Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Autres ctés de Paroisses

 

AUTRES COMMUNAUTES DE PAROISSES

 

Saint Pierre et Saint Paul

Curé : Jean GANTZER

 

Paroisses de St Maximin, St Pierre, St Urbain et Beauregard

Secrétariat : Presbytère Saint Maximin

3 place de l’Eglise, Thionville -tél 03 82 54 36 06

Email : paroisse.saintmaximin@orange.fr

Blog : http://stpierrestpaul.over-blog.com

 

Communauté du Bon Pasteur

Curé : Jean Pierre KOVACS

Paroisses de Veymerange, Volkrange, et Terville

Secrétariat : Presbytère de Veymerange

16 rue Saint Martin – tél 09 52 71 15 32 ou 03 82 50 40 06

Email : bonpasteurcourriel@free.fr

Blog : http://bonpasteur.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

13 septembre 2008 6 13 /09 /septembre /2008 23:21


FAQ Evangile de Marc

 

La Commission biblique diocésaine, représentée par l’abbé Joseph Stricher, organise à partir de la rentrée 2008-2009, une lecture continue et intégrale de l’Evangile de Marc. L’objectif est de faire découvrir au plus grand nombre cet évangile qui raconte de manière très simple la vie de Jésus de Nazareth.
Page après page, l’évangile nous présente la fascinante figure du Christ et nous invite à nous interroger et à nous poser des questions essentielles :

Mais qui donc est cet homme ? Quel est son secret ?

> Cette rubrique Foire  Aux  Questions  est  votre  outil 

> Envoyez vos questions à : commission-biblique@eveche-metz.fr Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
La commission Biblique de notre diocèse de Metz y répondra dans les plus brefs délais.

 

 

Thème 1 : Evangile de Marc : lecture intégrale

 

Comment créer un groupe?

N’importe qui peut créer un groupe ?
Bien sûr ! Les évangiles s’adressent à chacun d’entre nous.

Pour répondre aux questions de votre groupe : Des émissions à Radio Jerico, des articles dans Eglise de Metz, le Carême à Domicile 2009. Les médias diocésains vous accompagneront...
Ou écrivez à commission-biblique@eveche-metz.fr

 

Lire l'Evangile de Marc en intégralité, comment faire?

Chacun peut inviter des parents, des amis, à se réunir une fois par mois pendant 1h30.
Aucune connaissance spécifique n’est requise. Au contraire ! Il faut oublier ce que nous avons appris. Il faut retrouver ses yeux d’enfant pour redécouvrir l’évangile :


1.    Lire le texte et raconter ce qui est écrit : tout ce qui est écrit mais uniquement ce qui est écrit
2.    Raconter ce que le texte signifie pour moi
3.    Si on le souhaite, on peut terminer par une prière ou un petit mot

 

 

 

Thème 2 : Pourquoi lire un Evangile en entier ?

A lire en entier

Les textes évangéliques ont été écrits pour être lus en entier, en continu. Dans l’évangile de Marc, certains passages situés au début trouvent leur explication seulement à la fin.

 

Nos vies

Marc met l’accent sur la vie des disciples de Jésus. Peut-on faire un rapprochement avec nos propres vies ?

Les disciples sont toujours avec Jésus. Ils sont les témoins des miracles qu’il accomplit. Jésus ne fait rien sans eux. Les disciples sont les bénéficiaires de l’enseignement particulier du maître. Quand Jésus parle à la foule en paraboles, il explique ensuite le sens de ces paraboles au cercle restreint de ses disciples. Aucune excuse pour eux s’ils ne comprennent pas ce que dit et fait Jésus. Et pourtant ils ne comprennent rien ! Voilà une deuxième clé de lecture : l’inintelligence des disciples. En développant ce thème, l’évangéliste essaye de répondre à cette question que se posaient, étonnés, les premiers chrétiens : « Comment se fait-il que les Douze et leurs compagnons aient pu être aussi aveugles sur la vraie nature de Jésus ? » Le texte évangélique interpelle ici son lecteur. Il lui tend un miroir et l’invite à s’interroger sur son propre engagement à la suite de Jésus.

 

 

 

Thème 3 : Questions sur Marc

 

Qui est Marc ?

Une tradition très ancienne dit que cet évangile a été écrit par Marc, un homme de Jérusalem, compagnon de voyage de Paul puis de Pierre. Marc l’a probablement rédigé à Rome pour des citoyens de la ville qui avaient rencontré les premiers missionnaires chrétiens et qui étaient séduits par leur message de bonheur et de paix. Ces nouveaux convertis désiraient mieux connaître la vie et surtout l'enseignement de Jésus : c'est essentiellement à eux, semble-t-il, que Marc s'adresse en écrivant son évangile.

 

 

 

Thème 4 : Questions sur cet Evangile

Quel contexte ?

Quand on ouvre le deuxième évangile, la voix qui s’adresse au lecteur est anonyme, mais une tradition bien établie dit qu’il s’agit de Marc, un disciple de Paul et de Pierre, probablement le Jean-Marc dont Luc parle au début des Actes des Apôtres. Une analyse approfondie du texte indique que le livre a été écrit avant la chute de Jérusalem, en l’an 70. Ces quelques éléments suffisent au lecteur d’aujourd’hui pour ouvrir l’évangile de Marc et le lire avec profit.

 

Questions sur cet Evangile

Qu’est-ce qui caractérise l’Evangile de Marc ?

Le récit est alerte. Certaines scènes semblent croquées sur le vif avec nombre de détails concrets. On voit par exemple Jésus dormir sur le coussin arrière du bateau pendant que la tempête fait rage et que les disciples s’affolent. D’autres scènes par contre sont d’une grande sécheresse de style. C’est le cas de l’appel des premiers disciples : Jésus passe au bord du lac, il appelle des hommes à le suivre... et ils le suivent sans plus discuter ! Ici le lecteur aimerait quelques détails supplémentaires. Pourquoi Jésus a-t-il choisi ceux-là et pas d’autres ? Pourquoi les disciples l’ont-ils suivi immédiatement ? Mais Marc ne s'attarde pas. L’évangile n’a pas été écrit pour satisfaire notre curiosité, si légitime soit-elle. Il nous parle d’abord d’un vivant, toujours présent avec nous. Voilà la principale clé de lecture. Page après page, l’évangile nous présente la fascinante figure du Christ et nous invite à nous interroger et à nous poser ces questions essentielles : mais qui donc est cet homme ? Quel est son secret ?

 

Qui est Jésus, pour Marc ?

Une lecture intégrale de l’évangile nous invite à regarder la manière dont Marc, un témoin privilégié des débuts de l’Église, décrit la vie de Jésus. Guidés par son récit, observons ce que fait Jésus, écoutons ce qu’il dit. Avec les disciples, qui sont (presque) toujours avec Jésus, avec les foules qui sont sensibles à son rayonnement, demandons-nous : « Mais qui donc est Jésus ? » Mieux que cela : « Qui donc est-il pour moi, pour nous ? »
Dans la première phrase de son livre, Marc définit Jésus : il est Christ et Fils de Dieu. Mais qu’est-ce que cela veut dire ? Que faut-il mettre sous ces mots ? « Christ » est la traduction grecque du mot « Messie ». Signifiant « celui qui a reçu l’onction », il a un sens royal. Jésus serait-il le roi que Dieu envoie à son peuple Israël pour rétablir le trône de David ? Ou bien serait-il un roi de type nouveau, comme celui qui est attendu à la fin des temps ? L’expression Fils de Dieu signifie-t-elle la même chose ? Les anciens rois d’Israël étaient en effet considérés comme des fils adoptifs de Dieu à partir de leur montée sur le trône. Y aurait-il une autre manière de comprendre cette filiation divine ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Lecture de l'Evangile
commenter cet article

commentaires