Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Autres ctés de Paroisses

 

AUTRES COMMUNAUTES DE PAROISSES

 

Saint Pierre et Saint Paul

Curé : Jean GANTZER

 

Paroisses de St Maximin, St Pierre, St Urbain et Beauregard

Secrétariat : Presbytère Saint Maximin

3 place de l’Eglise, Thionville -tél 03 82 54 36 06

Email : paroisse.saintmaximin@orange.fr

Blog : http://stpierrestpaul.over-blog.com

 

Communauté du Bon Pasteur

Curé : Jean Pierre KOVACS

Paroisses de Veymerange, Volkrange, et Terville

Secrétariat : Presbytère de Veymerange

16 rue Saint Martin – tél 09 52 71 15 32 ou 03 82 50 40 06

Email : bonpasteurcourriel@free.fr

Blog : http://bonpasteur.over-blog.com

 

 

 

 

 

 

 

 

23 janvier 2016 6 23 /01 /janvier /2016 15:34

Saint Vincent des diacres

Messe présidée par Mgr Lagleize, ce dimanche 24 janvier 10h - Eglise Saint Pierre, Thionville

----------------------------

Le dimanche 24 janvier 2016, les diacres permanents et leurs épouses se retrouveront autour de notre évêque, Mgr Lagleize pour renouveler leur engagement d’ordination. Auparavant, cette célébration avait lieu chaque année , le 26 décembre, à la cathédrale en la fête de Saint-Etienne, premier diacre et martyr, saint patron du diocèse de Metz. Désormais, depuis l’an dernier, nous nous retrouvons autour de la fête de Saint Vincent , fin janvier. Notre diocèse compte aujourd’hui + de 50 diacres, la plupart sont mariés, d’autres célibataires. Ils exercent leur ministère dans les différentes zones pastorales et archiprêtrés Qui sont-ils ou que sont-ils ?

il y a 50 ans, le concile Vatican II restaure le diaconat comme degré distinct et permanent comme ministère dans l’église. Les diacres sont signes du Christ serviteur. Ces hommes ont une profession et des engagements dans la société et l’église.

Le jour de l’ordination, ils reçoivent de leur évêque, la lettre de mission qui doit répondre aux besoins de l’église. Par la mission confiée, les diacres doivent inviter à rejoindre ces périphéries existentielles dont parle souvent le pape François. D’une certaine façon, ils engagent l’église et offrent une présence d’église auprès de ceux avec qui ils travaillent ou qui croisent sa route.

La grâce sacramentelle donne aux diacres la force nécessaire pour servir le peuple de Dieu dans la diaconie de la liturgie, de la parole et de la charité en communion avec l’évêque et son presbyterium. L’esprit de service et de charité doivent inspirer toute leur vie ministérielle. Ils doivent être attentifs aux besoins des hommes, particulièrement, des plus pauvres. Ils animent le service du peuple chrétien afin que toute l’église devienne servante.

Hier comme aujourd’hui, le Seigneur appelle de diverses manières. Le service diocésain du diaconat permanent permet d’accueillir, de discerner , d’accompagner et de former les candidats qui se présentent au ministère.

Cette année, nous avons choisi de vivre ce temps fraternel et de communion avec la communauté de paroisses Saint-Pierre et Saint-Paul et plus largement sur la zone pastorale de Thionville. Puissent ces moments rendre visible ce ministère qui engage toutes nos communautés ecclésiales à devenir à leur tour, appelantes.

----------------------------

TEMOIGNAGE
Diacre aujourd’hui ...

Dès l’origine de l’Eglise, au temps des douze apôtres, les diacres sont apparus dans l’organisation de la communauté. Au départ les sept premiers diacres ont été principalement missionnés pour venir en aide aux veuves et pauvres de la communauté pour le service des tables et du partage. Plus tard ce service s’est développé pour inclure la prédication et l’enseignement. Vers la fin du premier siècle s’est ajouté le service de la communion.

Parmi les diacres les plus connus je citerai saint Etienne, premier martyr, saint Laurent, vénéré à Rome, ou saint François d’Assise, tous emprunts d’une foi profonde et beaux exemples de vie diaconale.

Marié en 1969, avec mon épouse nous avons élevé quatre enfants, j’ai réalisé mon parcours professionnel dans la sidérurgie pendant quarante deux ans. Nous étions engagés dans diverses activités paroissiales, associations de solidarité et services d’Eglise.

En 2001, j’ai entendu l’appel ecclésial adressé par le curé de ma paroisse, de cheminer vers le diaconat permanent. Après trois années d’hésitation et de demandes réitérées, j’ai accepté de m’engager pour une année de discernement. Ont suivi trois années de formation au diaconat, à l’issue desquelles j’ai été ordonné diacre permanent par Monseigneur Pierre RAFFIN, en l’église Saint-Nicolas de Yutz, ma paroisse, le 1er mai 2009.

Tout ce cheminement n’a pu se faire qu’avec l’accord, le soutien et l’accompagnement indispensables de mon épouse, qui a suivi, avec moi, toute la formation au diaconat.

La lettre de mission remise par l’évêque, précise la hiérarchie des diverses fonctions confiées. En premier lieu il m’a été demandé de favoriser la relecture, à la lumière de l’évangile, de la mission des divers groupes paroissiaux, conformément à la 10ème orientation du Projet Pastoral Diocésain Il m’a également été demandé d’exercer toutes les fonctions dévolues au diacre par le droit de l’Eglise Catholique.

Depuis lors, à notre vie de famille, s’est rajouté le volet du diaconat et il faut composer pour conserver à chacun l’attention et le soutien qu’il est en droit d’espérer de la part d’un époux, d’un père ou d’un grand-père, tout en étant proche et attentif à chacune des personnes rencontrées dans l’exercice de ma mission diaconale.

Relecture de vie, célébration des baptêmes, présider aux mariages et funérailles chrétiennes, accompagnement de personnes en recherche de sens et de foi, visites de personnes âgées et malades, sont autant d’occasions de contacts et de rencontres où j’essaye de me rendre proche des hommes et des femmes dans la vie ordinaire de tous les jours.

En toutes ces situations je m’efforce de vivre en témoin de "l’Eglise Servante" des hommes, image de la Miséricorde Divine Que de belles rencontres, de beaux partages me sont donnés de vivre et d’offrir dans ma prière quotidienne comme lors des célébrations eucharistiques où je sers le plus souvent possible Que le Seigneur me tienne en sa grâce pour rester toujours fidèle au service des hommes et de l’annonce de la Bonne Nouvelle de l’Evangile.

Etre diacre, ce n’est pas d’abord "faire", c’est "être"
Marc Désindes, diacre à Yutz

Partager cet article

Repost 0
Published by Communauté de paroisses de la Sainte Famille
commenter cet article

commentaires