Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Autres ctés de Paroisses

 

AUTRES COMMUNAUTES DE PAROISSES

 

Saint Pierre et Saint Paul

Curé : Jean GANTZER

 

Paroisses de St Maximin, St Pierre, St Urbain et Beauregard

Secrétariat : Presbytère Saint Maximin

3 place de l’Eglise, Thionville -tél 03 82 54 36 06

Email : paroisse.saintmaximin@orange.fr

Blog : http://stpierrestpaul.over-blog.com

 

Communauté du Bon Pasteur

Curé : Jean Pierre KOVACS

Paroisses de Veymerange, Volkrange, et Terville

Secrétariat : Presbytère de Veymerange

16 rue Saint Martin – tél 09 52 71 15 32 ou 03 82 50 40 06

Email : bonpasteurcourriel@free.fr

Blog : http://bonpasteur.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 09:59

25 janvier 2009 - 3ème dimanche ordinaire - B

 

 

Edito

BONNE PECHE !

 

« Alors, ça mord ? » S’il y a bien une question qui agace les pêcheurs en eau douce, c’est celle-là ? Qu’ils sont énervants ces passants qui n’y connaissent rien et font semblant de s’intéresser à vous !  Ce jour-là, Jésus aussi était un passant. Aux marins pêcheurs du lac de Tibériade la question n’a pas été : « Alors, la pêche a été bonne ? », mais « Venez derrière moi. ». Et la pêche du charpentier de Nazareth fut bonne. Ils se nommaient André et Pierre d’abord, puis Jacques et Jean. « Aussitôt », ils laissent leurs filets, leur barque et leur père et suivent Jésus.

Une pêche miraculeuse ! A peine appelés, ils lâchent tout ! On s’étonne de cette rapidité. On cherche des explications. D’autres évangiles relient l’événement à la présence de Jean-Baptiste (St Jean) ou à un miracle (St Luc). Chez St Marc, rien ! C’est immédiat. L’évangéliste se soucie peu de psychologie, il va droit au but : la rencontre de Jésus change la vie, complètement. Il n’y a pas d’échappatoire, c’est tout ou rien, et tout de suite. On peut imaginer que Marc se remémore sa propre histoire. Un jour sur son chemin a surgi Jésus : « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle. » Et sa vie en a été bouleversée.

Il a sûrement été marqué par Saint Paul dont nous célébrons la conversion ce dimanche. Sa rencontre avec Jésus avait été littéralement renversante, en un éclair. Il était parti à la pêche aux chrétiens de Damas, pour les jeter en prison... Et s’était retrouvé dans les filets du Ressuscité !

On comprend mieux le sens de l’appel de Jésus : « Je ferai de vous des pêcheurs d’hommes » Nos choix sont souvent des choix de mort, comme sortir des poissons de l’eau, et Jésus en fait des choix de vie. Paradoxalement, dans les filets de son amour, il nous fait découvrir la vraie liberté. N’est-ce pas ce que Paul a compris quand il nous invite (1 Co 7,29 – 2° lecture) à nous laisser libérer de toutes nos limites familiales, affectives, professionnelles, économiques pour appartenir entièrement au Christ, car « le monde tel que nous le voyons est en train de passer. » Le Bonne Nouvelle est conversion… ou n’est pas !

 

Jean GANTZER

 

Annonces du dimanche 25 janvier au dimanche 1 février 2009

 

NOTRE DAME

 

Samedi 24 janvier

18h00 - MESSE des jeunes-  

Dimanche 25 janvier 

3ème Dimanche du temps ordinaire

10h30 - MESSE - Manuel DA SILVA - Fam. HENNEQUIN-STEPHANIE-CHEILLETZ -  Gaston KIEFER - Monique ORBAN - Françoise DONVAL (Six semaines) - Hélène et Jean MOURER NAUMENDORFF et Michel ROUTIS - Thérèse JOST et Thérèse PEIFFER.

Lundi 26 janvier

20h15 - Préparation de la messe des familles du 1er février 2009, au presbytère.

Mardi 27 janvier

17h40 - Prière du chapelet à la chapelle

18h15 - MESSE - Défunts de nos paroisses

Vendredi 30 janvier

18h15 - MESSE - Défunts de nos paroisses

Dimanche 1er février

4ème Dimanche du temps ordinaire

10h30 - MESSE des familles 

Défunts des Amis de Saint François - Fam. HENNEQUIN-STEPHANIE-CHEILLETZ -  Gaston DEOM - Jean Pierre MANSION (anniversaire) - Hugo KAUFFMANN - Aloïse LUDWIG - Thérèse JOST et Thérèse PEIFFER.

La quête de ce jour est destinée à l’Association Notre-Dame de Metz

 

SAINTE ANNE

 

Samedi 24 janvier

18h00 - MESSE -

Lundi 26  janvier

17h00 - MESSE aux Epis d’Or

17h00 - Prière du chapelet à la chapelle.

Mercredi 28 janvier

9h00 - Rencontre des enfants de la première communion  salle Jean XXIII.

13h30 - Réunion avec les enfants ACE

Jeudi 29 janvier

9h00 - MESSE à la chapelle.

Vendredi 30 janvier

16h00 - Répétition de la chorale.

Samedi 31 janvier

18h00 - MESSE - José DE OLIVERA.

 

MANOM

 

Dimanche 25 janvier 

9h15 - MESSE - Raymond LEICK (anniversaire) - Roger WALLERICH et familles WALLERICH-MELLY-RETTER - Marie Thérèse TOCOZZA - Madeleine DORE.

Mercredi 28 janvier

9h30 - MESSE  - Joseph VOSTER et son fils Albert - Guiseppa RIVITUSO

10h30 - Rencontre des enfants de la première communion

14h15 - Rencontre du M.C.R.

 

GARCHE

 

Vendredi 30 janvier

9h00 - MESSE -

Dimanche 1er février

9h15 - MESSE - Henriette BECK -

Familles TERVER-VATRY-DAP.

———

 

 

Nous avons accompagné dans la Paix de Dieu :

 

Anne-Marie-Jeanne STIEVENAZZO à Manom.

 

 

 

CALENDRIER

 

Samedi 24 janvier

St François de Sales

Dimanche 25 janvier

3 ème Dimanche ordinaire

Conversion de saint Paul

Lundi 26 janvier

St Timothée et St Tite - Ste Paule

Mardi 27 janvier

Ste Angèle Mérici

Mercredi 28 janvier

St Thomas d’Aquin

Jeudi 29 janvier

St Gildas

Vendredi 30 janvier

Ste Martine

Samedi 31 janvier

St Jean Bosco - Ste Marcelle

Dimanche 1er février

4 ème Dimanche ordinaire - Ste Ella

 

                 

AGENDA

 

Rencontre de L’EAP

Samedi 24 janvier de 9h30 à 16H00  à Moulins les Metz pour un approfondissement de leur mission. Voir page suivante.


CONSEIL PASTORAL

d’archiprêtré, lundi 26 janvier  à 20h15 au presbytère Notre Dame de Saint François.


 

 

RENCONTRE DES CATECHUMENES

Mercredi 28 janvier  à 20h00 au presbytère Notre Dame de Saint François.


 

Lecture de Saint Marc

Rencontre d’un délégué par équipe de lecture de l’évangile de Saint Marc  mercredi 4 février à 20h00 au presbytère Notre Dame de Saint François.

 

 

INFOS

 

 

PELERINAGE D'ARCHIPRETRE A ASSISE
du 13 au 17 avril 2009

Quelques places sont encore disponibles. Inscription à faire le plus vite possible au presbytère Notre Dame en joignant un chèque d'acompte de 150€ à l'ordre de "Pèlerinages diocésains-pèlerinage Assise".


L’EAP APPROFONDIT SA MISSION.


Les membres des Equipes d’Animation Pastorale (EAP) ainsi que les prêtres, les diacres et les animateurs laïcs en pastoral,  se sont retrouvés samedi 24 janvier 2009 de 9h30 à 16h à Moulins-Lès-Metz à l’Ermitage Saint Jean pour

approfondir leur mission,  partager leurs expériences et les choix qu’ils font pour que notre Eglise diocésaine se donne « les moyens d’être sensible à toutes les demandes nouvelles qui naissent, à tous les chemins nouveaux que nous pouvons ouvrir pour que l’Evangile soit annoncé au plus grand nombre et que, à tout âge, les chrétiens trouvent les ressources nécessaires pour vivre leur foi ».

Cette initiative fait suite au rassemblement ’’Ecclésia 2007’’ qui a ouvert le grand chantier de la pédagogie d’initiation.

Et cette rencontre va permettre de réfléchir ensemble comment intégrer les accents de cette pédagogie d’initiation dans la vie pastorale de notre  communauté de paroisses de la Sainte famille.

 

 

Semaine de l'Unité des chrétiens 2009 :

« Afin qu'ils soient unis dans ta main » (Ez 37, 17)

 

Depuis janvier 1939, dans sa forme actuelle, cette Semaine est une institution qui, bien que centenaire, garde toute sa vitalité. Notamment là où des groupes œcuméniques dynamiques sont en place, des chrétiens aiment à se retrouver pour demander la grâce de "l'unité que Dieu voudra, par les moyens qu'Il voudra."
Le thème annuel est préparé par une Commission internationale et interconfessionnelle, émanant à la fois du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens et du Conseil œcuménique des Églises, qui publient conjointement le livret officiel de préparation.


La méditation de la Semaine 2009 est proposée par les Eglises de Corée. Face à la division de leur pays, ces Eglises ont cherché l'inspiration chez le prophète Ezéchiel qui vécut également dans un pays tragiquement divisé et aspirait à l'unité pour son peuple. En Ezéchiel 37, 15-19. 22-24a, nous découvrons l'ardent désir de l'unité que Dieu veut pour les tribus d'Israël divisées. Le geste prophétique inspiré à Ezéchiel, de joindre deux morceaux de bois, est l'image de la réunification des royaumes du Nord et du Sud d'Israël : « Rassemble ces morceaux l'un contre l'autre pour en former un seul, ils seront unis dans ta main » (Ez 37, 17).


Israël au temps d'Ezéchiel aspirait à son unité nationale. Nous espérons, nous chrétiens envoyés à toutes les « nations », la pleine communion en Christ pour laquelle nous prions.

Extrait du document du Conseil Œcuménique des Eglises et du  Conseil Pontifical 

 

 

UNE EQUIPE ACCUEILLE LES ADULTES QUI DEMANDENT LE BAPTÊME


Catéchumène : Ce mot vient du grec et signifie faire écho, résonner. Il désigne une personne qui n'a pas reçu le baptême enfant et qui demande à devenir chrétienne. Elle se prépare alors au sein d'une équipe appelée "équipe d’accompagnement au catéchuménat".

Cinq jeunes adultes sur Thionville ont demandé avec force et courage le baptême. Nous cheminons ensemble depuis septembre. Chaque catéchumène est accompagné par un garant qui peut être aussi un couple. Et une équipe d’accompagnement qui rassemble les garants et encore d’autres chrétiens avec des prêtres, se retrouve régulièrement pour un partage de vie, d’expériences et de foi. La prochaine rencontre aura lieu au presbytère Notre Dame de Thionville mercredi 28 janvier.

Toutes ces équipes d’accompagnement avec les catéchumènes, se retrouvent une fois par trimestre à un rassemblement diocésain. Nous étions cinquante personnes de la Moselle à Peltre le 13 décembre à la dernière rencontre.

Parmi les futurs baptisés nous avons rencontré des adultes issus de famille de tous horizons et cultures : chinois, musulmans, athées, etc. Leur épanouissement et leur joie, nous ont profondément  émerveillés, nous rappelant  Saint Paul saisi par le Christ sur le chemin de Damas.

Le cheminement avec ces adultes nous enrichit et nous fait grandir dans notre foi : en partageant notre connaissance de Jésus Christ, de son Père et de l’Esprit Saint dans l’amour du prochain, en disant oui à l’appel.

 

Responsables pour le catéchuménat sur le secteur de Thionville.

Liliane et Daniel MATHELIN, 11 rue du Rhin, 57100 Thionville Tél. 03 82 53 60 29

Bernadette et André HYM, 25 rue des Prés de Brouck, 57100 Thionville Tél. 03 82 88 09 30

Madeleine JACOB, 3 avenue Saint Exupéry, 57100 Thionville. Tél.06 84 78 67 53

 

 

Reponse  a une question sur l’evangile de Saint marc

 

Pourquoi Jésus impose-t-il le silence aux personnes chez lesquelles il chassait les démons et à celles qui ont été guéries ?

 

Essayons de répondre à cette question en respectant la méthode de lecture qui est proposée dans le livret édité par notre diocèse. Pour cela, observons d’abord soigneusement le texte. Nous trouvons en effet trois consignes de silence rien que dans le premier chapitre.

Dans la synagogue de Nazareth Jésus fait taire un esprit mauvais, qui tourmente un homme mais qui dit des choses tout à fait justes : « Je sais fort bien qui tu es, le Saint, le Saint de Dieu ». Jésus lui impose le silence et l’expulse. L’esprit se comporte de manière bestiale, il secoue le possédé et sort de lui en poussant un grand cri.


Le soir du même jour, et toujours à Capharnaüm, Jésus chasse beaucoup d’esprits mauvais et il les empêche de parler parce qu’ils savent qui il est.
Il purifie ensuite un lépreux et il lui ordonne sévèrement de ne rien dire à personne. Mais il n’est pas écouté et les gens accourent si nombreux vers Jésus qu’il ne peut plus entrer ouvertement dans une ville.


On peut donc constater que les consignes de silence sont données dans des cas de guérison et dans des cas d’exorcisme, mais pas systématiquement. Quand Jésus guérit la belle-mère de Simon ou quand il parcourt la Galilée en chassant les esprits mauvais (v.39), il ne donne pas de consignes de silence.


Il ne cherche pas non plus à empêcher une parole vraie sur lui. Quand au baptême la voix du ciel dit : « C’est toi mon Fils bien-aimé » Jésus ne la fait pas taire, évidemment ! Cette voix est hautement qualifiée pour parler de Jésus. Mais celle des esprits mauvais l’est-elle ? Ils parlent bien de Jésus, mais que mettent-ils sous les mots qu’ils prononcent ? Sont-ils qualifiés pour expliquer la nature et la mission de Jésus ? Ne risquent-il pas d’induire les gens en erreur en désignant Jésus comme un Messie ? Les gens risquent d’attendre un Messie de type politique. Suffit-il par ailleurs de bien parler pour être croyant ? Les démons parlent bien, mais écoutent-ils Jésus ? Suivent-ils Jésus ?


Quant au lépreux purifié, ne risque-t-il pas, même involontairement, à pousser les gens à ne voir en Jésus qu’un guérisseur ? Ne les incite-t-il pas à accourir vers Jésus en masse au point d’empêcher celui-ci d’accomplir sa vraie mission ?
A la fin du premier chapitre, il n’y a pas de réponse à la question posée sur le secret messianique. Gardons cette question en mémoire. Au fil des chapitres, nous la verrons ressurgir comme un véritable fil rouge qui traverse tout l’évangile de Marc. Comme cet évangile est un récit bien construit, nous pouvons être sûrs qu’il apportera, avant sa finale, une réponse satisfaisante à notre question.
   Pour le moment, nous pouvons déjà méditer ce que nous avons découvert. Demandons-nous si en tant que croyants nous pouvons nous contenter de bien parler de Jésus. La foi se résume-t-elle à des mots ? Ne faut-il pas que qu’elle soit mise en pratique ? Relisons à ce propos ce qu’écrit la lettre de Jacques :
« Mes frères, si quelqu'un prétend avoir la foi, alors qu'il n'agit pas, à quoi cela sert-il ? Cet homme-là peut-il être sauvé par sa foi ?  Supposons que l'un de nos frères ou l'une de nos sœurs n'aient pas de quoi s'habiller, ni de quoi manger tous les jours ; si l'un de vous leur dit : « Rentrez tranquillement chez vous ! Mettez-vous au chaud, et mangez à votre faim ! » et si vous ne leur donnez pas ce que réclame leur corps, à quoi cela sert-il ? Ainsi donc, celui qui n'agit pas, sa foi est bel et bien morte, et on peut lui dire : « Tu prétends avoir la foi, moi je la mets en pratique. Montre-moi donc ta foi qui n'agit pas ; moi, c'est par mes actes que je te montrerai ma foi. Tu crois qu'il y a un seul Dieu ? Tu as raison. Les démons, eux aussi, le croient, mais ils tremblent de peur. » (Jacques 2,14-19)

Joseph STRICHER  dans ‘’Foire aux Questions’’ sur le site internet du diocèse      http://catholique-metz.cef.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article

commentaires