Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Autres ctés de Paroisses

 

AUTRES COMMUNAUTES DE PAROISSES

 

Saint Pierre et Saint Paul

Curé : Jean GANTZER

 

Paroisses de St Maximin, St Pierre, St Urbain et Beauregard

Secrétariat : Presbytère Saint Maximin

3 place de l’Eglise, Thionville -tél 03 82 54 36 06

Email : paroisse.saintmaximin@orange.fr

Blog : http://stpierrestpaul.over-blog.com

 

Communauté du Bon Pasteur

Curé : Jean Pierre KOVACS

Paroisses de Veymerange, Volkrange, et Terville

Secrétariat : Presbytère de Veymerange

16 rue Saint Martin – tél 09 52 71 15 32 ou 03 82 50 40 06

Email : bonpasteurcourriel@free.fr

Blog : http://bonpasteur.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

1 décembre 2012 6 01 /12 /décembre /2012 21:40

L'Eglise est-elle en crise?

 

 

L’abbé Paul Maire* présentera son livre « Le monde, l’Eglise et la crise »

à l’église Sainte  Anne samedi 8 décembre à 17h00

et présidera l’eucharistie de 18h00. 

 

Paul Maire,

Le monde, l’Eglise et la crise,

Editions Beaurepaire, 17 €

Beaucoup d’ouvrages traitent de la crise du monde ou de la crise de l’Eglise. L’intérêt de celui de Paul Maire, prêtre du diocèse de Metz, ancien aumônier national ACO, est de montrer, dans un langage accessible à tous, comment la crise de l’Eglise est liée à la crise du monde.

Ce monde en mutation se caractérise par l’émancipation de l’individu. Celui-ci connaît  huit transformations majeures : dans le rapport à soi (liberté de ses choix) ; le rapport au corps ( souci de la santé) ; le rapport aux autres (choix de ses relations, engagement ponctuel) ; le rapport aux choses (société de consommation) ; le rapport au temps (toujours plus vite) ; le rapport à l’espace (le monde est devenu un village global) ; le rapport aux valeurs (celles-ci prolifèrent, il s’agit de les hiérarchiser) ; le rapport au salut (le bonheur ici et maintenant et non dans l’au-delà). Du fait de cette individualisation de la société, les institutions (famille, école, armée, politique, justice, Eglise) perdent de leur emprise.

Comment se répercute le choc de la modernité sur l’Eglise ? Nous passons d’une religion héritée à une religion choisie, une « religion à la carte ». La « civilisation paroissiale », incarnée dans le monde rural, doit s’accommoder à une société urbaine, sécularisée, branchée par Internet sur les courants religieux  mondiaux (pentecôtisme, islam, bouddhisme…). Des résistances se manifestent : on veut marquer son identité chrétienne de manière plus visible.

Quels chemins d’avenir ouvrir ? Il s’agit d’aller au cœur de la foi : « Dieu aime le monde, il a vaincu le mal et la mort, il entraîne l’humanité dans le sillage de la Résurrection, il nous associe à son œuvre. »  C’est l’heure des laïcs. Leur terrain prioritaire d’engagement, c’est « le travail, la famille, la politique, l’économie, la science, la nature, la planète ». Par leur baptême, ils sont aussi coresponsables de l’Eglise. Les petites communautés, alimentées par la lecture de la Bible,  seront les cellules vivantes de l’Eglise de demain. Jean Miossec

   

*L’auteur est un homme de terrain. Paul Maire, prêtre du diocèse de Metz, a longtemps accompagné diverses équipes de chrétiens du monde ouvrier. Comme les prêtres de sa génération, il a été fortement marqué par le concile Vatican II. A ses nombreuses lectures, il ajoute une réelle compétence en sciences humaines et sociales. On est frappé par sa modestie : il reconnaît volontiers que son objectif est de mettre à la portée des gens simples les propos d’auteurs qui s’expriment dans un langage le plus souvent savant. C’est donc avec un grand souci pédagogique que l’auteur nous propose une sorte de vision panoramique de ce qu’on appelle « La Crise », celle du monde et celle de    l’Eglise, car, dit-il, « tout bouge » et « tout se tient ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article

commentaires