Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Autres ctés de Paroisses

 

AUTRES COMMUNAUTES DE PAROISSES

 

Saint Pierre et Saint Paul

Curé : Jean GANTZER

 

Paroisses de St Maximin, St Pierre, St Urbain et Beauregard

Secrétariat : Presbytère Saint Maximin

3 place de l’Eglise, Thionville -tél 03 82 54 36 06

Email : paroisse.saintmaximin@orange.fr

Blog : http://stpierrestpaul.over-blog.com

 

Communauté du Bon Pasteur

Curé : Jean Pierre KOVACS

Paroisses de Veymerange, Volkrange, et Terville

Secrétariat : Presbytère de Veymerange

16 rue Saint Martin – tél 09 52 71 15 32 ou 03 82 50 40 06

Email : bonpasteurcourriel@free.fr

Blog : http://bonpasteur.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

11 mars 2011 5 11 /03 /mars /2011 15:33

13 mars 2011, 1er Dimanche  de Carême  A

Edito

 

 

UN APPEL DECISIF

 

 

Aujourd’hui, 1er dimanche de carême Déborah et Zahia avec 25 autres adultes participent à la célébration de l’appel décisif à la cathédrale de Metz présidée par Mgr Pierre RAFFIN. Cette célébration ouvre, pour les catéchumènes le temps appelé « de la purification et de l'illumination ». Cette période est un temps de retraite spirituelle et de conversion durant le temps du carême. Carême du latin quadragesima signifie quarantaine et désigne, dans la tradition chrétienne, les quarante jours de préparation à la fête de Pâques. Il s'inspire du temps que Jésus a passé au désert pour se préparer à sa mission. (Mt.4, 2)

L'Eglise, suivant en cela la tradition biblique, insiste sur la nécessité d'allier à l'aumône et la prière comme moyens de se garder disponibles envers Dieu et les autres, le jeûne, ce temps de privation en vue du partage pour plus de justice.(Mt.6, 1…)

Il est un temps de marche vers un objectif précis : la montée vers Pâques, la fête de la Résurrection.

Il s’agit de se libérer de ce qui fait obstacle à cette montée vers Pâques. En même temps nous sommes engagés à des actions individuelles et collectives de solidarité vis-à-vis de personnes ou de pays défavorisés.

Le CCFD-Terre Solidaire a choisi cette période pour fêter ses 50 ans de solidarité internationale. Le 19 mars ce sera à Villers les Nancy. Il arrive aussi que certains non chrétiens souhaitent s'associer à ces actions. Ce peut être un temps fort de rencontre, voire de dialogue interreligieux. Des lycées et collèges catholiques en font parfois l'expérience. Dans le même sens les Amitiés Interreligieuses rassemblant juifs, musulmans, chrétiens continuent sur Thionville la visite des lieux de cultes. Face à la violence dans notre monde nous sommes encore interpellés à prier pour la Paix1.

Pour le Chrétien, vivre ainsi le mystère de la Mort et de la Résurrection du Christ, c'est tendre à réaliser sa vocation baptismale.

Et si nous retrouvions cette joie et ressentions cette liberté des catéchumènes et des recommençants2 à marcher à la suite de Jésus, pour ne rien perdre de cet inouï qui nous est donné de vivre, passer avec Lui de la mort à la Vie !  Alors…Choisis la Vie !  

 

Serge Philippi

 

1 Chaque 3èmemercredi du mois de 20h à 21h Eglise Notre Dame Thionville suivi d’un  partage autour  d’un pique-nique.

 

 2 Celles et ceux qui redécouvrent la richesse des sacrements qu’ils ont déjà reçus.

 

 

 

Dix conseils pour bien vivre le Carême.

 

Souvent des fidèles catholiques se demandent : « Que faire pour le Carême ? » Le Carême : « un temps d’entraînement pour vivre davantage en chrétien et se préparer à célébrer bientôt Pâques avec un cœur bien disposé. Le programme, nous le connaissons depuis longtemps : prier, jeûner et partager. Mais chaque fois nous pouvons l’accomplir différemment ».

« Avec le bon sens qu’on lui connaît, le cardinal Danneels donne cette année 10 conseils pratiques à titre d’exemple ». Il y ajoute cependant, tel un avertissement : « Ci-joint dix règles pour un bon Carême. Mais elles ne signifient rien, si elles ne nous rapprochent pas de Dieu et des hommes. Ou si elles nous rendent tristes. Ce temps doit nous rendre plus légers et plus joyeux ».

 

1. Prie. Chaque matin, le Notre Père et chaque soir le Je vous salue Marie

2. Cherche dans l’Evangile du dimanche, une petite phrase que tu pourras méditer toute la semaine.

3. Chaque fois que tu achètes un objet dont tu n’as pas besoin pour vivre - un article de luxe - donne aussi quelque chose aux pauvres ou à une œuvre. Offre-leur un petit pourcentage. La surabondance demande à être partagée.

4. Fais chaque jour quelque chose de bien pour quelqu’un. Avant qu’il ou elle ne te le demande.

5. Lorsque quelqu’un te tient un propos désagréable, n’imagine pas que tu dois aussitôt lui rendre la pareille. Cela ne rétablit pas l’équilibre. En fait, tu tombes dans l’engrenage. Tais-toi plutôt une      minute et la roue s’arrêtera.

6. Si tu zappes depuis un quart d’heure sans succès, coupe la TV et prends un livre. Ou parle avec ceux qui habitent avec toi : il vaut mieux zapper entre humains et cela marche sans télécommande.

7. Durant le Carême quitte toujours la table avec une petite faim. Les diététiciens sont encore plus sévères : fais cela toute l’année. Une personne sur trois souffre d’obésité.

8. ’Par-donner’ est le superlatif de donner.

9. Tu as déjà si souvent promis d’appeler quelqu’un par téléphone ou de lui rendre visite. Fais-le finalement.

10. Ne te laisse pas toujours prendre aux publicités qui affichent une réduction. Cela coûte en effet 30% moins cher. Mais ton armoire à vêtements bombe et déborde également de 30 %.

 

                                                                                                   Cardinal Daneels.

 

Tentation

Poème de l'Abbé Léonard  Amossou KATCHEKPELE

 

Désert d'eau, désert de pain:

Lit douillet de soif et de faim.

Seule offre à ce corps fragile

De quarante jours de nuits.

 

Désert d'espoir, désert de foi,

Où la privation impose sa loi.

Becqueter au pied de l'autre:

Ultime recours offert au pauvre?

 

Désert du joug, désert de dignité,

Extrême échafaud de la liberté,

Où la tentation suprême bourreau

Lève la guillotine en final assaut.

 

Durs combats que ceux contre soi

Où bourreau et victime sont ce Moi,

Fasciné d'appétences mesquines,

Tenté de vendre son âme au diable.

 

Durs combats que ceux de la tentation,

Lors même que croule mais ne meurt

La flamme de la beauté au cœur enfoui,

Le désir de rester homme jusqu'à la fin.

 

Dure bataille que de rester soi-même,

De se renvoyer du miroir un qu'on aime.

Plus dure bataille de devenir soi-même,

Rester fidèle aux racines d'où coule la vie.

 

Il faut combattre pour sortir vainqueur,

Et avoir vaincu pour sortir couronné.

Mais nul ne combat qui n'a connu l'ennemi,

Que nul ne croise sans affronter l'épreuve.

 

Épreuve reine qui purifie le regard

Quand on a les armes de la victoire.

Contemplez donc qui nous les a données

Et qui tient avant nous l'étendard: liberté.

 

De lui tenez force et courage

Hommes de rester jusqu'au bout.

 

 

1er dimanche de Carême avec le CCFD, Terre Solidaire.

SE LAISSER INTERROGER PAR LA PAROLE


Un itinéraire vous est proposé pour entrer dans une démarche spirituelle résolument
tournée vers la solidarité et le monde d'aujourd'hui vers la solidarité et le monde d'aujourd'hui.


1ER DIMANCHE DE CARÊME : « les Droits de l'Homme à la lumière de notre foi »


« Alors Yahvé Dieu modela l'homme avec de la glaise du sol, il souffla dans ses narines une haleine de vie et l'Homme devint un être vivant. » Genèse 2,7-9


Pendant ce carême, le CCFD-Terre Solidaire nous propose un éclairage sur les Droits de l'Homme à la lumière de notre foi. Que dit l'Église des droits fondamentaux? Le récit de la création affirme que l'Homme est créé à l'image de Dieu, ce qui donne à chaque être humain la dignité d'être libre et d'exister. Pour saint Thomas d'Aquin, de cette dignité découlent « des Droits et de Devoirs » que les encycliques des papes et l'enseignement social de l'Église développent selon les contextes et les situations.


À travers le Christ, Dieu a pris sur lui tout ce qui est humain. Nous sommes donc appelés à protéger et promouvoir les droits fondamentaux.


Pour l'Église, les droits fondamentaux sont en premier lieu fondés sur l'affirmation que l'Homme est créé à l'image et à la ressemblance de Dieu. Dans l'Orient ancien, où seul le roi est à l'image de Dieu, cette affirmation revêt un caractère révolutionnaire en conférant à tout homme une dignité du simple fait d'être homme ou femme.

Marie-Laure Dénès, extrait de l'article p. 7-9 de Vivre le Carême 2011


POUR REFLECHIR CETTE SEMAINE


Quels sont les droits fondamentaux? Ne suis-je pas tenté de faire l'impasse sur certains droits? Y a-t-il en moi une tension entre droits et devoirs ? ...Jean Paul II ne cessera d'affirmer l'universalité des droits de l'Homme, qui ne souffre aucune exception, et leur indivisibilité; «aucun droit humain n'est assuré si l'on ne s'engage pas à les protéger tous. Quand on accepte sans réagir la violation de l'un quelconque des droits humains fondamentaux, on met en péril tous les autres ». Tout en maintenant cette indivisibilité, il insistera tout particulièrement sur la liberté religieuse et le droit à la vie car ils ont, à ses yeux, valeur de test.
Servir la dignité et la paix, valeurs centrales du christianisme, voilà ce qui fonde, aujourd'hui encore, le combat des chrétiens en faveur des droits de l'Homme selon des modalités différentes en fonction des contextes : respect des migrants, lutte contre la traite des êtres humains, présence en milieu carcéral, reconnaissance des Dalots, développement, la liste estlongue et non exhaustive des terrains d'action où les chrétiens, ici, sont engagés avec toutes les personnes de bonne volonté.


À l'heure où l'universalité des droits de l'Homme est attaquée de toute part, il y a là un vaste champ à labourer. Mais comme le rappelait déjà le pape Paul VI en 1974, «le ministère de la promotion des droits de l'Homme oblige l'Église à un constant examen et à une incessante purification de sa vie, de sa législation, de ses modes d'agir, de ses procédures »... Vaste champ à labourer également...

 

Grande fête de la Solidarité Internationale,

samedi 19 mars à la maison de l’Asnée à Villers-les-Nancy.


50 ateliers interactifs. sur la souveraineté
alimentaire, le partage des richesses
financières, une économie sociale et
solidaire, la prévention et la résolution
des conflits, l’égalité hommes/femmes
et les migrations internationales.
Deux tables rondes avec des partenaires
du CCFD du Mali, du Sénégal, du
Niger, du Burundi, du Guatemala, de
Birmanie. Avec la présence de Guy
Aurenche, président national du CCFDTerre
Solidaire ainsi que trois autres
intervenants sur le thème
« La Terre n’a plus de frontières
… Et la Solidarité ? »
Célébration puis temps de la fête avec
le gâteau d’anniversaire et des
concerts avec plusieurs groupes, Stratégies
de Paix, les Zuppercuts, la Fanfare
Couche Tard, Les Karpatt…Site :
ccfd-terresolidaire.org Courriel :
ccfd57@wanadoo.fr

 

 

Pour télécharger le bulletin paroissial

Partager cet article

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille - dans Bulletin paroissial
commenter cet article

commentaires