux OPM internationales. La répartition de
la somme récoltée chaque année est décidée par les 120 directeurs nationaux des OPM dans leur réunion du mois de mai. Ainsi les 3 000 diocèses catholiques existant aujourd’hui viennent en aide à 1 200 d’entre eux pour les soutenir dans leur vie et leur mission d’évangélisation.

 

 

INFORMATIONS

 

BRIOCHES DE L’AMITIE

Vente de Brioches au bénéfice de l’APEI après les messes du

- samedi 12 octobre à  Ste Anne 

- dimanche 13 octobre à Notre 

   Dame de Thionville.

 

AMITIES JUDEO CHRETIENNES

Mardi 15 octobre à 20h30 à la synagogue LEVITIQUE 8,1-10

 

PRIERE POUR LA PAIX

3ème mercredi du mois

Mercredi 16 octobre, de 20h à 21h église Notre-Dame, Thionville, suivie du verre de l’amitié.

 

RENCONTRE DIACONIA

Samedi 19 octobre de 9h30 à 16h à l’Institut N.D. de la Providence.

 

DIMANCHE AUTREMENT

 3ème du mois

Le 20 octobre à 10h30 église Notre Dame Thionville

- opération « Lecture-Partage »

Dépôt de revues/documents et redistribution gratuite.

- Accueil des petits pour un éveil à la foi.

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 20:36

6 octobre 2013  - 27ème dimanche ordinaire 

Edito

 

Où s’enraciner ?

 

 

Un tout petit peu de foi suffit à déraciner un arbre. Ce n’est pas une question de quantité. Qu’avons-nous à bouger, à déraciner ? Ne serait-ce pas nous-mêmes, pour nous planter dans les eaux vives, pour vivre de cette source qu’est Jésus Christ ? Car c’est bien lui le serviteur des serviteurs  qui a accepté d’être ce serviteur inutile, littéralement bon à rien, bon à être supprimer sur la croix, comme le dernier des larrons. Un peu de foi suffit pour nous laisser saisir par ce témoignage d’une vie entièrement donnée et le suivre sur ce chemin du don, du service ; nous laisser déraciner, décentrer de nous- mêmes pour aller vers Dieu, vers les autres. Mais où nous ré-enraciner aujourd’hui ? Le  Pape François, dans la revue « Etudes » s’exprimait :  « Au lieu d’être seulement une Église qui accueille et qui reçoit en tenant les portes ouvertes, efforçons-nous d’être une Église qui trouve de nouvelles routes, qui est capable de sortir d’elle-même et d’aller vers celui qui ne la fréquente pas, qui s’en est allé ou qui est indifférent. Parfois celui qui s’en est allé l’a fait pour des raisons qui, bien comprises et évaluées, peuvent le conduire à revenir. Mais il  faut de l’audace, du courage. »

Encore aujourd’hui, le Christ nous appelle à le suivre, comme hier les disciples.

Comment vivre ces nouveaux temps de l’Eglise dans la confiance ? Enraciner dans le Christ, nous voulons le servir et même si nous ne voyons pas toujours de résultat, rappelons-nous que c’est Lui le maitre de la moisson, le responsable de la mission qu’Il nous confie.  

Du 28 mars au 6 avril 2014, notre archiprêtré prendra le temps de prier et de réfléchir à notre mission. Ce sera une semaine pour vivre et transmettre la joie d’être aimé par le Christ et prendre conscience de nos lieux d’enracinement.

 

Serge PHILIPPI

 

ANNONCES DU DIMANCHE 6 OCTOBRE AU DIMANCHE 13 OCTOBRE 2013

 

NOTRE DAME

Dimanche 6 octobre

10h30 - MESSE

Marcel SIMEONI

Epoux CUISINIER-DESALME et leurs enfants

Jean - Marie REISER

et famille REISER - TEITEN - SIRET

Défunts de la famille CHARFF

Famille PATAT

Nous prions également pour

François KERMARREC que nous avons accompagné dans la Paix de Dieu.

Quête pour le chauffage de l’église.

Mardi 8 octobre

17h40 - Prière du chapelet

18h15 - Messe

Simone POUGUE et sa famille

19h00 - Repas des bénévoles de la paroisse, salle Saint François.

Mercredi 9 octobre

10h30 - Rencontre des enfants 1ère communion Manom et Notre Dame.

20h15 - Exercices ignatiens, chapelle.

Vendredi 11 octobre

17h40 - Prière du chapelet

18h15 - MESSE

Famille LAGLASSE

et Hélène BARTHELEMY

Cécile ANDRE

Dimanche 13 octobre

10h30 - MESSE des familles, avec   les  enfants de  Manom  et  Notre Dame :

Paul TAGUEL

Familles FISCH - PETESCH - JUNGES

Yannick WOLSTROFF - HUNIAK

Régine AIME et sa maman

Germaine CEDERO

Famille CHERRIER - ALIBERT - COSTA

Marie -Gilberte KRAUT

Après la messe : apéritif offert par la paroisse et vente de brioches de l’amitié.

 

  SAINTE ANNE

Samedi  5 octobre

18h30 - MESSE

Gilbert LADENER

Lucien et Thérèse BRUCKER

Lundi 7 octobre

17h00 - MESSE aux Epis d’Or

Jeudi 10 octobre

9h00 - MESSE à la chapelle

Samedi  12 octobre

14h30 - Rencontre communauté « Foi et lumière », salle Jean XXIII

18h30 - MESSE des familles, avec les enfants de Garche et  Sainte Anne.

Après la messe : apéritif offert par la paroisse et vente de brioches de l’amitié.

 

 MANOM

Mercredi  9 octobre

9h30 - MESSE

Dimanche 13 octobre

9h15 - MESSE

Roger WALLERICH et

familles WALLERICH - MELLY - RETTER

 

 GARCHE

Dimanche 6 octobre

9h15 - MESSE

Lillo FARINELLA (trentaine)

Marie SCHMELER (trentaine) et les défunts de la famille SCHMELER

Famille TERVER - VATRY

Famille MAX - VATRY

Eugénie et Georges HAUX

Familles BOBROWSKI - SANSALONE

Familles JANASZKIEWICZ - WACLAWA

Famille KINTZINGER - FRANTZ

Vendredi 11 octobre

9h00 - MESSE

KOEKING

Dimanche 13 octobre

9h15 - MESSE

Famille HAMEN - KREPPERT - TERVER

Famille MELIGNER - HAMEN et Aurélien

 

-------

 

Nous avons accompagné dans la Paix de Dieu cette semaine :

 

Eglise Notre Dame Thionville :

François KERMARREC

 

Calendrier liturgique

 

Dimanche  6 octobre :

27ème Dimanche Ordinaire

Lundi 7 octobre :

Notre - Dame du Rosaire

Mercredi 9 octobre : Saint Denis

et Saint Jean Léonardi

Vendredi 11 octobre :  Jean XXIII

et 26ème anniversaire de l’ordination épiscopale de Mgr Pierre RAFFIN

Dimanche  13 octobre :

28ème Dimanche Ordinaire.

 

 

INFORMATIONS

 

Jeunes adultes

Le 1er dimanche de chaque mois, église Saint Maximin, messe à 18h30  suivie d’un repas et d’une soirée à thème. 1ère rencontre :

Dimanche 6 octobre à 18h30

 

CONFERENCE CHRETIENNE

Mardi 8 octobre 20h30 au Foyer A. Schweitzer Thionville : « À la naissance de quelle humanité assistons-nous ?»  Fabien Faul, prêtre, professeur en théologie morale, directeur du centre d’Enseignement et de Pédagogie religieuse à Metz.

 

ATELIER COUTURE

Reprise des activités de l’atelier couture, mardi 8 octobre à 14h au sous sol de l’église Notre Dame de Thionville.

 

SOIREE DE PRIERE IGNATIENNE

Organisée par le groupe « Prière et Vie » mercredi 9 octobre à 20h15, église Notre Dame de Thionville. Une façon originale de prier tirée des exercices spirituels d’Ignace de Loyola vous est proposée. Renseignements : Anne-Marie BRUGERE : 03 82 53 30 71

 

BRIOCHES DE L’AMITIE

Vente de Brioches au bénéfice de l’APEI après les messes du

- samedi 12 octobre à  Ste Anne 

- dimanche 13 octobre à Notre 

   Dame de Thionville.

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 23:31

Préparation Mariage

Année 2013 / 2014

 

Vous avez décidé de vous marier en 2014 dans l’une de nos églises :

Notre Dame, quartier Saint François-Thionville 

Sainte Anne,  côte des Roses Thionville

Notre Dame, Manom

Saint Nicolas, Garche

Saint Rémy, Husange-Koeking

nous vous exprimons notre joie de vous y accueillir.

Voici l’itinéraire qui vous est proposé afin de préparer votre mariage :

 

1° Inscription

 

 

Après avoir choisi votre date et votre église, il vous faut vous inscrire au plus vite au secrétariat :

 

Presbytère Notre Dame

37 avenue de Guise

57100 THIONVILLE

03 82 53 25 81       paroisse.assomptionthionville@orange.net

 

2° Rencontre

 

Afin de vous connaître, les prêtres de la paroisse :

Serge PHILIPPI et André SPANG

vous invitent à un premier contact le :

 

Vendredi 10  Janvier 2014

de 18h à 22h

à la salle Notre Dame (sous l’Eglise à l’arrière)

37 avenue de Guise.            57100 THIONVILLE

 

Nous pourrons mettre en commun les éléments de repas que chacun aura apporté. Nous nous occuperons des boissons.

 

Nous allons cheminer ensemble quelques temps, nous vous invitons à vous inscrire à la newsletter du blog de la Communauté de paroisses de la Sainte famille du pays thionvillois :

http://saintefamille.over-blog.org

 

 

3° Journée de préparation au mariage

 

Cette journée est nécessaire pour différentes raisons :

 

·         elle vous donnera l’occasion de parler de votre mariage futur avec d’autres couples comme vous, d’échanger sur vos projets, vos attentes, vos questions.

·         Vous rencontrerez également des couples mariés qui partageront avec vous leur expérience et leur foi.

·         Un prêtre vous aidera à comprendre le sens du mariage à l’église.

·         Des indications pratiques vous seront données pour la célébration liturgique.

 

Vous trouverez ci-dessous le calendrier de ces journées. Elles ont lieu un dimanche de 9h à 17h. Il vous sera demandé 10€ par couple pour les frais d’organisation, le déjeuner sera tiré du sac.

 

Nous vous demandons de choisir un des jours proposés et de vous inscrire le plus rapidement possible, car certaines dates sont plus demandées que d’autres.

 

 


Jour

Date

Lieu

Dimanche

26 janvier 2014

Salle paroissiale Saint Maximin

Dimanche

16 février 2014

Salle paroissiale Saint Maximin

Dimanche

23 Mars 2014

Salle paroissiale Saint Maximin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour vous inscrire, vous prendrez contact avec :

Secrétariat

Paroisse St Maximin

3 place de l’église 57100 THIONVILLE

03.82.54.36.06

paroisse.saintmaximin@orange.fr


4° Rendez-vous

 

Le prêtre qui bénira votre mariage, vous contactera afin de vous aider à poursuivre et approfondir votre préparation, lors
d’entretiens individuels.

 

  BON MARIAGE

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Mariage
commenter cet article
26 septembre 2013 4 26 /09 /septembre /2013 18:25

29 septembre 2013  - 26èmedimanche ordinaire  

Edito

 

Des liens de proximité qui font vivre

 

Le riche sans nom de l'Evangile (Luc 16, 19-31) est tout proche de Lazare, le pauvre couché devant son portail.

 Les chômeurs, les blessés de la vie, les gens qui ne savent où se loger, ceux qui n'ont personne à qui parler sont dans nos rues, à nos portes. Proximité, donc. Mais aussi distance, car nous passons sans les voir.

 

 Le riche ne voit pas Lazare. Son regard glisse sur cet homme pauvre et malade. Distance, que le pauvre, en voulant se rassasier des restes du riche, voudrait bien franchir.

  Ce ne sont pas les richesses qui sont condamnables mais plutôt  la volonté inconsciente d'ignorer, de ne pas tenir compte, de ne pas voir.

 Le refus de créer des liens qui donnent vie en fait.

 

 L'abîme matériel qui sépare Lazare du riche est donc aussi un abîme psychologique mais il crée surtout un abîme spirituel, car la distance entre le riche et le pauvre mesure la distance du riche à Dieu, au bonheur, à la vie.

  

 Coupé de la vie, le riche est voué à l'inexistence, car nous n'existons que par nos liens aux autres et celui-ci, confiné dans sa richesse, n'a pas su créer un lien avec « l'autre », celui qui pourtant était si proche et avait besoin de lui pour vivre.

 

 Arrivé au séjour des morts, le riche prenant conscience de sa perdition voudrait bien que  recommence avec ses frères l'expérience qui a raté avec lui.

 Les cinq frères du riche, c'est nous tous et, d'une certaine façon, Lazare est bien revenu : il est toujours là, à nos portes.  Seul l'amour-charité peut nous faire franchir l’abîme qui nous sépare de lui.

 La loi et les prophètes ? C'est pour nous aujourd’hui

la Parole, le Verbe de Dieu, qui crée le lien entre Dieu et nous. Ne pas l’entendre,  n’est-ce pas déjà creuser l’abîme ? Car n’est-ce pas elle qui nous fait exister par le lien vital qu'elle instaure entre Dieu et nos frères ?

 

 

Jean-Pierre KOVACS

 

ANNONCES DU DIMANCHE 29 SEPTEMBRE AU DIMANCHE 6OCTOBRE 2013

 

NOTRE DAME

Dimanche 29 septembre

10h30 - MESSE

Joseph TAVANO et son épouse

Marie - Rose THOMAS

Marcel REINBOLD

Marcel EYERMANN

Jerry O’LEARY

Famille caussé - CHASSEUR

Nous prions également pour :

Guy ALIBERT ; Marie - Louise FELTEN

que nous avons accompagnés dans la Paix de Dieu.

11h30 - BAPTEMES :

Emelyne et Evan PEROTIN

Lundi 30 septembre

16h15 - Rencontre ACAT, presbytère

Mardi 1er octobre

15h00 - Rencontre MCR, presbytère

17h40 - Prière du chapelet

18h15-Messe- Marie-Jeanne MATHIS

Vendredi 4 octobre

17h40 - Prière du chapelet

17h00 - Exposition  Saint Sacrement et possibilité de confession

18h15 - MESSE

Défunts Club Cœur et  Santé de Thionville

Dimanche 6 octobre

10h30 - MESSE

Marcel SIMEONI

Epoux CUISINIER-DESALME et leurs enfants

Jean - Marie REISER

et famille REISER - TEITEN - SIRET

Défunts de la famille CHARFF

Famille PATAT

Quête pour le chauffage de l’église.

 

SAINTE ANNE

Samedi  28 septembre

15h30 - MARIAGE :

Ganna KLIMOVA et Emmanuel GRAFF

18h30 - MESSE animée par l’équipe Saint Vincent de Paul

Adelina et Giovanni D’ANGELO

Henri et Marie - Adèle KNIERIM

Antoine TATTI

Antonio CORREIA

Nous prions également pour :

Joseph KNAEBEL que nous avons accompagné dans la Paix de Dieu.

Lundi 30 septembre

17h00 - MESSE aux Epis d’Or

Jeudi 3 octobre

9h00 - MESSE à la chapelle

16h15 - Atelier bible au presbytère

Vendredi 4 octobre

16h30 - Répétition des chorales de Garche et Ste Anne, salle St Vincent

Samedi  5 octobre

18h30 - MESSE

Gilbert LADENER

Lucien et Thérèse BRUCKER

 

 

MANOM

Mercredi  2 octobre

9h30 - MESSE

 

 

GARCHE

Vendredi 4 octobre

9h00 - MESSE

Dimanche 6 octobre

9h15 - MESSE

Lillo FARINELLA (trentaine)

Marie SCHMELER (trentaine) et les défunts de la famille SCHMELER

Famille TERVER - VATRY

Famille MAX - VATRY

Eugénie et Georges HAUX

 

 

----------------

Nous avons accompagnés dans la Paix de Dieu cette semaine :

 

Eglise Notre Dame Thionville :

Guy ALIBERT

Marie - Louise FELTEN

 

Eglise Sainte Anne :

Joseph KNAEBEL

 

 

 

Calendrier liturgique

 

Samedi 28 septembre :

St Venceslas et St Laurent Ruiz

Dimanche  29 septembre :

26ème Dimanche Ordinaire

Lundi 30 septembre : St Jérôme

Mardi 1er octobre :

Ste Thérèse de l’Enfant Jésus

Mercredi 2 octobre :

Saints Anges Gardiens

 

Jeudi 3 octobre :

Saint Chrodegang

Vendredi 4 octobre :

Saint François d’Assise

Dimanche  6 octobre :

27ème Dimanche Ordinaire.

 

 

INFORMATIONS

 

CONFIRMANDS 2014

1ère rencontre des confirmands  samedi 5 octobre de 16h à 17h30, église St Maximin.

 

Jeunes adultes

Le 1er dimanche de chaque mois, église Saint Maximin, messe à 18h30  suivie d’un repas et d’une soirée à thème. 1ère rencontre :

Dimanche 6 octobre à 18h30

 

CONFERENCE CHRETIENNE

Mardi 8 octobre 20h30 au Foyer A. Schweitzer Thionville : « À la naissance de quelle humanité assistons-nous ?»  Fabien Faul, prêtre, professeur en théologie morale, directeur du centre d’Enseignement et de Pédagogie religieuse à Metz.

 

Saint vincent de paul

La Conférence Saint Vincent de Paul de Sainte Anne, a fêté son Saint Patron le 28 septembre.

A cette occasion, elle fait appel à votre générosité et vos dons (déductible des impôts). Sur l'indication des services sociaux, les vincentiens aident les familles dans la précarité sous forme de bons alimentaires et aides diverses (participation aux factures de loyer, de gaz, d'électricité). Ils rendent visite aux personnes isolées. Ils sont toujours en recherche de personnes bénévoles. Des enveloppes sont à votre disposition au fond de l'église. D'avance merci.

 


 Prière de rentrée

 

  Jésus bénis nous pour cette rentrée. Reçois notre prière qui vient de notre cœur.

   Une chanson qui vient du ciel et de la terre, pour nous apprendre le partage et à nous émerveiller devant l’amitié et la rencontre des autres. Et que notre vie soit toujours unie à ta parole.

Enfant en classe de CE2 de Garche

 

 
Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 22:57

22 septembre 2013 - 25ème dimanche ordinaire  

 

Edito

DIEU et MAMMON

 

Voici un passage d’évangile qui peut nous laisser bien songeur, la phrase finale : « Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l'Argent »  est souvent ressortie, nous la connaissons tous, pourtant il y a d’autres passages de cette péricope qui pourrait vraiment nous surprendre tel que : « Eh bien moi, je vous le dis : Faites-vous des amis avec l'Argent trompeur, afin que, le jour où il ne sera plus là, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles. » Il n’y a donc pas de suspicion à avoir de prime abord avec l’argent ! D’ailleurs le discours de Jésus n’est pas si vif et tranché que l’on pourrait croire (dans le groupe des apôtres il y avait bien une bourse commune). Certes il faut être vigilant, mais ne pas oublier son utilité. L’argent est vraiment pour les « cathos » un point de difficulté, et pour bien comprendre la pensée de l'Église sur ce sujet, il faut lire la lettre des évêques de France, « Créer et partager ». Selon celle-ci, il convient de créer des richesses si l'on veut pouvoir les partager avec les autres. L'encyclique « Centisimus Annus » nous dit par ailleurs que l'Église approuve le droit de propriété et reconnaît les valeurs d'épanouissement et de sécurité qu'il apporte. Mais, elle dit aussi que les biens de ce monde appartiennent à tous ! L'Eglise met en garde seulement contre les dangers que l'argent peut entraîner. Dieu est en effet le créateur et le propriétaire de toute chose. Il met donc à la disposition de chacun cet argent qui fait parti du bien commun de l'humanité. Ce n'est pas la possession des richesses qui est critiquable mais ce que l'on en fait. L'ancien directeur du FMI, actuellement président "des semaines sociales de France", affirme avoir visité plus de cent soixante-dix pays pendant son mandat et avoir trouvé plus de bonheur dans les pays les plus pauvres, et plus d'insatisfaction dans les pays riches. La société de consommation, dit-il, plonge l'habitant de l'Europe de l'Ouest dans « une effroyable solitude et un individualisme aveugle en anesthésiant les consciences ».

Le danger n'est-il pas que notre société de consommation pervertisse notre regard sur l'argent et par voie de conséquence notre image de l'homme ?

Car ne l’oublions pas servir Dieu, c’est servir les Hommes.

 

Cédric TRIPONEY

 

 

ANNONCES DU DIMANCHE 21 SEPTEMBRE

AU DIMANCHE29 SEPTEMBRE 2013

 

NOTRE DAME

Dimanche 22 septembre

10h30 - MESSE

Jean-Claude GUETIENNE (messe anniversaire) et sa maman Paulette

Ernestine  et Eugène  WALDSBURGER

Défunts de la famille CHARFF

15h00 - BAPTEMES :

Kiara LAVALL

Chloé FINCK

Nathan ZEIMETH

Léa et Celia  DENY

Livia FUSO-CECCARELLI

Lundi 23 septembre

10h00 - Obsèques : Guy ALIBERT

Mardi 24 septembre

17h40 - Prière du chapelet

18h15- Messe

Famille MAIRE - MELLINGER

Jeudi 26 septembre

14h ou 20h - Réunion accompagnateurs 1ère communion d’ enfants de Manom et Notre Dame, presbytère.

Vendredi 27 septembre

18h15 - MESSE

Défunts de nos paroisses

Dimanche 29 septembre

10h30 - MESSE

Joseph TAVANO et son épouse

Marie - Rose THOMAS

Marcel REINBOLD

Marcel EYERMANN

11h30 - BAPTEMES :

Emelyne et Evan PEROTIN

 

SAINTE ANNE

Samedi  21 septembre

14h30 - Rencontre Foi et Lumière , salle Jean XXIII

18h30 - MESSE

René HECKEL (messe de 6 semaines)

Antonio CORREIA et famille

Lucien PRETEUX et sa fille Christiane

Antonio et Adelina BARREIRA

Maria et Pascal MAZZEO

Laurent BASSO

Famille BOULAND - PETECK

Lundi 23 septembre

17h00 - MESSE aux Epis d’Or

Jeudi 26 septembre

9h00 - MESSE à la chapelle

Samedi  28 septembre

15h30 - MARIAGE :

Ganna KLIMOVA et Emmanuel GRAFF

18h30 - MESSE animée par l’équipe Saint Vincent de Paul

Henri et Marie - Adèle KNIERIM

Adelina et Jiovanni D’ANGELO

Antoine TATTI

 

MANOM

Dimanche 22 septembre

9h15 - MESSE

Amélie BETTEMBOURG

Mercredi  25  septembre

9h30 - MESSE

 

GARCHE

Dimanche 22  septembre

11h00 - BAPTEME :

Lise STREIFF

Vendredi 27 septembre

9h00 - MESSE

-------

 

Nous avons accompagné dans la Paix de Dieu cette semaine :

 

Eglise Saint Nicolas - Garche :

Yvonne PARLIER

Eglise Saint Rémy - Koeking :

Christian PERIQUET

 

 

 

Calendrier liturgique

 

Dimanche  22 septembre :

25ème Dimanche Ordinaire

Lundi 23 septembre :

Saint Pio de Pietrelcina

Jeudi 26 septembre :

Saint Côme et Saint Damien

Vendredi 27 septembre :

Saint Vincent de Paul

Samedi 28 septembre :

Saint Venceslas et Saint Laurent Ruiz

Dimanche  29 septembre :

26ème Dimanche Ordinaire.

 

 

 

CONCERT

Dimanche  22  sept.  15h30

Eglise Saint Nicolas de Garche  Ensemble « A piacere »

Raphaële GARREAU DE LABARRE à l’orgue. Œuvres de Bach, Vivaldi, Pachelbel, Corelli, Dubois, Rameau…Organisé par les Amis de l’Orgue de Thionville et sa région, avec les Conseils de Fabrique de Garche et de Koeking - Hussange. Entrée libre.

 

JIT

Rencontre le 1er  samedi de chaque mois,  église Saint Maximin, messe des jeunes  à 18h30.

Date de la 1ère messe :

samedi 5 octobre 2013

 

Jeunes adultes

Le 1er dimanche de chaque mois, église Saint Maximin, messe à 18h30  suivie d’un repas et d’une soirée à thème.

Date de la 1ère rencontre :

Dimanche 6 oct. 18h30.

 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

 

JEUNES ADULTES


le 1er dimanche de chaque mois à St Maximin
18h30 messe suivie du repas et d’une soirée à thème
1ère rencontre
dimanche 6 octobre à 18h30 à l’église St Maximin

 

§§§§§§§§

 

CONFERENCES CHRETIENNES DE THIONVILLE


mardi 8 octobre  à 20h30
au Foyer A. Schweitzer Thionville
«À la naissance de quelle humanité
assistons-nous ?»
Fabien Faul, prêtre, professeur en théologie morale, directeur du centre d’Enseignement et de Pédagogie religieuse à Metz
« Le monde change de peau» chantait Alain Souchon. Que pouvons-nous dire de ces mutations ? Et quels repères nous viennent de la foi chrétienne ?

 

§§§§§§§§

 

Sentiers Chantants


Groupe Choral pour chanter la vie, la terre, l’homme, la paix
chants profanes, de Taizé, orthodoxes.
un lundi soir par mois de 20 à 22h
dans l’église de la Ste Famille à la Patrotte
Lundi 23 septembre 2013
Participation aux frais :
25 € pour l’année ou 3 € par séance.
Tel : 03 87 86 56 24
courriel : jp.thomas57@orange.fr
http://sentierschantants.fr

 

§§§§§§§§

 

le Choeur gregorien recrute

 

Pour assurer la pérennité de son groupe, le Chœur Grégorien cherche de nouveaux choristes.

Contacter le secrétariat de St Maximin

_______________

 

Prière pour la paix en Syrie


Après les nouvelles et les décisions de ces derniers jours, le pape François lance une campagne de prière pour le peuple syrien et pour la paix : il en a besoin maintenant plus que jamais.
Dieu de compassion,
Écoute les cris du peuple syrien,
Réconforte ceux qui souffrent
à cause de la violence,
Console ceux qui pleurent leurs morts,
Fortifie les pays voisins de la Syrie
dans leur secours et hospitalité pour les réfugiés,
Convertis les cœurs de ceux qui ont pris les armes,
Et protège ceux qui se dévouent à la paix.
Dieu d’espoir,
Inspire les dirigeants
de choisir la paix au lieu de la violence
et de chercher la réconciliation avec leurs ennemis,
Inspire de la compassion à l’Église Universelle
pour le peuple Syrien,
Et donne-nous l’espérance d’un avenir de paix fondé sur la justice.
Nous te le demandons par Jésus Christ
Prince de la Paix et Lumière du monde,
Amen

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article